ELWATAN-ALHABIB
mercredi 15 octobre 2014
 
Israël au banc des accusés






par Kharroubi Habib
Imbu du sentiment de sa toute puissance et de l'impunité dont il bénéficie du fait du soutien permanent, inconditionnel et illimité des Etats-Unis et des principales puissances européennes, l'Etat sioniste étale une arrogance qui a fini par provoquer un mouvement international grandissant de réprobation à l'encontre de sa politique et de son intolérable comportement envers le peuple palestinien. Sa énième et barbare agression militaire de juillet dernier contre la bande de Gaza l'a amplifié puisqu'il touche maintenant des Etats, des organisations et personnalités internationales ayant jusqu'alors refusé de s'y associer et n'ayant émis nulle réserve ou condamnation sur les agissements d'Israël.

Son élargissement comme le prouvent les spectaculaires prises de positions que viennent de prendre tant le secrétaire général de l'ONU, que la Suède ou le Parlement britannique suscite l'affolement au sein de la classe dirigeante israélienne. Elle savait certes que l'agression de l'été dernier lui a valu la désapprobation d'amis traditionnels d'Israël mais en ne mesurant pas qu'elle les entraînerait jusqu'à prendre des positions qui mettraient en mauvaise posture diplomatique et morale l'Etat sioniste. Ce qu'ont fait pourtant la Suède qui a annoncé qu'elle allait prochainement reconnaître l'Etat palestinien, le Parlement britannique en votant une motion recommandant à son gouvernement d'aller dans le même sens et le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon qui en visite à Gaza a dressé un véritable réquisitoire dénonciateur de la politique israélienne à l'encontre des Palestiniens.

Il n'y a rien d'immédiatement contraignant pour Israël dans les initiatives du gouvernement suédois, du Parlement britannique ou dans la déclaration du secrétaire général de l'ONU. Elles sont néanmoins l'indice que les lignes sont en train de bouger irréversiblement à l'international dans la perception de la réalité des obstacles qui empêchent la résolution du conflit israélo-palestinien. Le cercle de ceux qui entendent dire sa vérité à l'arrogant Etat sioniste ne se limite plus aux traditionnels défenseurs de la cause palestinienne. Il s'agrandit de voix qu'Israël a cru définitivement acquises pour lui malgré ses errements et violations répétitives du droit international.

Bien que tardives à se faire entendre, ces voix qui se sont élevées pour dire que «trop, c'est trop» à cet Etat dont elles ont soutenu les plus insupportables méfaits à l'encontre du peuple palestinien, ont, il faut l'espérer, pour objectif de faire prendre conscience en Israël que le mouvement international de réprobation qui se cristallise contre lui sur la question palestinienne n'est pas une donnée conjoncturelle qu'il peut ignorer sans dommages diplomatiques radicaux et définitifs pour lui. En tout cas, pour l'Autorité palestinienne ce mouvement et son élargissement sont une victoire politique et morale qu'elle doit exploiter pour accélérer la reconnaissance internationale de l'Etat palestinien dans la pleine acceptation de ce statut tel que défini par le droit international. A défaut pour démontrer que seul l'Etat sioniste occupant des territoires palestiniens et les rares alliés dont il dispose dans la communauté internationale s'opposent à cette solution au conflit israélo-palestinien pourtant admise et préconisée par l'écrasante majorité de cette communauté. 
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]