ELWATAN-ALHABIB
samedi 21 juin 2014
 
 

Ouyahia : "Il n'y aura pas de retour du FIS dissous"

 

 

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte
le 20.06.14 

Le ministre d'Etat, directeur de cabinet de la  présidence de la République, Ahmed Ouyahia, a affirmé vendredi à Alger qu'il  n'y aura pas retour du Front islamique du Salut (FIS) dissous.  

"Je vous confirme qu'il n'y aura pas de retour du Fis dissous", a déclaré,  dans d'une conférence de presse, M. Ouyahia, qui répondait à une question  sur un éventuel retour du FIS sur la scène politique.         
M. Ouyahia a été chargé par le président de la République, Abdelaziz  Bouteflika de mener les consultations en cours sur le projet de révision de  la Constutition.         
Il a indiqué qu'il "partageait les mêmes visions politiques" avec le  Premier ministre, Abdelamalek Sellal, "qui a eu déjà à s'exprimer sur le sujet".
 
Interrogé sur l'invitation, en tant que personnalités, d'anciens dirigeants  du FIS dissous aux consultations sur la révision de la Constitution, il a souligné  que la démarche du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, consiste  à "rassembler tout le monde dans le cadre des lois et de la Constitution de  la République".         
"Ceux qui disent que le pouvoir essaye de récupérer ou de manipuler  l'ancien parti dissous pour faire face à l'opposition, je suis au regret de  leur dire que le pouvoir a assez de défis et de complications à gérer pour  ne pas s'inventer des démarches infantiles", a-t-il dit. Il a affirmé que le gouvernement "ne fait pas de la manipulation, mais  veut rassembler les Algériens".         
"El Hachemi Sahnouni (invité aux consultations sur la révision de la  Constitution), a fait partie des trois dirigeants du FIS et a eu le mérite  d'aller à la télévision déclarer que la démarche de son parti allait conduire  les Algériens à la catastrophe", a-t-il ajouté.         
"Entre 1993 et 1995, nous avons tout fait avec les dirigeants du FIS  pour obtenir un appel à l'arrêt de la violence. Malheureusement cela n'avait  pas été possible", a-t-il ajouté.         
Il a relevé qu'au lendemain de l'élection de M. Liamine Zeroual, président  de la République, Madani Mazrag, qui était le chef de l'Armée islamique du  Salut (AIS) a envoyé un message dans lequel il a appelé à "trouver une sortie".          
"Nous avons réussi à aller à la trêve, ensuite à la concorde civile  et enfin à la réconciliation nationale", a indiqué M. Ouyahia, qui dit "être  témoin et acteur de cette période". Il a relevé aussi la prise en charge "avec brio" de ce dossier par  le président Bouteflika.         
Interrogé sur la possibilité d'"amnistie générale", il a rappelé que  la Charte pour la paix et la réconciliation nationale a "bien balisé le terrain"  et "a laissé au chef de l'Etat une clé, qui est la possibilité de proroger l'opération  de prise en charge d'enfants de l'Algérie qui renonceraient à la violence".
APS
 Commentaire:
 Abdelkader Dehbi 

http://www.elwatan.com/actualite/ouyahia-il-n-y-aura-pas-de-retour-du-fis-dissous-20-06-2014-261860_109.php

Ce cacique du régime illégitime et criminel en place, a bâti toute sa carrière servile au service de ses maîtres, sur ses positions d'éradicateur haineux et d'islamophobe, qui lui ont valu d'être publiquement maudit par ses propres parents. On se demande au nom de Qui et de Quoi, cet individu boursoufflé de suffisance et corrompu insatiable qui s'est enrichi en termes de milliards, s'autorise à faire ce genre de déclarations.
La place de ce triste individu devrait être dans le box des accusés, aux côtés de ses maîtres et commanditaires, civils et militaires, par-devant un Tribunal Pénal International. ومــا ذلــك عــلــى الله بــعــزيــز

 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 / octobre 2017 / novembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]