ELWATAN-ALHABIB
mardi 12 août 2014
 
L'échec du but politique de l'agression sioniste
 
 
 
 
par Kharroubi Habib
L'armée sioniste a délibérément fait de la population civile gazaouie la cible de ses bombardements. Ses stratèges ont ainsi voulu lui occasionner un coût humain terrifiant au point qu'elle se désolidariserait de la résistance et la contraindrait à accepter le cessez-le-feu sous n'importe quelles conditions fixées par le gouvernement israélien. Dans leurs calculs, cette réaction de la population gazaouie qu'ils ont pensé provoquer en la terrorisant et la réduire à se retourner contre la résistance précipiterait la reddition de celle-ci, elle-même rapidement affaiblie et désorganisée par les frappes ciblant ses combattants et ses infrastructures militaires ou de commandement.

Plus d'un mois depuis le début de l'agression sioniste et en dépit de sa violence barbare soutenue, ce scénario ne s'est pas produit dans la bande de Gaza dont la population continue à faire bloc derrière la résistance, malgré les souffrances indicibles qui sont les siennes sous les coups inhumains que lui inflige cette agression. Parce qu'elle déjoue leur plan par son stoïcisme qui fait l'admiration de ceux qui n'ont pas douté de l'esprit de résistance qui l'anime même dans la situation la plus tragique à laquelle sa résistance la confronterait, la population gazaouie est présentée par la propagande sioniste et la désinformation à laquelle s'adonnent ses relais médiatiques occidentaux comme sacrifiée par cette résistance à qui elle servirait de bouclier humain.

Si tel était le cas, quelle que soit la peur que cette résistance inspirerait à la population gazaouie, celle-ci aurait malgré elle manifesté en faveur d'un cessez-le-feu car sachant que la répression dont elle pourrait être la victime de la part des factions de la résistance aurait un moindre coût en vies humaines que les incessants et systématiques bombardements par l'armée sioniste. Le bilan politique de l'agression sioniste n'est pas encore appréciable avec exactitude. Ce qui est par contre certain est qu'après plus d'un mois d'enfer vécu par la population gazaouie, aucune lézarde n'est apparue dans le front de résistance qui l'unit aux combattants qui mènent celle-ci.

Le Hamas qui en est l'acteur déterminant est certes frappé d'isolement international, mais conserve la confiance de la population gazaouie et cette réalité il faudra en tenir compte dans l'éventualité de négociations pour une trêve durable. L'Autorité palestinienne que l'on veut instrumentaliser contre lui dans cette perspective se déshonorerait irrémédiablement aux yeux de cette population dont les sacrifices consentis par elle démontrent qu'elle est contre toute tentation induisant un esprit de concession sur les revendications sur lesquelles repose la cause nationale palestinienne. La tragédie que vit son peuple est pour cette Autorité palestinienne l'occasion d'affirmer sans faux-fuyant l'unité du peuple et du mouvement national de résistance palestinien contre les desseins de l'ennemi sioniste.

Que de cette terrible tragédie que vit le peuple palestinien il en résulte l'unité de ses rangs dont la désagrégation a été l'un des buts essentiels de l'agression sioniste. En la cimentant, les factions palestiniennes se montreront à la hauteur de leur héroïque peuple et infligeraient une défaite politique à l'ennemi sioniste qui le contraindra inéluctablement à réviser ses projets visant à enterrer leur cause nationale.


 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]