ELWATAN-ALHABIB
vendredi 28 avril 2017
 

Paris: les médias peinent à cacher les anomalies flagrantes dans l’histoire d’un mercenaire perdu






image: http://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2017/04/97be4d3bb60713c46535da6172d5b48e52971a86_field_mise_en_avant_principale_1_0-1728x800_c.jpg
Paris: les médias peinent à cacher les anomalies flagrantes dans l’histoire d’un mercenaire perdu
L’auteur présumé de la fusillade des Champs-Elysées à Paris est loin d’être un inconnu. C’est un criminel multi-récidiviste qui aurait dû purger une peine à perpétuité en prison pour tentative d’homicide et attaques à main armée mais qui a été libéré en échange d’oeuvrer à recruter des mercenaires et les accompagner en Syrie pour participer au reversement du gouvernement syrien.
C’est un peu le scénario des « Douze Salopards » et ce n’est pas la première fois que des membres des services de renseignement français (il serait plus juste de le désigner  comme un Intel Asset) impliqués jusqu’au cou dans tous les coups tordus se retourne avec violence contre ses employeurs. Ces derniers ont dû le lâcher. La grosse tête (immunité judiciaire, privilèges en espèces et en nature,  liberté de tuer en toute impunité en Syrie et ailleurs, etc.) et la paranoïa ont fait le reste.
Le fait que la cible soit un ou des policiers corrobore encore plus son appartenance aux services secrets.
Donc une autre attaque sous faux drapeau (false flag)? Pas vraiment. Il s’agit des conséquences d’une gestion hasardeuse et risquée d’un phénomène exploité à une fin peu glorieuse. Ce n’est pas la première fois qu’un second couteau issu du banditisme ou de la délinquance se retourne contre son officier traitant.
Ce que l’on peut retenir cette fois-ci est que les médias ont de plus en plus de mal à cacher certaines anomalies flagrantes dans le parcours de ces chiens de guerre mobilisés par les services d’Etat français au profit d’une cause fort éloignée des intérêts de la France.
source:https://strategika51.wordpress.com/2017/04/21/paris-les-medias-peinent-a-cacher-les-anomalies-flagrantes-dun-mercenaire-perdu/

 
jeudi 27 avril 2017
 

Syrie : Jean-Marc Ayrault ridiculise la France et ses services de renseignement





image: http://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2017/04/59006785c3618890488b463a-1728x800_c.jpg
Syrie : Jean-Marc Ayrault ridiculise la France et ses services de renseignement
Le gouvernement français n’en est plus à une humiliation près. Qu’importe la cohérence d’une déclaration si elle peut permettre de déclencher l’engagement total de la clique anglo-sioniste et de pouvoir continuer à leur servir de premier larbin zélé ? Il n’est plus question pour les Etats-Unis de nous refaire le coup de Colin Powell à l’ONU, évènement encore trop présent dans les esprits et abondamment rafraichi par Internet. Ce n’est pas non plus le Royaume Uni qui se déshonorera à pratiquer ce type de manipulations hasardeuses qui, tôt ou tard reviendront en boomerang quand les faits seront définitivement établis. Londres continuera comme d’habitude à gérer les évènements de l’arrière, laissant aux autres le soin de se mouiller et de ternir leur prestige. Il en est de même pour Israël qui se contentera de fournir à l’exécutant tous les élément nécessaires à la construction des arguments permettant d’aller de l’avant, tant pis si ces arguments s’effondrent par la suite.
Il n’est pas utile de revenir, ni sur les détails de ce qui s’est passé à Khan Sheikhoun, ni sur les arguties de Jean-Marc Ayrault. Personne ne croit sérieusement aux accusations portées contre l’armée syrienne, à part ceux qui se foutent complètement de ce qui se passe là-bas. Notons que Jean-Marc Ayrault n’en est pas à son premier essai de vendre des preuves bancales du même genre que celles qu’il prétend apporter aujourd’hui, toujours pour le même but ; massacrer des Syriens (pour les soulager de leurs souffrance ?). Entrer dans les détails, ce serait trop leur faciliter la tâche dans leur entreprise d’enfumage en donnant l’impression qu’il y aurait des doutes sur la responsabilité de l’attaque chimique de Khan Sheikhoun ou des points à éclaircir. Or il n’y en a pas, et s’il y en avait, les organisations internationales d’enquêtes spécialisées existent pour faire le travail pour lequel elles ont été créées.
Jean-Marc Ayrault veut faire croire au monde que les conclusions du gouvernement français sur la responsabilité du gouvernement syrien et de Bachar Al Assad lui-même sont neutres et impartiales. Il aura du mal. Dans cette affaire de gaz toxiques, il y a trois groupes de protagonistes qui sont :
  • Le gouvernement syrien
  • Les divers groupes terroristes qui infestent la Syrie, que les puissances occidentales ne voient que comme des rebelles.
  • Ces rebelles sont pleinement soutenus par les pays anglo-sionistes et par la France qui sont, de facto, partie prenante dans toutes les actions effectuées sur le terrain par leurs protégés.
En se positionnant du côté des « rebelles », la France devient complice de toute action dont ils seront accusés. Son témoignage en leur faveur n’a aucune valeur tant qu’il n’a pas été vérifié par une source indépendante. Damas, Téhéran, Moscou et d’autres, ont demandé en vain une enquête internationale. Comme il fallait s’y attendre, la France et ses alliés sponsors des terroristes ne veulent pas entendre parler d’une enquête sérieuse et indépendante, ce qui prouve, s’il en était besoin, que la vérité ne les intéresse pas, et qu’ils ne voient dans l’attaque chimique de Khan Sheikhoun qu’un moyen de continuer et d’intensifier leur programme de changement de régime en Syrie.
 Avic – Réseau International

En savoir plus sur http://reseauinternational.net/syrie-jean-marc-ayrault-ridiculise-la-france-et-ses-services-de-renseignement/#8xXTeuMW1FjqUv8K.99
 
lundi 24 avril 2017
 

La victoire volée du morveux de chez Rothschild








Lancé sur le marché comme une savonnette, le bébé Cadum de la finance s’installera à l’Elysée le 7 mai. Certes, Macron est vainqueur, mais il a emporté la mise au terme d’une campagne qui a pulvérisé les records de médiocrité et de partialité. Adoubé par le capital transnational, le morveux de chez Rothschild a gagné un match truqué. Si Macron a gagné dimanche, c’est parce que neuf milliardaires contrôlent la presse française, que Macron est leur candidat et que ces rapaces décident à notre place.
Durant la campagne, la fabrique du consentement a tourné à plein régime, elle a fait la “journée des trois 8” ! Des cajôleries de Bourdin aux mensonges du “Monde” en passant par la servilité des hétaïres sur le retour de Bfm/Tv, la caste journalistique a justifié ses émoluments en passant consciencieusement la serpillière pour le commis de l’oligarchie. Propulsé au firmament cathodique, le jeune banquier rompu au marketing a vendu son rêve de pacotille, proposant aux gogos, par exemple, de faire de la France une “start-up nation” où chaque Français pourrait monter sa “start-up”.
Ce prestidigitateur se fait passer pour un candidat “progressiste”, alors qu’il s’accommode de 85 milliards d’évasion fiscale tout en voulant sabrer le régime d’assurance-chômage pour faire des économies. Cet illusionniste de première bourre a même réussi à faire croire aux employés que grâce à sa potion magique ils deviendraient cadres et aux cadres qu’ils deviendraient patrons. Macron le sait. Quand on est un freluquet né avec une cuillère en argent dans la bouche, on ne mord pas la main qui vous nourrit.
Cet apôtre de l’ubérisation de l’économie et du détricotage du code du travail, cet apologiste du marché sans frontières et de la mondialisation capitaliste a gagné de justesse, le 23 avril, en se qualifiant pour le second tour. Mais s’il l’a emporté sur ses concurrents, c’est parce qu’il y avait promotion sur les ventilateurs ! Macron, c’est un courant d’air. Adepte de la pensée magique, il sermonne comme un télévangéliste, fait des moulinets avec les bras et promet des lendemains qui chantent. Macron, c’est un symptôme, celui de la dépolitisation et de la déculturation d’une société laminée par le rouleau compresseur libéral, évidée par cette calamité qu’est l’euro et déstructurée par l’individualisme made in USA.
Jouant de sa belle gueule, le gigolo de la caste a investi l’espace médiatique pour y déverser sa bouillie pour les chats. Il a recyclé les vielles lunes libérales, et les médias lui ont servi la soupe en même temps qu’à un Front national ravi de jouer les épouvantails. N’oublions pas. Le repoussoir lepéniste, c’est le faire-valoir de Macron. Le second tour de l’élection présidentielle, le 7 mai, sera une coproduction Macron/Le Pen destinée à expédier le premier à l’Elysée en étouffant toute alternative sérieuse. Et le pire, c’est que cette supercherie a été orchestrée et exécutée aux yeux de tous, comme si c’était dans l’ordre des choses.
Le Don Juan des classes moyennes boboïsées, cependant, n’aura pas la tâche facile. Car on l’attend au tournant ! A supposer qu’il obtienne une majorité de bric et de broc aux élections législatives, il va se heurter à une opposition à trois têtes qui ne lui fera pas de cadeaux. Le FN, bien sûr, à qui un tel président garantit une rente tribunicienne. La droite, qui va refaire ses forces après le retrait de Fillon. Mais aussi, et surtout, une gauche qui a changé de visage. Quand le rimmel va dégouliner, la vacuité du programme finira par se voir. Le mariage de la carpe et du lapin va rapidement lasser les gourmets. Séducteur asexué, ce mouflet qui hurle pour jouer au dur risque de subir rapidement la panne fatidique.
Bruno GUIGUE
 
 

CHAMPS-ÉLYSÉES : LA MISE EN SCÈNE D'UN ATTENTAT DJIHADISTE ?



<

Dimanche 23 Avril 2017


Jeudi 20 avril, sur l'avenue parisienne des Champs-Élysées, un policier qui avait participé à la réouverture du Bataclan a été tué -assis au volant de son fourgon- de 2 balles dans la tête. 

Le tireur présumé : Karim Cheurfi, 39 ans, aussitôt présenté comme un "terroriste" à caractère "islamiste" par le président de la République, le ministère de l'Intérieur, le parquet de Paris et l'ensemble de la presse traditionnelle. 

Problème : selon ses voisins et sa famille, Karim Cheurfi -réputé pour sa haine viscérale des policiers- était dérangé psychologiquement, inapte à se servir d'Internet et totalement dénué de toute pratique religieuse. 

Anomalies : selon la version officielle, un Coran aurait été abandonné dans le coffre de sa voiture et une note manuscrite "défendant la cause de Daech" aurait été retrouvée à côte de son corps abattu par les policiers. Le terroriste présumé aurait également commandé sur Amazon des armes blanches et une caméra GoPro. 

À noter : présenté par l'AFP et l'ensemble de la presse traditionnelle comme un homme "sans profession connue", Karim Cheurfi -domicilié à Chelles- avait pourtant immatriculé sa propre entreprise de vente de prêt-à-porter sur les marchés en novembre 2016. 


{SOURCES 
*https://youtu.be/wGIYSgqdjVc 
*https://youtu.be/bSn-eU07G4M 
*http://people.com/…/we-will-never-forget-them-sting-perfor…/ 
*http://france3-regions.francetvinfo.fr/…/tueur-champs-elyse…… 
*http://www.courrier-picard.fr/…/champs-elysees-karim-cheurf…… 
*https://youtu.be/bYPpic2bDzs 
*http://france3-regions.francetvinfo.fr/…/chelles-heure-enqu…… 
*http://www.bfmtv.com/…/en-direct-attaque-des-champs-elysees…… 
*https://www.infogreffe.fr/…/823985486-cheurfi-karim-770116A……}.

En savoir plus sur http://www.alterinfo.net/CHAMPS-ELYSEES-LA-MISE-EN-SCENE-D-UN-ATTENTAT-DJIHADISTE_a130163.html#QzgCyYQoRhKGjtPu.99
 
dimanche 23 avril 2017
 
Odeur de viande rôtie pour faire vaciller la volonté des grévistes de la faim





par Kharroubi Habib
Jeudi aux environs de la prison d'Ofer en Cisjordanie, territoire palestinien occupé, où sont incarcérés des détenus palestiniens qui font la grève de la faim depuis le 17 avril, des heurts ont éclaté entre les forces israéliennes et des manifestants palestiniens venus exprimer leur solidarité aux grévistes de la faim. Pour disperser ces manifestants, les soldats israéliens ont usé à leur égard d'une violence sans retenue: passage à tabac, grenades lacrymogène et tirs de balles en caoutchouc ont été en effet la méthode employée par la soldatesque de l'Etat sioniste pour les éparpiller.

Au même moment et au même endroit des activistes d'un parti israélien d'extrême droite organisaient eux un barbecue avec l'espoir selon le secrétaire général de cette formation que les grévistes de la faim « sentent l'odeur de la viande ». Non seulement ces sinistres et cyniques « ripailleurs » n'ont pas été inquiétés par les forces israéliennes déployées autour de la prison, mais certains éléments de celles-ci les ont rejoints pour partager avec eux la viande grillée. On le voit donc que tout est mis en œuvre par les Israéliens pour tenter de faire vaciller la volonté des grévistes et ainsi obtenir qu'ils cessent leur mouvement de protestation dont la poursuite peut engendrer des conséquences morales et politiques ravageuses pour l'image et la réputation de l'Etat sioniste.

L'ignoble spectacle organisé par les activistes sionistes devant les murs de la prison d'Ofer est révélateur de la haine et du mépris qui les animent à l'égard des détenus palestiniens à qui selon eux il suffit de faire sentir l'odeur de la viande pour les rendre dociles et les faire renoncer à leur grève de la faim. En usant d'un procédé aussi bas, les activistes sionistes et les autorités israéliennes qui les ont laissés faire montrent manifestement qu'ils sont désemparés devant la détermination des grévistes de la faim que les mesures prises à leur encontre par l'administration pénitentiaire ne sont nullement parvenues à entamer.

La grève de la faim des détenus palestiniens en est en effet à son sixième jour sans que les rangs de ces derniers aient enregistré la moindre défaillance malgré les mesures coercitives dont ils font l'objet tels la confiscation de leurs biens personnels, le transfert vers d'autres geôles et la mise à l'isolement. Les autorités sionistes savent désormais que le mouvement de protestation déclenché dans les geôles israéliennes par l'intrépide et populaire leader palestinien Marwan Barghouti n'est pas un feu de paille qu'ils pourront éteindre en jouant sur le moral des grévistes et que même il va au contraire s'amplifier par l'entrée en grève d'autres détenus palestiniens restés jusque-là à l'écart mais que le devoir de solidarité oblige à ne pas rester passifs.

Collective, l'action de la grève de la faim qu'ont entreprise les détenus palestiniens a une résonance mobilisatrice au sein de la population palestinienne qui sans aucun doute ne comprendrait pas que les factions politiques de la résistance n'en tireraient pas l'enseignement qu'elle leur fait obligation de taire leurs différends et divergences pour constituer un front solidaire avec les patriotes incarcérés. Cette union sacrée face à l'ennemi sioniste que les factions palestiniennes tergiversent à réaliser, les détenus palestiniens la mettent en pratique dans les prisons israéliennes et leur exemple s'impose désormais comme ligne stratégique à suivre par l'ensemble de la résistance palestinienne.
 
 
samedi 22 avril 2017
 

Existe-t-il un calendrier prévisionnel pour les attentats ?







image: http://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2017/04/attentati-ed-elezioni-1728x800_c.jpg
Existe-t-il un calendrier prévisionnel pour les attentats ?
La police et les services de renseignement français disposent de moyens ultra sophistiqués et de moyens colossaux leur permettant de débusquer les intentions malveillantes des terroristes et de désamorcer toute tentative d’attentat sur le territoire, mais apparemment leurs logiciels n’ont pas dû noter ce que montre l’illustration ci-dessus. Avant chaque grande élection, il y a eu un attentat. On pouvait donc supposer, sans être pour autant un grand complotiste, que celles qui sont en cours n’échapperaient pas à la règle.
On pouvait aussi supposer, toujours sans être complotiste pour cela, que l’attentat commis sur les Champs Elysées serait aussitôt revendiqué par Daesh (qui s’emmêle un peu les pinceaux au passage en croyant que son auteur est belge), et que le terroriste est « bien connu » de la police ou des services de renseignement. Il n’y a aucun risque à affirmer ce dernier point parce que tous les terroristes qui ont agi sur le territoire français étaient des « bien connus de la police », et pour certains d’entre eux, il s’est avéré qu’il pouvait y avoir bien plus qu’une simple « connaissance ».
Il serait sans doute intéressant de savoir par quel miracle l’assassin des Champs Elysées s’est retrouvé dans la rue alors qu’il devait être en prison. Cela nous permettrait d’en savoir un peu plus sur ceux qui se cachent derrière les exécutants et qui facilitent ou coordonnent leurs actions. Etrangement, cela n’intéresse pas nos médias et nos dirigeants. Ils sont plus intéressés à faire des élucubrations sur le parcours supposé d’un malfrat, ou combien de « Allah Akbar » il a proférés juste avant d’être abattu, plutôt que de creuser derrière l’évènementiel. François Hollande est parti en guerre contre Daesh mais, l’a-t-on entendu prononcer une seule fois le nom du chef de cette engeance, ou même faire allusion à l’existence d’un tel chef ? C’est comme s’il n’existait pas ou ne comptait pas vraiment. Pour quelqu’un qui n’a que les mots « Bachar Al Assad » à la bouche à chacun de ses discours où il est question de la Syrie, c’est pour le moins curieux.
Avic Réseau International

En savoir plus sur http://reseauinternational.net/existe-t-il-un-calendrier-previsionnel-pour-les-attentats/#MfAyzvmUsHFZ1JDZ.99
 
jeudi 20 avril 2017
 
"DAECH inévitable...comme les lois de la gravité.





Un rappel essentiel d'Alain Gabon
« La réponse courte à la question « quelle est l’origine du terrorisme au Proche Orient » a été donnée il y a déjà un moment par "Anonymous" dans son livre "Imperial Hubris. Why the West Is Losing the war on Terror" (2004) qui fit sensation par sa thèse et par l'anonymat de l'auteur, à l'évidence un gradé haut placé dans l'appareil d'Etat US: "Si ils nous attaquent et nous détestent, ce n'est pas en raison de ce que nous sommes [libres, démocratiques, égalité hommes-femmes et toutes ces sornettes citées par Bush à l'époque ou les Valls, Cazeneuve, le Pen et Hollande aujourd'hui] mais a cause de ce que nous leur faisons." (interventionisme, invasions, pillage des ressources, soutien a Israël et à des états honnis comme les Saoudiens etc.) Not because of what we are but because of what we do, en anglais dans le texte.
Un peu plus tard, "Anonymous", qui avait jeté cet énorme pavé dans la mare et commença le débat sur, précisément, les origines de ce terrorisme-là qui avait également frappé les States, sortit de son anonymat. Savez-vous de qui il s'agissait?
De Michael Scheuer, rien de moins que l'officier supérieur de la CIA qui avait lui-même fondé et dirigé pendant toutes ces années l'unité spéciale anti-Al Qaeda au sein de la CIA, la "Ben Laden Unit", chargée de traquer Ben Laden et Al Qaeda. Donc difficilement un type suspect de naïveté ou de sympathie avec ses proies ! https://en.wikipedia.org/wiki/Michael_Scheuer
Suite à l'invasion de 2003, dont il comprenait bien qu'elle allait ruiner tous les efforts et progrès que lui et nombres d'autres avaient investis dans la chasse à Al Qaeda, ce conservateur américain pur jus démissionna de la CIA (où il avait servi 22 ans avec une dévotion sans égale), partit en campagne contre la guerre de Bush, et écrivit nombres d'ouvrages sur la question, tous des musts https://www.amazon.fr/Michael-Scheuer/e/B001IGLXVK Il enseigne aujourd'hui à Georgetown University dans le Department of Peace Studies.
En France, au lieu de gens comme Scheuer ou les quelques autres cités dans le mel précédent (…), on continue a inviter et écouter des clowns comme Mohammed Sifaoui sur la question, ou, faute de mieux Gilles Kepel qui depuis un moment ventile comme les autres ses fantasmes "d'islamofascisme"- « que-l-on-sous-estime-car-nous-sommes-dans-le-déni ». Cela aussi, cette absence totale de chercheurs sérieux sur la question mis a part quelques-uns (…), c'est un drame.
(…)
J'ai encore mieux pour répondre à la question del'origine du terrorisme dans cette région: le document déclassifié NIE 2006 (National Intelligence Estimate) des services de renseignements américains (le NIE est précieux car il fait la synthèse de tous les renseignements et analyses des 16 services intel' US, CIA, etc., à savoir la totalité de la "intelligence community" plutôt qu’une seule en particulier, comme c’est le cas pour la majorité des rapports.)
Le NIE de 2006, publié pendant le pire de la guerre d'Iraq, portait justement sur les causes du terrorisme au Moyen Orient. Voici leur conclusion, qui corrobore tout ce que j'ai dit dans les 2 mels précédents : le "Jihad irakien", à savoir la lutte contre l'occupation US, est mentionnée comme la seconde des 4 causes essentielles. Les "humiliations, injustices et dominations" que l'Occident fait subir à ces peuples et les sentiments de colère, d'humiliation et d'impuissance qui en découlent sont donnés comme le premier facteur, ainsi que le disait déjà Mike Scheuer lui-meme dans Imperial Hubris. L'absence de réformes sociales, économiques, et politiques dans ces nations constitue la 3eme cause citée, etc. En lisant cela, on a tous dit AMEN!" car même la « intel’ community « des Etats-Unis reconnaissait ce que nombre de critiques comme Chomsky expliquaient depuis des lustres.
https://fas.org/irp/dni/trends.pdf
http://www.nytimes.com/2006/…/26/washington/27prexycnd.html…
Le paragraphe crucial est celui-ci, p. 2, qui résume avec une honnêteté admirable que l'on voudrait retrouver chez nos dirigeants, les 4 "underlying factors", les 4 causes principales qui sous-tendent le terrorisme et le "mouvement jihadiste" dans cette région:
"Four underlying factors are fueling the spread of the jihadist movement: (1)Entrenched grievances, such as corruption, injustice, and fear of Western domination, leading to anger, humiliation, and a sense of powerlessness; (2) the Iraq jihad (3) the slow pace of real and sustained economic, social, and
political reforms in many Muslim majority nations; and (4) pervasive anti-US sentiment among most Muslims all of which jihadists exploit."
En 6 lignes d’1 paragraphe, tout était dit, même si nos gouvernements y compris Bush et Obama se sont immédiatement empressés d'ignorer tout cela pour à la place nous servir leurs sornettes sur notre belle liberté-et-démocratie-que-les-terroristes-détestent-de-même-qu’ils-ne-supportent-pas-de-voir-des-femmes-aux-terraces-de-nos-beaux-cafés, etc.
Et ce n'est quand même pas un hasard si ISIS est né dans les prisons américaines en 2006, surtout le célèbre et sinistre Camp Bucca d'ou est sorti al-Baghdadi lui-même, en pleine occupation US de ce pays, transformé par Bush, ses néo-cons et leur armée en un gigantesque camp de concentration https://www.washingtonpost.com/…/how-an-american-prison-h…/…. La persécution sauvage du régime Maliki contre les sunnites, Maliki ayant lui-même été mis en place par les Américains qui l'ont soutenu envers et contre tout, a fait le reste, comme l'explique ce brillant et important article http://www.newyorker.com/magazi…/…/04/28/what-we-left-behind (interview de l'auteur http://www.npr.org/…/…/exploring-what-we-left-behind-in-iraq )
Dans un tel contexte, l'émergence de mouvements comme Daech est et restera inévitable. Tout autant que les lois de la gravité. 
Alain Gabon.
) from 1996 to 1999. He also served as Special Advisor to the Chief of Alec Station from September 2001 to November 2004.
EN.WIKIPEDIA.ORG

 
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]