ELWATAN-ALHABIB
dimanche 3 août 2014
 
Quand Abdallah s'éveille 
 
 
 
 
 
par Kharroubi Habib
Ce n'est parce que le roi Abdallah d'Arabie Saoudite a soudainement pris conscience que quatre semaines d'enfer à Gaza s'accompagnent de crimes innommables contre sa population civile qu'il a rompu le silence qui a été le sien depuis le début de l'agression sioniste pour déclarer « inacceptable » celui de la communauté internationale. Pour aussi indifférent qu'il est dans le fond à l'incommensurable souffrance de la population gazaouie, Abdallah n'a pu faire autrement que sortir de son silence devant la vague d'indignation et les gestes de solidarité à l'égard des Palestiniens auxquels se sont associés des dirigeants et des consciences morales du monde entier.

Continuer à se taire alors qu'ils ont exprimé une solidarité sans calcul avec les Gazaouis, aurait été pour Abdallah apporter la confirmation du soupçon qui pèse sur le royaume saoudien d'avoir ignominieusement accepté de sacrifier le peuple palestinien et sa cause au profit d'une alliance stratégique avec leurs ennemis qui préserverait sa stabilité et le maintien de la dynastie. L'intervention de Abdallah ne dissipe pas pour autant ce soupçon qui pour beaucoup en est plus qu'un tant ces dernières années il y a de convergences et de connivence entre les politiques et positions au plan régional entre l'Arabie Saoudite et l'Etat sioniste massacreur de Palestiniens.

Certes l'Arabie Saoudite n'est pas une puissance militaire susceptible de dissuader Israël de recourir à l'agression contre les Palestiniens, elle dispose néanmoins de moyens de pression autres qui le sont et dont elle aurait pu au moins en brandir la menace, si elle avait eu la détermination de manifester sa solidarité à l'égard de ces derniers. Parce qu'elle considère le Hamas en tant qu'ennemi à cause de son alliance avec l'Iran, la pétromonarchie estime justifiée l'agression sioniste contre Gaza et a fermé les yeux sur le caractère de punition collective qu'elle a pris. Ce n'est pas le seul Etat arabe à en être au reniement ignominieux de la cause palestinienne et à l'abandon dans son enfer de la population gazaouie. Presque tous font preuve de la même infamie qui leur vaut mépris et opprobre.

Le monarque saoudien croit avoir dédouané son royaume du crime d'abandon du peuple palestinien en ayant fustigé le silence de la communauté internationale sur ceux inacceptables qui se commettent à Gaza sur sa population. Nul n'est dupe de la sincérité de son indignation, lui qui après quatre semaines de tueries dont le monde entier est horrifié n'a pas levé le petit doigt, exercé la moindre pression pour contribuer à les faire cesser. Abdallah et la famille royale saoudienne ont cyniquement lâché les Palestiniens. Ils ne feront rien pour arrêter l'holocauste en cours à Gaza car il est la contrepartie de la protection qu'ils ont quémandée à Washington et à Tel-Aviv dans un contexte régional devenu brûlant et menaçant pour leur pétromonarchie. Le fleuve de sang palestinien dont ils ont facilité le déversement finira tôt ou tard par les rattraper et les engloutir. Eux et toutes ces autres monarchies arabes qui ont fait le même calcul sur le dos de la Palestine.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 / octobre 2017 / novembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]