ELWATAN-ALHABIB
mardi 24 juin 2014
 
Abbas face au ressentiment de son peuple
 
 
 
 
 
par Kharroubi Habib

Comme tétanisée par la crainte de paraître peu sensible à l'émotion suscitée en Israël par l'enlèvement de trois de ses citoyens, la communauté internationale s'abstient de dénoncer ou de condamner les dépassements auxquels donne lieu l'opération militaro-policière que cet Etat mène en Cisjordanie pour retrouver les disparus. Son silence alors que la soldatesque israélienne inflige une punition collective à la population de ce territoire dont la violence va « au-delà de toute logique » est amèrement ressenti par l'Autorité palestinienne dont le représentant à l'ONU a fait part de son indignation devant l'absence de réaction internationale à ce qu'endure la population palestinienne.

L'on peut comprendre que cette communauté internationale ferme les yeux sur le fait qu'Israël a lancé une opération de ratissage en Cisjordanie pour retrouver ses citoyens enlevés, mais pas qu'elle se taise quand cette opération s'accompagne d'arrestations massives, de destructions qui n'ont de sens que d'ajouter le dénuement au dénuement de la population palestinienne et surtout d'assassinats de citoyens dont des enfants n'ayant aucun rapport avec la disparition des adolescents israéliens.

Mahmoud Abbas qui a condamné sans appel l'enlèvement des Israéliens et fait part de la disponibilité des services de sécurité palestiniens à collaborer à leur recherche mais est impuissant face au déferlement répressif dont son peuple est la victime, a saisi l'ONU pour qu'elle « intime » à Israël de cesser sa répression aveugle sous prétexte d'une traque des ravisseurs de ses citoyens. L'impuissance du président palestinien et de l'autorité qu'il dirige à arrêter ce déferlement répressif israélien ne contribue nullement à conforter la confiance en eux qu'ils demandent aux Palestiniens d'avoir.

Que Mahmoud Abbas ait condamné l'enlèvement et promis que les services sécuritaires palestiniens font tout pour retrouver les adolescents israéliens sans que les autorités sionistes lui en ont marqué une quelconque reconnaissance ou fait le geste d'atténuer les violences dont s'accompagne leur opération militaro-policière en Cisjordanie a au contraire alourdi son déficit de confiance au sein de la population palestinienne dont le ressentiment croissant ne l'épargne plus. Le discrédit dans la population palestinienne que vaut à Mahmoud Abbas son attitude jugée peu ferme face à l'ennemi sioniste qui l'humilie sciemment est avec celui d'en finir avec Hamas en Cisjordanie l'un des buts fixés à l'opération israélienne par Netanyahu et son cabinet. Tout autant qu'ils veulent effectivement éradiquer le Hamas, Netanyahu et ses alliés en Israël cherchent également à affaiblir Mahmoud Abbas et l'Autorité palestinienne pour ensuite se prévaloir de leur faiblesse et les présenter comme d'inacceptables interlocuteurs dans des négociations destinées à faire la paix entre Palestiniens et Israéliens.

C'est ce « vide » qu'Israël est déterminé à rendre réalité pour en faire la cause de l'impasse du processus de paix et se dédouaner d'être opposé à celui-ci et à la finalité que lui attribue la communauté internationale : celui de donner naissance à un Etat palestinien. Le stratagème a marché contre Yasser Arafat grâce à la connivence coupable des principales puissances de la communauté internationale et à celle criminelle de soi-disant proches et fidèles du défunt leader palestinien. Israël espère le renouveler en comptant sur des comportements internationaux et palestiniens de même nature.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 / octobre 2017 / novembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]