ELWATAN-ALHABIB
lundi 16 mars 2015
 
Netanyahu (le boucher de Gaza) peut perdre les élections, et alors ?
 
 
 …
par Kharroubi Habib
En Israël, les derniers sondages sur les intentions de vote de l'électorat ont donné probable une gamelle électorale pour le Premier ministre Netanyahu et son parti de droite le Likoud ayant pourtant fait le calcul qu'ils conserveraient le pouvoir en organisant des élections législatives anticipées. Si la prédiction des sondages se confirme, ce n'est pas pour autant que les Palestiniens pavoiseront car sachant que le boucher Netanyahu n'aura pas été battu pour sa politique à leur égard mais pour des considérations en rapport avec celle qui a orienté l'action de son gouvernement aux plans économique et social.

Ils n'attendent rien par conséquent d'un nouveau gouvernement israélien dont le pivot serait le Parti sioniste de centre gauche à qui il est prédit la victoire au scrutin. Le citoyen israélien peut trouver des différences et des divergences entre le parti de droite le Likoud et son rival le Parti sioniste de centre gauche et voter pour l'un ou l'autre. Pour le Palestiniens et en considération de leur position sur le conflit israélo-palestinien, les deux formations politiques c'est « bonnet blanc et blanc bonnet ».

Les Palestiniens ne se font aucune illusion : le départ du pouvoir en Israël de la coalition de droite et d'extrême droite que Benyamin Netanyahu dirige et l'arrivée de celle que formera le Parti sioniste de centre gauche ne feront nullement bouger positivement les lignes dans le conflit qui les oppose à Israël. Sur ces lignes, il y a consensus global entre les acteurs politiques israéliens quel que soit le courant idéologique qu'ils représentent et sur lesquelles ils ne sont pas près d'évoluer car les sachant approuvées par l'écrasante majorité de la société israélienne. Il est faux d'affirmer que Netanyahu a conduit une politique à l'égard des Palestiniens qui a été réprouvée par une majorité de cette société israélienne. Sa politique a consisté à fermer toute possibilité à la création d'un Etat palestinien viable et souverain et s'il n'en obtient pas un gain électoral, c'est qu'il se trouve des électeurs ayant décidé de le sanctionner car jugeant qu'il n'a pas été aussi loin qu'ils l'ont espéré dans cette voie.

L'opposition à la création d'un Etat palestinien conformément aux résolutions des Nations unies est chose entendue et partagée en Israël au point que les détracteurs et rivaux de Benyamin Netanyahu ne se sont démarqués de lui et de son parti que sur les questions économiques et sociales. Durant toute la campagne électorale, ils ont ferraillé contre eux en omettant sciemment ce qui a trait au dossier palestinien et se sont ainsi inscrits dans le consensus national qui prévaut sur le sujet.

Tout en ayant affirmé sa disponibilité à reprendre les négociations avec un gouvernement israélien quel qu'il soit qui sortirait des urnes, à condition qu'il satisfasse aux conditions préalables posées à leur reprise par l'Autorité palestinienne et approuvées par la communauté internationale, le président Mahmoud Abbas partage au fond l'amer scepticisme qui prévaut parmi les Palestiniens. Il sait d'évidence que l'impasse dans laquelle est le conflit israélo-palestinien ne résulte qu'en partie de l'équation personnelle des dirigeants israéliens qui le gèrent et doit l'essentiel fondamental au refus du peuple d'Israël, hormis une petite minorité en son sein, d'accepter la création au côté de son pays d'un Etat palestinien. Cela toute la communauté internationale le sait également sans avoir le courage d'en tirer les conséquences qui s'imposent.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 / octobre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]