ELWATAN-ALHABIB
jeudi 31 juillet 2014
 

Questions sans réponses
 
 
 
 
 
 
par Kharroubi Habib
La trêve humanitaire pour Gaza que l'on a un moment cru possible à l'occasion de l'Aïd El Fitr a été rompue aussitôt annoncée. Pour la population gazaouie, la descente aux enfers se poursuit toujours plus sanglante, ponctuée d'atrocités encore plus horrifiantes que les précédentes à chaque raid et bombardement israélien.

Jusqu'à quand la communauté internationale observera la passivité qui est la sienne face à l'incommensurable tragédie humaine que subissent les Gazaouis ? Quand donc enfin décidera-t-elle à être plus agissante pour arrêter le carnage qui s'amplifie démontrant ainsi le but génocidaire de l'Etat sioniste ? Que faut-il de plus dans la barbarie dont sont victimes les enfants, les femmes et les civils gazaouis pour la pousser à réagir autrement qu'à quémander une trêve humanitaire à un agresseur dénué de toute humanité et acharné à infliger aux habitants de Gaza une punition collective aux dimensions d'holocauste ? N'entendrait-elle pas les appels que lui adresse l'opinion internationale horrifiée et indignée et ne comprenant pas qu'elle puisse se «hâter» lentement dans ses tentatives de mettre fin à la boucherie qui a cours ?

Ces questions se posent tant il apparaît que cette communauté internationale est loin de vouloir s'impliquer de façon dissuasive en faveur d'un arrêt immédiat et inconditionnel de l'agression sioniste dont elle mesure pourtant l'amplitude des ravages humains et des dégâts matériels qu'elle inflige à la population et à la bande de Gaza. Son attitude ou du moins celle des puissances occidentales qui se sont arrogé le droit et le « devoir » de parler et d'agir en son nom est atterrante comparée à la fermeté de celle qu'elle a adoptée à l'égard de la Russie s'agissant du conflit ukrainien. Pour contraindre Moscou à la désescalade dans celui-ci, les Européens et les Américains n'ont pas hésité à édicter une panoplie de sanctions économiques, financières et politico-diplomatiques contre l'Etat russe.

Au point atteint par la tragédie humaine qui se déroule à Gaza, cela ne justifierait-il pas qu'ils aient recours au même type de pressions sur l'Etat sioniste pour le contraindre à cesser son horrible opération génocidaire ? Depuis le début de l'agression israélienne et en dépit de son intensification faisant un nombre de victimes innocentes en croissance effarante, ni les Etats-Unis ni l'Union européenne n'ont ne fût-ce qu'évoquer la menace d'éventuelles sanctions contre l'Etat sioniste dont ils ont pourtant « désapprouvé » le caractère « disproportionné » de son agression. Il est vrai que dans leur échelle des valeurs des vies humaines, celle des Palestiniens coupables de s'en prendre à leur « enfant chéri » l'Etat sioniste ne vaut pas qu'ils utilisent l'arme des sanctions.

Le sang et la douleur indescriptible qui sont le lot des Palestiniens à Gaza et ceux de la Cisjordanie en moins visible sont pour ces Etats-Unis et cette Union européenne le prix que le peuple palestinien est tenu de payer pour son refus de la « pax » israélienne et ne doit pas en conséquence attendre de protection de leur part et partant de la communauté internationale soumise à leur impériale hégémonie. C'est pour cette raison que ces puissances ne se hâtent pas d'intervenir pour traduire dans la pratique l'appel lancé au nom de l'humanité par le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon à l'arrêt de la violence à Gaza.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]