ELWATAN-ALHABIB
dimanche 26 octobre 2014
 
small font medium font large font
La Tunisie à la croisée des chemins




par Kharroubi Habib
Nos voisins tunisiens se rendent ce dimanche aux urnes pour élire le nouveau parlement du pays appelé à succéder à l'Assemblée constituante ayant conduit la phase transitionnelle amorcée au lendemain de la chute en janvier 2011 du régime de l'ancien président Zine El Abidine Ben Ali.

Deux camps politiques sollicitent le vote des électeurs tunisiens. Celui des islamistes dont la composante dominante est le parti Ennahda qui ambitionne de rééditer et de façon encore plus franche si possible le succès électoral de l'année 2011 lui ayant ouvert l'accès au pouvoir, qu'il n'a pu toutefois exercer qu'au prix d'un partage avec deux autres formations de l'autre camp que sont le Congrès pour la République (CPR) et Ettakatol. Contre Ennahda et les islamistes, une kyrielle de partis laïco-démocrates est en lice, dans laquelle figure Nidaa Tounes dirigé par une figure du bourguibisme, l'ancien Premier ministre Béji Caïd Essebsi crédité de la capacité de pouvoir barrer la route à la formation islamiste de Rached Ghannouchi. Les électeurs tunisiens devront donc trancher entre deux courants politiques dont les antagonismes irréductibles sur presque tout ont failli faire basculer la Tunisie dans le chaos.

Ennahda a fait le pari que les électeurs tunisiens lui seront reconnaissants d'avoir contrairement à des formations de même nature dans les pays ayant été balayés par le « printemps arabe » fait montre d'esprit consensuel et de modération dans l'exercice du pouvoir. En réalité, la formation de Ghannouchi qui dispose d'un bloc stable d'électeurs escompte gagner le scrutin en tablant sur une moindre participation électorale que celle qui a été enregistrée aux élections de 2011 et sera donc pénalisante pour ses adversaires. Lesquels en revanche ont appelé à la plus large participation possible pour ne soit pas réédité le résultat qui a permis à Ennahda d'accéder aux commandes du pays.

Ghannouchi et son parti ont quelques raisons de croire qu'il y aura une abstention massive dans le scrutin et qu'elle sera le fait essentiellement d'électeurs potentiellement favorables au camp laïco-démocrate. Pour des observateurs, c'est ce camp qui a rendu possible cette abstention sur laquelle Ennahda compte pour assurer son hégémonie dans la prochaine assemblée. Il va en effet au scrutin en ordre dispersé atomisé en une multitude de chapelles dont le lamentable choc des égo offert par elles aux citoyens tunisiens a détourné nombre d'entre eux de la participation au scrutin.

A la veille de ce scrutin, le leader de Nidaa Tounes a tenté de les remobiliser en les appelant à voter « utile » en leur faisant valoir que « maintenant avec toutes les évolutions connues par le pays, les Tunisiens n'ont plus l'excuse de l'ignorance. L'avenir de la Tunisie est entre leurs mains. Ils en sont responsables et comptables ». L'ont-ils entendu et feront-ils barrage au parti islamiste dont le projet politique et de société ne leur convient pas ? La communauté internationale scrute attentivement ce que va être leur comportement dans ce scrutin véritablement déterminant pour le pays.
 
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]