ELWATAN-ALHABIB
dimanche 28 septembre 2014
 

Coalition : "trois trillions de dollars des avoirs arabes, visés", par Abdul Bari Atwan 

 

 

 


IRIB- «Après les raids aériens contre Daesh, il va y avoir une intervention des troupes, au sol.
Avec la guerre artificielle contre Daesh, les Etats-Unis envisagent de piller trois trillions de dollars des avoirs arabes», a souligné, Abdul Bari Atwan, célèbre journaliste et spécialiste du monde arabe, dans un article, publié dans l'édition électronique du quotidien "Al-Ray al-Youm". «La coalition internationale contre Daesh et d'autres groupes extrémistes, en Syrie, s'est élargie, les bombardements aériens s'intensifient, de jour en jour, des positions sont visées, tous les jours, dans les nouvelles villes»,  précise, encore, dans son article, Abdul Bari Atwan. Dans le même temps, l'organisation du renseignement US dit que le nombre des combattants de Daesh ne dépasse pas les 30.000. Or, comment expliquer cet accompagnement et cette coalition internationale, militaire, politique et financière, pour anéantir ce groupe ? Il n'y a personne pour dire quand cette guerre se terminera et comment ?
Et Abdul Bari Atwan de poursuivre, dans son article : «Le groupe de Daesh et ses alliés sont plus grands et plus puissants que ce qui est indiqué, dans les évaluations et les calculs des Etats-Unis d'Amérique, car la coalition, qui vise à combattre Daesh, est plus faible que ce groupe, pour que cette mission s'achève dans une durée déterminée. Or, la question qui se pose est de savoir comment se fait-il que le groupe de Daesh progresse, dans la province de Hassaka, et est sur le point de s'emparer de la ville d'«Ain al-Arab», alors que de vastes raids aériens se poursuivent, depuis quatre semaines, contre ce groupe et les régions qu'il contrôle ? Et comment se fait-il que de nombreuses régions sont, toujours, assiégées par ce groupe ?». Et Abdul Bari Atwan d'indiquer : «Aujourd'hui, les avions de combat américains ont frappé les positions de Daesh, en plein centre de Homs, et près de la ville d'Alep. La question qui se pose est de savoir qui veut faire obstacle à ces avions, car ils considèrent comme recommandé et licité, l'espace aérien de la Syrie, et ils bombarderont Damas et Lattaquié, sous prétexte de combattre le terrorisme».  Et ce spécialiste du monde d'ajouter : «La seule chose que nous connaissons de ce cirque médiatique, c'est que les Arabes, et, plus précisément, les pays arabes du bassin du golfe Persique, assurent le plein financement de cette guerre, donc, peu importe, pour les Etats-Unis, que quelques avions des pays, tels que l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et le Qatar, participent à ces frappes et visent les raffineries, sous contrôle de Daesh. Leur participation est, uniquement, destinée à donner une sorte de couverture arabe à ces frappes. En effet, en raison de la crise économique que traversent les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux, ce sont les Arabes, qui paieront, pleinement, les frais de cette guerre.  Et Abdul Bari Atwan de poursuivre : «Gordon Adams, professeur d'université et ancien responsable du budget, sous la présidence Bill Clinton, cette guerre coûtera, environ, deux milliards de dollars, pour le département du Trésor américain, et ce n'est qu'une estimation initiale. Cette guerre pourrait s'élargir à une intervention terrestre, et dans ce cas-là, ce chiffre pourrait se multiplier».  Dans le même temps, le Premier ministre britannique, qui  vient d'obtenir le feu vert du parlement, pour participer aux frappes aériennes contre Daesh, en Irak, a prévu que cette guerre puisse durer 5 ans».
Et Abdul Bari Atwan d'indiquer : « A travers les expériences du passé, nous comprenons qu'après l'étape des bombardements aériens,  il y aura celle d'intervention des troupes au sol,  car les avions américains ont bombardé 40 jours d'affilée le Koweït, avant de passer à l'intervention terrestre. Les forces de la coalition n'ont  même pas un seul soldat. La même chose s'est répétée, en 2003. C'est-à-dire, c'est après d'intenses bombardements que l'offensive des forces terrestres contre Bagdad débuta et les forces d'occupation n'ont perdu que 138 soldats, mais ce chiffre s'est élevé, plus tard, à 3.000 hommes».
Et cet écrivain arabe d'ajouter : «Les hommes politiques américains insistent, à toute occasion, pour dire qu'ils n'entreront pas dans une bataille terrestre, dans la guerre contre Daesh, et que cette mission sera confiée à l'armée irakienne et aux forces de l'opposition syrienne. Par conséquent, 5.000 effectifs des forces d'opposition syriennes sont, actuellement, en train d'être formés et entraînés, dans une base militaire, en Arabie saoudite. Le général Martin Dempsey, chef d'état-major de l'armée américaine, a estimé à, environ, 15.000, le nombre des forces nécessaires, pour une guerre terrestre avec Daesh. «Si nous supposons que l'Arabie saoudite forme 5.000 hommes, dont la plupart d'entre eux sont des soldats qui ont fait défection de l'armée de leur pays, d'où les Etats-Unis amèneront les 10.000 autres effectifs nécessaires pour cette guerre ? Comment sera approuvée l'aptitude des soldats entraînés, dans des bases en Arabie saoudite».
«Personne ne parle des plans secrets et manifestes, qui seront mis en œuvre, ensuite, dans la région, ni du nouvel Etat, qui sera créé, et de l'Etat qui sera supprimé de la carte de la région. Car, c'est interdit. Personne ne doit l'évoquer, s'y interroger, car les pays de la région seront, en fin de compte, le principal perdant».
«Dans le même temps, les théoriciens américains,  considérés comme la colonne vertébrale des pensées US, disent que toutes les guerres fournissent une opportunité, qu'il faut la saisir, au profit de l'économie et du peuple des Etats-Unis. Maintenant, l'occasion en or s'est présentée avec la guerre artificielle contre Daesh, pour s'emparer de plus de trois trillions de dollars des avoirs des pays arabes de la région, placés dans les caisses et les banques étrangères», précise, encore, Abdul Bari Atwan, dans son article, avant de conclure : «En 1973, Henry Kissinger a avancé la théorie de la restitution des revenus pétroliers et la création d'une force de réaction rapide des Etats-Unis, et ce qui se déroule, actuellement, c'est l'application de  la troisième phase de ce même plan. Les pilotes arabes, qui détruisent, avec des avions F-16, les raffineries, en Syrie, pour assécher les ressources financières de Daesh, doivent savoir qu'ils paieront le prix de leur participation à cette guerre, par l'assèchement des ressources et des revenus des futures générations».
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 / octobre 2017 / novembre 2017 / décembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]