ELWATAN-ALHABIB
mercredi 18 janvier 2012
 

Lettre à Jean-Luc Mélenchon

 Dehbi Abdelkader

Lettre ouverte d'un citoyen algérien ordinaire à M. Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche aux élections présidentielles françaises de 2012

Monsieur Jean-Luc Mélenchon,

Je m'adresse à vous si je puis dire, intuitivement, pour relayer cet appel auprès de tout ce que compte la France d'hommes politiques et intellectuels d'honneur, restés encore debout et soucieux de défendre les causes de Liberté et de Justice. Intuitivement dis-je, parce que parce que vous avez réussi en quelques mois, en tant qu'homme politique d'honneur vous-même, à laisser de nouveau entrevoir, y compris en dehors de votre pays, un prochain retour en force en France, des principes de liberté et de morale, de justice et de droit, terriblement mis à mal tout au long de ces dernières années par un pouvoir soumis aux forces de l'argent, quand ce n'est pas à l'argent tout court.

Je fais appel à vous pour vous informer d'une grave forfaiture qui vient d'être commise sur le territoire français : Hier, lundi 16 Janvier 2012, vers midi, le Dr Mourad Dhina, citoyen algérien, père de six enfants et légalement résident en Suisse, a été arrêté à l'aéroport d'Orly, par les autorités françaises, au moment où il s'apprêtait à prendre l'avion pour Genève, à l'issue d'un séjour de plusieurs jours à Paris où il s'était rendu quelques jours plutôt, pour prendre part au Conseil Exécutif du Mouvement Rachad, un mouvement islamiste modéré, d'opposition au régime des généraux d'Alger ; un mouvement essentiellement composé d'intellectuels et d'Universitaires de haut niveau, et dont il est l'un des dirigeants et membre fondateur.

Selon les informations dont je dispose à l'heure où j'écris ces lignes, ici à Alger, le régime des généraux – lui-même issu du Coup d'Etat du 11 Janvier 1992 – inquiet du regain d'activité politique en Algérie et à l'étranger, déployé par l'opposition démocratique crédible comme celle du Mouvement Rachad, aurait demandé au gouvernement français, d'exhumer un vieux Mandat d'Arrêt International que le régime des généraux avait émis contre le Dr Mourad Dhina, dans la foulée des dizaines de mandats que les putschistes avaient émis contre les dirigeants du FIS et la majorité des élus de ce parti aux élections du 26 Décembre 1991, au lendemain de l'annulation des élections par les putschistes.

Cette exhumation 20 ans après, d'un mandat de justice scélérat, parce que de caractère purement politique est d'autant plus frappée de suspicion qu'elle semble résulter de tractations pour le moins immorales qui eurent lieu lors du voyage-éclair de quelques heures à Alger – le 5 Décembre 2011 – de M. Claude Guéant, dont les mauvaises langues prétendent qu'il a été envoyé par son maître de l'Elysée, pour rééditer la généreuse donation de Novembre 2006, dont a bénéficié le candidat-Sarkozy, sur des fonds appartenant au peuple algérien. Un Sarkozy qui plus est, se trouve aujourd'hui privé par la force des choses, des largesses de son ex ami, le défunt colonel Kadhafi…

Ce genre d'arrangements sulfureux, il en a toujours existé de semblables, tout au long des deux dernières décennies entre les deux gouvernements algérien et français – aujourd'hui l'un et l'autre aux abois – et qui semblent de nouveau remettre à l'ouvrage la coordination de leur politique systématique de répression contre les islamistes et de protection des acteurs principaux de la tragédie algérienne, qu'on baptise ici de "décennie noire". Et plus généralement, contre tout ce qui n'entre pas dans ce magma néocolonialiste nauséeux, d'une certaine "Françalgérie" agissant en marge des lois et des usages entre Etats ; une "Françalgérie" qui se joue des principes de la morale, voire du simple respect du Droit et qui est de plus en plus dominée par le copinage et les intérêts particuliers communs entre clans des deux pouvoirs, par-dessus la Méditerranée.

Monsieur Jean-Luc Mélenchon,

A travers cette arrestation arbitraire d'un citoyen algérien, nous assistons à une action quasi-mercenaire, de la part d'un gouvernement de M. Sarkozy en perte vertigineuse de légitimité, continûment éclaboussé par des scandales à répétition, qui révèlent chaque jour un peu plus, sa grande vulnérabilité aux pressions des intérêts particuliers et aux forfaitures de toutes sortes. Au point que ce gouvernement en est réduit aujourd'hui, à l'instrumentalisation des institutions républicaines françaises comme la Justice et la Police, pour le compte de ses "amis" du régime algérien illégitime, en butte à des centaines de plaintes de citoyens algériens – agissant en tant que victimes ou ayant droit – pour faits de tortures, de disparitions forcées et de tant d'autres Crimes Imprescriptibles dont sont actuellement saisies de nombreuses juridictions européennes – la France des Chirac et des Sarkozy préférant, elle, couvrir ses anciens soudards de l'ex armée coloniale, comme ce fut le cas en Avril 2001, pour le général Khaled Nezzar, fuyant Paris, grâce à la complaisance du gouvernement français, à bord d'un avion spécial envoyé par le régime d'Alger, un régime aujourd'hui affolé par les vents du changement qui soufflent à son voisinage et qui croit imprudemment que ses protecteurs de Paris pourront le mettre à l'abri du rouleau compresseur de l'Histoire en marche.


Abdelkader Dehbi
militant des Droits de l'Homme, Alger
17 janvier 2012
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 / octobre 2017 / novembre 2017 / décembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]