ELWATAN-ALHABIB
jeudi 19 mars 2015
 
Qu'est-ce la doctrine Monroe si ce n'est de l'impérialisme ?
 
 
 
par Kharroubi Habib
En déclarant la semaine dernière que le régime vénézuélien représente une menace pour la sécurité et les intérêts des Etats-Unis, le président Barack Obama a de fait déclenché des hostilités ouvertes contre ce pays qui vont prendre la forme de sanctions économiques et financières, d'opérations secrètes de déstabilisation voire même d'une intervention armée américaine directe.

Au-delà des prétexte moraux de défense de la liberté et des droits de l'homme qu'a avancés Obama pour justifier sa déclaration de guerre au régime vénézuélien, il faut voir dans son geste l'intention d'en finir avec la politique suivie par le Venezuela depuis l'arrivée au pouvoir de Hugo Chavez et continuée par son successeur Maduro. Laquelle consiste à ne plus accepter que les rapports entre les Etats-Unis et l'Amérique latine soient toujours régis par la «doctrine Monroe», cynique formulation d'un impérialisme ayant établi que cette dernière partie du continent américain est «l'arrière-cour» des Etats-Unis et qu'à ce titre ceux-ci y interviendront, y compris militairement, quand ils estimeront que l'un des pays faisant partie d'elle se dote d'un régime «hostile» à leurs intérêts ou s'ouvre à une influence étrangère à la leur.

Manifestée par le président Obama, la persistante arrogance impérialiste des Etats-Unis ne soulève pas de critiques en Europe où l'on fustige et dénonce la «prétention» de Poutine à considérer l'Ukraine comme faisant partie de la zone d'influence russe, ce qui donne à son pays un droit de regard sur ses orientations politiques et ses alliances. L'Europe si prompte à voir dans la politique ukrainienne du Kremlin la manifestation de l'impérialisme russe, survivance des ères tsariste et soviétique, se couche consentante devant celle qu'Obama a décidé de suivre à l'égard du Venezuela.

Son silence vaut acquiescement aux intentions américaines pour le Venezuela qui sont de déstabiliser son gouvernement légal et légitime et in fine sa chute par une «révolution colorée» dont elle s'empressera de saluer le caractère «spontané et démocratique». Sauf que le Venezuela quelles que soient par ailleurs les erreurs et les insuffisances dont est crédité le régime chaviste, n'est pas isolé et discrédité en Amérique latine. Pour preuve, l'élan de solidarité que lui ont manifesté presque tous les pays d'Amérique latine qui ont exigé d'Obama la cessation des actes américains hostiles contre Caracas. Tous ressentent qu'à travers la révolution bolivariste attaquée, ce sont leurs indépendances et souverainetés nationales respectives qui sont à l'heure de la remise en cause par Washington où l'on poursuit la mise en place d'un ordre mondial totalement voué à faire prévaloir la suprématie états-unienne.

Il ne faut pas s'étonner que l'Europe suiviste et consentante au dessein américain amplifie la campagne anti-régime vénézuélien engagée par Washington et que des médias nous arrosent de propagande dans ce sens. Mais cette Europe devrait s'inquiéter du retour pour elle de son positionnement à géométrie variable sur le problème de l'ingérence dans les affaires des autres pays. Comment va-t-elle continuer à dénier à la Russie le droit à avoir sa zone d'influence quand elle approuve le «droit» de l'Amérique à considérer comme telle pour elle l'Amérique latine ou le Moyen-Orient ? Plus personne n'est dupe des «grandes valeurs» que cette Europe prétend défendre en Ukraine et partout ailleurs à travers le monde
.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 / octobre 2017 / novembre 2017 / décembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]