ELWATAN-ALHABIB
mercredi 21 octobre 2015
 
Permis de tuer







par Moncef Wafi
Le génocide continue en Palestine sous le regard bienveillant ou indifférent de l'opinion mondiale qui a érigé la sécurité d'Israël sur un piédestal inviolable, placé au-dessus de toutes les lois internationales. Le traitement médiatique de cette nouvelle escalade meurtrière des Israéliens ne déroge pas à la règle. Les Palestiniens sont abattus et les Israéliens périssent, selon la terminologie choisie par la presse occidentale. Le choix du verbe est fort, ciblé pour faire mal et symbole d'un traitement inégal loin de tout professionnalisme.

Ce samedi, quatre Palestiniens sont morts et un autre blessé, portant le nombre des martyrs d'Al Qods à 41 et des centaines de blessés, dont des enfants, à la porte de la puberté, depuis le début des violences, le 1er octobre. Sept Israéliens ont été abattus et des dizaines ont été blessés. Couteau contre arme automatique, l'équation est inégale et la légitime défense est vite supplantée par l'homicide volontaire. Netanyahu a donné un permis de tuer à chaque colon qui peut aligner un Palestinien dans sa ligne de mire et presser une détente létale. Un couteau dans la main du mort et l'alibi est fabriqué : légitime défense.

En absence de réaction des Arabes, de leur Ligue et de leurs leaders occupés à s'entretuer, la Palestine s'est tournée vers le Conseil de sécurité de l'ONU quémandant une protection internationale. La «licence to kill» de Netanyahu a précipité cette demande devenue «plus urgente que jamais auparavant», a plaidé le très peu écouté ambassadeur palestinien à l'ONU, Riyad Mansour. Les assassinats, les exécutions sommaires en pleine route, les lynchages de Palestiniens «sans défense» ont fait réagir la Palestine de Mahmoud Abbas plus que la guerre d'extermination contre Ghaza. Riyad Mansour a soulevé haut la volonté des Palestiniens à se battre pour leur indépendance avec Al Qods-Est comme capitale. Il a aussi réclamé une protection internationale pour le parvis de la mosquée d'Al Aqsa interdite aux musulmans et offertes, en tant que promesse électorale, aux extrémistes juifs.

La réponse du Conseil était sans surprise appelant à se réunir de nouveau la semaine prochaine alors que le permis de tuer fonctionne plus que jamais. Un texte en gestation, proposé par la France, privilégierait le calme et la retenue, ainsi qu'au maintien du statu quo sur les Lieux saints et soulignerait la nécessité de relancer un règlement politique. S'il n'y avait pas urgence et mort d'hommes, on se croirait, à la lecture de la feuille de route des Français, devant une dispute dans une cour d'école. Le malheur des Palestiniens est déjà dans leurs dirigeants plus prompts à condamner énergiquement leurs concitoyens que les criminels israéliens. Où en est donc la plainte pour crime contre l'humanité brandie après la mort de toute une famille brûlée par des colons extrémistes, M. Abbas ? 
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 / octobre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]