ELWATAN-ALHABIB
samedi 2 août 2014
 
Fausse trêve et duplicité américaine
 
 
 
 
 
par Kharroubi Habib
La trêve humanitaire de 72 heures négociée jeudi sous l'égide des Etats-Unis et de l'ONU sous la pression d'une opinion internationale révoltée par l'horreur paroxysmique atteinte à Gaza par les frappes israéliennes, a été violée aussitôt censée être entrée en vigueur. Ce à quoi il fallait s'attendre du moment où le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu avait cyniquement prévenu que l'armée sioniste poursuivra ses opérations « défensives » dans la bande de Gaza, qu'il y ait trêve ou pas. Aussi à moins que dans l'esprit de ses négociateurs la trêve humanitaire ne s'imposerait qu'aux combattants palestiniens, l'on se demande comment ils se sont permis d'avancer avoir obtenu un arrêt temporaire des tueries dont la bande de Gaza est le théâtre depuis quatre semaines.

Obama et John Kerry dont le pays est de plus en plus violemment dénoncé internationalement pour son soutien inconditionnel à l'Etat sioniste agressif font dans la duplicité en exhortant à l'arrêt du feu tout en approuvant qu'Israël ait décidé que durant la trêve son armée poursuivra ses opérations de « nettoyage » et ses bombardements dans Gaza. Personne n'est cependant dupe de l'agitation diplomatique dont le secrétaire d'Etat américain est l'acteur pour prétendument obtenir la conclusion d'un cessez-le-feu. Qu'attendre effectivement de lui de véritablement déterminant dans ce sens alors que depuis le début de l'agression sioniste il n'a cessé de défendre la « légitimité » de celle-ci et d'être en accord avec Netanyahu sur les objectifs que ce dernier lui a assignés ?

Il a fallu qu'Israël « dépasse » les bornes en s'en prenant aux écoles de l'ONU pour que Washington fasse entendre une équivoque condamnation à son encontre, qu'elle a d'ailleurs immédiatement rattrapée en faisant savoir qu'elle ne vaut pas désapprobation de la barbarie sioniste à l'œuvre à Gaza. Et pour faire comprendre que l'irritation des Etats-Unis n'est que concession sans portée pratique de leur part à une opinion internationale révoltée contre les agissements criminels d'Israël, le Pentagone a révélé qu'il continue à fournir armement et munitions à l'armée sioniste.

En approuvant le principe de l'agression projetée par Israël, Obama ne pouvait ignorer la fausseté de la prétention de son armée à ne procéder qu'à des frappes « chirurgicales » ne visant que les combattants et infrastructures du Hamas et épargnant la population civile. L'infamie des Etats-Unis a été poussée au point qu'ils ont volé au secours moral de l'Etat sioniste en qualifiant de regrettables « bavures » les massacres systématiques opérés sur la population civile gazaouie. Les gesticulations diplomatiques de John Kerry n'ont pour but que de désamorcer l'ampleur du mouvement de condamnation internationale d'Israël et de son pays accusé de complicité agissante à son égard.

Il n'est nullement dans l'intention américaine d'empêcher l'Etat sioniste d'aller au bout de son intention qui est de faire de la bande de Gaza un cimetière et un champ de ruine dont les survivants doivent avoir la « conscience brisée » et donc durablement «effrayée» selon l'odieuse exhortation du ministre de la Défense faite au peuple et aux soldats israéliens. L'holocauste entamé, Israël le poursuit sans craindre d'en être empêché car ayant l'aval tacite et complice de la seule puissance en mesure d'arrêter son opération criminellement inhumaine.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 / octobre 2017 / novembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]