ELWATAN-ALHABIB
jeudi 8 octobre 2015
 
Qui pousse à l'escalade, en Palestine ?





par Kharroubi Habib
Qui pousse à l'escalade des violences en Palestine occupée ? Le Président Mahmoud Abbas qui, face à la montée des tensions, entre Israéliens et Palestiniens, a solennellement, réaffirmé que l'Autorité qu'il préside s'en tient à vouloir une solution politique, par la voie pacifique du conflit palestino-israélien et d'aucune autre façon, ou le Premier ministre de l'Etat sioniste qui assume les provocations et la répression brutale, qu'exerce sur la population palestinienne, l'armée d'occupation ? Tout le monde sait qu'il n'est pas de l'intérêt de l'Autorité palestinienne qu'il se produise une escalade des violences car cela mènerait à une situation, dans les territoires occupés, sur laquelle elle perdrait tout contrôle et que les alliés d'Israël exploiteront, contre elle, dans leur contre-offensive diplomatique, visant à stopper les avancées enregistrées, ces derniers temps, au plan international, par la cause palestinienne.

Mais que c'est celui du gouvernement israélien qui en prend prétexte pour persister dans le refus d'une reprise du processus de négociations, pour la paix aux conditions mises par la Communauté internationale.

Depuis qu'il se produit des heurts et des actes de violence, à Jérusalem et en Cisjordanie, suite aux provocations et aux profanations que la soldatesque et la police sionistes entreprennent, sur ordre, dans l'Esplanade des mosquée, les autorités israéliennes qualifient le mouvement de colère et de protestation de la population palestinienne, d'être d'essence terroriste. Qu'elles combattront comme telle. Et ces autorités sionistes que l'on présente comme étant respectueuses des droits de l'Homme et sans haine pour les Palestiniens, ont décrété, pour cela, des mesures qui visent à terroriser ces derniers.

Le cabinet de Benyamin Netanyahu dont la composante fascisante n'échappe à personne a, en effet, donné l'ordre à sa soldatesque de tirer à balles réelles contre la population civile et de lui infliger des punitions collectives. L'on voit bien dans le comportement qui sont ceux de Mahmoud Abbas et de Benyamin Netanyahu, sur la situation qui prévaut dans les territoires occupés, que c'est bien ce dernier qui cherche à la rendre explosive et sans issue, qu'une confrontation qu'il sait, Israël, en mesure de remporter, grâce à sa suprématie militaire. Autant Mahmoud Abbas démontre qu'il se refuse à faire le jeu des extrémistes, dans le camp palestinien, qui poussent à user de la violence en tant qu'arme de résistance contre l'occupant et oppresseur israélien, autant le Premier ministre de l'Etat sioniste a succombé, par conviction, à la pression des siens qui rêvent d'en finir, par le fer et par le sang, avec la question palestinienne.

Mais le président palestinien ne peut, indéfiniment, faire preuve de modération que ses interlocuteurs étrangers lui demandent d'observer mais sans rien faire, de leur côté, pour contraindre Israël à changer sa politique, à l'égard des Palestiniens. Il ne peut, surtout pas, se contenter de déplorer et de condamner le massacre que subit son peuple. Le moment est venu, pour lui, de faire le geste fort qui mettra la Communauté internationale, devant ses responsabilités, à l'égard du peuple palestinien dont la première est qu'elle lui prodigue sa protection, sous une forme ou une autre, contre le barbare occupant sioniste.
 
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]