ELWATAN-ALHABIB
mercredi 28 janvier 2015
 
  •   Rayane Djerdi
  • mercredi 28 janvier 2015

Ouverture de l’espace aérien au privé : Ali Haddad force la main au gouvernement 

 

 

 


Le discours du gouvernement sur l’ouverture du marché aérien au privé a radicalement changé ces dernières semaines
Depuis quelque temps, le discours officiel sur l’ouverture du ciel aux privé a radicalement changé. Surtout depuis l’arrivée d’Ali Haddad, patron de l’ETRHB, à la tête du Forum des chefs d’entreprises (FCE). Celui-ci rêverait même de déterrer un vieux projet de lancer sa propre compagnie aérienne datant de 2007.


L’ouverture de l’espace aérien national au privé n’a plus été évoquée par le gouvernement depuis l’affaire de la compagnie Khalifa Airways à la fin de la décennie 1990. Cette expérience,  plutôt malheureuse pour les autorités algériennes, a posé comme une chape de plomb sur la question, au moment où la compagnie publique Air Algérie fait l’objet de critiques récurrentes sur la qualité de ses prestations. Depuis quelque temps, la question commence à être abordée et  le discours officiel a changé radicalement. Surtout depuis l’arrivée d’Ali Haddad, patron de l’ETRHB, à la tête du Forum des chefs d’entreprises (FCE). C’est d’ailleurs, après une rencontre de ce dernier avec le ministre du Transport que l’ouverture a été sérieusement envisagée.
Ali Haddad qui rêverait même de déterrer un vieux projet de lancer sa propre compagnie aérienne datant de 2007a fait une proposition, dans le cadre des rencontres FCE-ministères, allant dans le sens de l’ouverture de l’espace aérien au privé. Lundi 26 janvier à partir de la wilaya de Béchar, le ministre réitère que « le transport aérien (et maritime) sera ouvert aux investisseurs et opérateurs nationaux privés, dès que le gouvernement aura étudié le nouveau cahier de charges relatif à ces deux segments des transports ». Il explique que l’entrée en activité de nouvelles compagnies aériennes (et maritimes) relevant du secteur privé est soumise à une série de critères et de procédures comprenant, selon le même cahier de charges, la sécurisation de ces moyens de transports, la technicité, la logistique et l'encadrement nécessaires. « Les textes de loi en vigueur autorisent l’émergence de compagnies nationales, aériennes et maritimes, privées, mais cette opération doit être encadrée, en tirant les enseignements des précédentes expériences », a-t-il encore dit.  Discours nuancé
Pourtant, en novembre dernier, le ministre des Transports Amar Ghoul affirmait sur les ondes de la radio nationale que l'ouverture du ciel algérien aux compagnies privées n'était pas ‘’à l'ordre du jour’’ du gouvernement et que ‘’'la tendance actuelle au sein du gouvernement n'est pas favorable à cette option (...) pour ne pas répéter les erreurs du passé'', allusion à l’expérience de Khalifa Airways la compagnie aérienne lancée par l’ex golden boy Abdelmoumene Khalifa aujourd’hui emprisonné en Algérie. Mais voilà que le discours devient nuancé et le même Amar Ghoul lançait en septembre dernier que l’ouverture de l’espace aérien aux compagnies privées est une « nécessité » même s’il assure que l’intérêt national sera privilégié. 
Le ciel sera ouvert ! 
A l’occasion de l’investiture de M. Ali Haddad à la tête du FCE, cérémonie à laquelle les grosses pointures du gouvernement Sellal étaient présentes, une scène inédite s’est produite et dont les acteurs n’étaient autres que MM. Ghoul, ministre des Transports, et Ali Haddad patron de l’ETRHB. Au cours de cette cérémonie, M. Haddad fixant des yeux M. Ghoul a lancé un vigoureux « le ciel sera ouvert ! Le ciel sera ouvert ! », suite aux déclarations du ministre faites la veille. Il y a lieu de rappeler que le patron de l’ETRHB, Ali Haddad a fait part de son souhait de voir le ciel aérien national ouvert au privé. En 2007, il projetait déjà de lancer une compagnie aérienne, mais c’était compter sans le monopole d’Air Algérie. L’option donc se précise. Outre la hantise de voir rééditer l’expérience Khalifa Airways, les pouvoirs publics ont opposé un niet catégorique à l’ouverture du ciel aérien national au privé par leur « souci » de préserver la compagnie nationale Air Algérie. Mais la compagnie publique vit en ce moment un grand malaise avec des grèves à répétition de son personnel, alors que ses retards devenus légendaires n’en finissent plus. Cette fois, il semble que même la raison économique n’est plus de mise. 


















 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 / octobre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]