ELWATAN-ALHABIB
dimanche 7 septembre 2014
 
Une coalition anti-Etat islamique, pour quels objectifs ? 
 
 
 
par Kharroubi Habib
Constatant que les frappes aériennes auxquelles procède l'aviation américaine contre les djihadistes de l'Etat islamique et les fournitures d'armement qu'octroient les puissances européennes à l'armée de Baghdad et aux peshmergas kurdes n'ont pas radicalement retourné la situation militaire à l'avantage de ces derniers, Barack Obama a été contraint à réfléchir à une nouvelle forme d'engagement de son pays pour enrayer la progression de l'Etat islamique.

Après beaucoup d'hésitations et de tâtonnements qui lui ont été férocement reprochés en Amérique et par les alliés de son pays les plus immédiatement menacés et effrayés par l'extension du « khalifat islamique » que les forces régulières irakiennes et kurdes ne parviennent pas à enrayer, le président américain a finalement opté pour bâtir une coalition militaire internationale ayant les capacités au défi posé à la communauté internationale par l'Etat islamique qui dépasse en barbarie toutes les autres organisations islamo-terroristes sévissant dans le monde. Cette option, Obama l'a retenue parce qu'elle présente l'avantage de lui permettre de contourner l'obstacle de l'opposition de l'opinion américaine à une intervention militaire unilatérale du pays, en Irak ou ailleurs.

Il ne lui a pas été difficile de la faire adopter par les Etats membres de l'OTAN au sommet de l'organisation qui vient de se tenir au pays de Galles en Grande-Bretagne. Le président américain et son secrétaire d'Etat John Kerry visent néanmoins à procurer à cette coalition une composante qui ne soit pas uniquement ni même majoritairement OTAN ou occidentale. Kerry se charge donc d'y enrôler le maximum de pays arabo-musulmans, dont la participation serait destinée à lui éviter d'être perçue comme construite dans le but de lancer une « croisade » contre l'Islam et les musulmans. Les pétromonarchies du Moyen-Orient qui se sentent les plus sous la menace de l'Etat islamique devraient en principe intégrer avec enthousiasme la coalition. Ce qu'elles semblent pourtant réticentes à faire par peur d'apparaître aux yeux de leurs opinions nationales (formatées par elles à être favorables à tout groupe islamiste dont la doctrine s'inspire du wahhabisme et à ne pas être heurtées par les atrocités qu'ils commettent en l'appliquant) comme soumises à l'influence et aux ordres de l'Occident. Kerry a reçu mandat de faire pression sur elles pour qu'elles renoncent à l'ambiguïté de leur position sur le sujet et en général sur ce qui a trait au terrorisme qui se pratique sous l'invocation de la « fidélité » aux préceptes de l'Islam.

Mais tout en approuvant le principe qu'il faut en finir avec cette aberration qu'est le « khalifat islamique » que les barbares djihadistes de l'EI tentent d'instaurer durablement, l'initiative américaine requiert méfiance et vigilance tant les Occidentaux ont braqué contre eux le monde arabo-musulman par le cynisme qu'ils mettent à prendre prétexte d'une situation dans sa sphère pour s'y engager en ne prenant en considération que la préservation et le renforcement de leurs intérêts nationaux. Quitte pour cela à pratiquer le mensonge, la désinformation et la manipulation.

C'est pourquoi, sans rejeter le principe d'une coalition internationale contre l'Etat islamique, l'on est dubitatif sur celle que montent les Etats-Unis tant qu'elle n'aura pas été clairement placée sous l'égide des Nations unies. Lesquelles doivent être seules habilitées à lui prescrire ses objectifs et empêcher qu'elle ne serve des desseins occidentaux ne s'arrêtant pas aux seuls défaite et démantèlement de l'organisation terroriste de l'Etat islamique.




 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]