ELWATAN-ALHABIB
samedi 31 mars 2012
 

Lecteurs D'El Watan Ou D'El Haaretz ? Preuve Que La Manipulation Des Média Déshumanise Le Lectorat Et Produit Des Zombies Sans Conscience..

 

 

 

El Watan nous publie un échantillon des commentaires de son lectorat. Le constat après lecture corrobore le pouvoir du cheval de Troie Rothschildien à produire des Zombies culturels. Présent depuis 22 ans dans le champ médiatique, on peut mieux mesurer le mal qu'il a depuis semé dans l'opinion, et celui plus profond qu'il déverse aujourd'hui avec des moyens plus sophistiqués.
À travers l'analyse des messages de ses lecteurs haineux qui se défoulent sur un mort, on redécouvre la coutume chère à El Watan, porte parole de Rothschild en Algérie, de hisser l'amalgame "islam = terrorisme". Slogan qu'il brandit comme fer de lance de la doctrine laïque prêchée par la nébuleuse islamophobique des ONG, de la presse à façade "indépendante" mais d'allégeance talmude/ sioniste, des associations de défense du NOM, et autres agents de Rockefeller/Soros/Brejzinsky/Kissinger.
Le vrai message :
De manière sournoise et pour dissimuler ses engagements idéologiques connus, le quotidien (au profile crypto-juif, ceci n'étant ni une insulte, ni une exagération mais prouvé ici depuis quatre ans) exhibe via cet article son mépris et abus des abonnés embrigadés par son travail de sape social. Il publie de manière implicite sa position officielle qu'il drape de commentaires de lecteurs sur "l'enterrement".
En elle même sans conséquence historique, religieuse, sociale ou politique, la problématique de cet enterrement est amplifiée selon la règle talmude de manipulation :
-en créant une tempête dans un verre d'eau,
-en déviant l'opinion de débats utiles et éducatifs, tels celui relatifs à la gestion de cette affaire par les média partisans (juifs), l'autorité française et Sarkosy lui même,
-des dessous de cet attentat de Toulouse et des implications visibles ou occultées par les agents du "bien pensé",
-en orientant la discussion vers le commérage stérile,
-en exténuant les lecteurs par la création de polémique improductive.
Et de manière plus probable, en exécutant les ordres de BNP/PARIBAS transmis à Belhouchet dans un message secret/crypté (qui a été par chance saisi par nos Hackers-Dz ) et facilement traduit de l’hébreu :
"Urgence Signalée : Prière appuyer ré-élection Sarko en addressant et bombardant lectorat/électorat français d'origine algérienne du message suivant: Merah est un tueur impitoyable d'enfants élus; ancien de Kaboul et de Peshawar; lié à El-qaida/Beaucoup-haram et a étudié à la Marcos School Navy Seal; réconforter intox de nos média et la version officielle; souligner montée sarko dans les sondages; Notre logiciel d'abonnés fictifs actif 24/24; salutations Kosher.»

Les techniques enseignées dans le Talmude et reprise dans les "Protocoles", consistent à "tourner en bourrique" le lectorat, tout en meublant l'édition pour assurer la circulation de ses feuilles de choux.
M.Merah, un Algérien qui n'a de toute façon jamais posé les pieds dans une mosquée et dont "l'élimination" par la police française demeure controversée (comme le soulignent de nombreux analystes et observateurs internationaux (Voir le Net pour cette affirmation, ou se reporter à Lien et Lien), semble donc avoir déchainé les "virulentes réactions des lecteurs " (titre d'El Watan). Lecteurs qui réservent leur sentiments humains qu'aux victimes dont l'existence n'est toujours pas prouvée, ni par les témoignages, ni par les caméras, ni par des photos, ni par les médecins légistes !! 
Un attentat qui soulève des énigmes et provoque la confusion,  ce que seuls les coups feutrés des Talmudipèdes génèrent lors des actions spéciales du MOSSAD. Un classique du machiavélisme élevé au rang de science par les chers enfants à Satan.

De la plume venimeuse de Salima Tlemçani, lisez des extraits (en n'oubliant surtout pas l'antidote à portée de main) :
 

Les virulentes réactions des lecteurs d’El Watan sur Mohamed Merah

Dès l’annonce de l’inhumation en Algérie de Mohamed Merah, le présumé auteur des assassinats de Toulouse, les réactions sur le site web d’El Watan ont été nombreuses et virulentes.
Pour les lecteurs, l’histoire de Mohamed Merah est une affaire franco-française dans la mesure où le présumé assassin, est né, a grandi, étudié et a été enrôlé en France. Si son père veut qu’il soit enterré en Algérie, c’est son droit. Mais que ce droit ne prime pas sur ceux des victimes en le recevant «comme un martyr». Pour les lecteurs, c’est le père qui est responsable de la destinée de Mohamed. Ils écrivent : «Aujourd’hui, il veut se racheter en réhabilitant l’image d’un fils devenu tueur d’enfants pour la transformer en celle d’une victime à travers l’organisation de funérailles d’un héros.» Nous citerons quelques-unes de ces centaines de réactions révélatrices d’une opinion très hostile aux actes du présumé auteur des assassinats de Toulouse.


«Qu’on l’enterre et on n’en parle plus ! Il lui reste le droit à la sépulture. Non, il n’est pas des nôtres. Il est comme la peste qui nous a plombé dix ans durant.» «Des manifestations auraient dû être organisées pour montrer qu’il nous reste un minimum de dignité dans ce pays. Ne laissons pas notre pays être souillé par un individu qui croit aller au paradis en tuant des enfants.»

«Refuser son enterrement en Algérie, c’est exprimer fermement notre détermination à dire non aux comportements à la fois violents et lâches qui tendent à nous caractériser. Sinon on montrerait à nos enfants et au monde entier que l’Algérie cultive la lâcheté comme valeur.».......................

Salima Sem-çani
 
Source:relexions et commentaires 
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]