ELWATAN-ALHABIB
jeudi 2 juin 2016
 

Face à Netanyahou, Valls bafouille et fait profil bas




Le maître et l'élève. En conférence de presse, le Premier ministre israélien a humilié Manuel Valls. La preuve en images.
Le 23.05.2016 
M. Valls a semblé ne pas vouloir s'engager sur une proposition apparemment inattendue.
L'agence France-Presse exprime là, en des termes délicats, la réalité d'un cinglant camouflet diplomatique.
CjI6tUnXEAA6YWQ
Ce lundi 23 mai, le Premier ministre israélien a vigoureusement rejetté l'offre française d'une conférence internationale -fixée au 3 juin- pour relancer "l'effort de paix" entre Palestiniens et Israéliens.
"J'accepterais avec joie une initiative française différente, avec un changement important: l'initiative pourrait toujours se tenir à Paris, ce serait un endroit merveilleux pour signer un accord de paix. Cela s'appellerait l'initiative française, à cette différence près: je serai seul assis directement face à face avec le président  Abbas, à l'Elysée ou là où il vous plaira", a déclaré aujourd'hui Netanyahou.
Une humiliation en direct pour la France : malgré la danse du ventre conjointement menée par François Hollande et Manuel Valls à l'égard du régime colonial et ségrégationniste de Tel Aviv, Netanyahou a envoyé paître le tandem exécutif.
Panamza vous propose de découvrir en images la conférence de presse : les décrypteurs du langage corporel apprécieront.
Face à un Netanyahou fidèle à lui-même, arrogant et dominateur, Valls -sourire niais- s'exprime péniblement (à partir de 7'36), bafouille parfois, se vante de partager le "même caractère" que son homologue (à 8'19), montre patte blanche pour amadouer désespérement l'ultra-nationaliste et fait grise mine à la fin en découvrant le refus israélien.
Bonus : pour en savoir plus sur l'allégeance israélienne de Manuel Valls, consultez l'enquête spéciale de Panamza, parue le 11 septembre 2013 et toujours d'actualité.
HICHAM HAMZA



Commentaire :
Pour une valse diplomatique, il est regrettable de ne voir que l'ombre de l'Etat français aujourd'hui représenté par des individus sans envergure, sans consistance, sans patriotisme, sans intelligence et surtout sans prestance. Force est de constater, pour ceux qui savent décrypter le langage corporel, les tentatives de vouloir toucher son interlocuteur (sans y parvenir !) résultent d'une navrante absence de personnalité, et une manière de se rabaisser, preuve d'une peur viscérale face à ce même interlocuteur. Le bégaiement suivi d'un semblant de relâchement marqué par cette posture "décontractée" (le coude sur le pupitre), pour signifier un lien amical doublé d'une certaine complicité (ou une complicité certaine, c'est selon…), est une flagrante démonstration d'impuissance face à un interlocuteur versé dans l'art du mensonge, de la tromperie et de l'esquive verbale. C'est là l'image passée d'une grande France aujourd'hui malmenée et incarnée par un costume vide face à un micro, trivialement parlant.
Après un président à genoux et chantant avec un criminel de guerre connu et reconnu, voilà son premier ministre tremblant face au même individu. Nous savons que ce dernier les rėmunère, il n'y a aucun doute, mais quelle est la finalité de cette mascarade diplomatique et politique qui dure depuis l'avènement d'un certaine marionnette en 2007(également criminel de guerre qui a ruiné la France…) qui a épousé la même posture face un président américain inculte et également criminel de guerre ?
Est-ce cette France mérite réellement un tel affront, une telle humiliation ?
Que fait réellement ce pantin, ce descendant de marranes, dans cette posture de soumission ?
Là se résume toute la tragédie d'une punaise face à un bourdon !
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]