ELWATAN-ALHABIB
lundi 4 août 2014
 
La girouette des temps modernes
 
 
 
 
par Noureddine Ramzi
Tous les moyens sont bons pour se justifier. Toutes les raisons sont bonnes pour se disculper. Même si l'on n'y croit pas trop soi-même. L'important est de se faire blanchir peu importe les conditions. Quitte à «retourner sa veste» pour passer dans le rang des innocents et faire passer les autres pour des adversaires jurés, des ennemis coulés dans le béton pour plaire à la galerie. Pour s'innocenter parce que les fautifs, ce sont les autres.

Les criminels, ce sont les voisins. Pas seulement les Palestiniens mais tous ceux qui les appuient, tous ceux qui les soutiennent dans leur juste lutte quotidienne. Et plus personne d'autre que les Etats-Unis ne peut mieux jouer à la girouette. Il y a quelques jours, ils avaient adopté un ton inhabituellement ferme vis-à-vis de leur allié israélien face au nombre de victimes civiles à Gaza. Vendredi matin, quelques heures après l'échec du cessez-le-feu, ils ont désigné un seul responsable: le Hamas.

Le vent a vite tourné, vite changé de direction. L'agresseur est devenu l'agressé avec la bénédiction de l'oncle Sam. Sans crier gare, la Maison-Blanche a dénoncé la violation barbare de l'accord par le mouvement palestinien. La raison? La capture d'un soldat israélien, un sous-lieutenant de 23 ans, au cours d'un affrontement dans lequel deux soldats ont été tués, explique pour une large part cette condamnation extrêmement claire et rapide de Washington. «Nous avons condamné sans équivoque le Hamas et les factions palestiniennes qui sont responsables de la mort de deux soldats israéliens et de l'enlèvement d'un troisième quelques minutes seulement après l'annonce d'un cessez-le-feu» de 72 heures, a déclaré M. Obama vendredi. Les innocents morts dans l'autre camp ne font pas «le poids».

«S'ils sont sérieux dans leur volonté d'essayer de trouver une solution à cette situation, ce soldat doit être libéré sans condition, dès que possible», a affirmé le président américain. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry, très impliqué ces derniers jours pour pousser les deux parties à parvenir à un cessez-le-feu, a lui aussi condamné cet enlèvement, conscient du traumatisme qu'avait représenté le rapt en juin 2006 du soldat franco-israélien Gilad Shalit. Son enlèvement avait déclenché cinq mois d'opérations militaires à Gaza. Il a finalement été libéré en octobre 2011 en échange d'un millier de prisonniers palestiniens.

Mais, la branche militaire du Hamas a affirmé dans la nuit de vendredi à samedi ne pas disposer d'information sur un soldat israélien porté disparu vendredi près de Rafah dans le sud de la bande de Gaza. Selon des observateurs sur place, l'histoire de l'enlèvement du soldat israélien est montée de toutes pièces, cousue de fil typiquement israélien pour justifier le génocide palestinien, allant jusqu'à l'extermination comme déclaré par le Premier ministre israélien. Joignant le geste à la parole, il décide, pour sa sombre besogne, la mobilisation de 16.000 autres réservistes... Son but justifie ses moyens.

 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]