ELWATAN-ALHABIB
samedi 11 juin 2011
 

La réaction des faux-culs



La réaction arabe, et les saoudiens en tête comme de bien entendu, déploie toute sa puissante, une puissance financière et un lobbyisme monstrueux pour défaire les révolutions démocratiques arabes, notamment tunisienne, la TUNISIE, ce tout petit pays qui a déclenché une prise de conscience universelle sur la condition terrifiante de nos peuples soumis par la force archaïque et ténébreuse des dictateurs de la ligue arabe, ligue à la botte et au service de l'impérialisme international, ce terrorisme des temps modernes qui se drape des vertus universelles.

BUSCH, SARKOSY, GUADDAFFI, les sionistes, AL ASSAD, BERLESCONI et beaucoup d'autres même combat, un panier à crabes qui ne cesse de vouloir mettre le monde à genoux , il est évident aussi que la conspiration sioniste par l'intermédiaire des aliénés locaux qui sont nombreux, sert de liant à tout ce beau monde maffieux, la crème des crèmes . Ne soyons pas étonné des derniers événements tunisiens et de la forfaiture de ce gouvernement de transition, de ces commissions déroutantes et déroutées dans leur fonctionnement par l'interventionnisme parasitaire de certains clans constitués qui se sont organisés, véritablement, à dévoyer cette révolution , à leurs profits claniques et idéologiques; je suis sidéré, par exemple, par composition familiale et idéologique de la plus importante de ces commissions, et je suis sidéré que le questionnement légitime à son sujet provoque la levée de boucliers de certains qui se drapent du modernisme et du progressisme de bon aloi et de circonstance, leurs actes et leurs déclarations sont d'une autre réalité. Oui aujourd'hui les mots n'ont plus de sens, des commissions sans aucun équilibre, despotiques, où la dictature de certaines minorités agissantes veut nous faire prendre les vessies pour des lanternes, ce genre de terrorisme qui fait dans le prêt à penser, et il n'est vraiment pas différent de la folie liberticide de l'ancien régime, d'ailleurs ces minorités ont en leur sein , beaucoup d'anciens collaborateurs directs ou indirects de l'ancien régime dictatorial, c'est se moquer des tunisiens que d'essayer de leur faire avaler les couleuvres de cet abrutissement programmé, réagir contre ce genre d'aberration est un acte civique, citoyen, moderniste et progressiste, car il coupe le cordon ombilical avec l'attentisme des tunisiens d'autrefois, naguère par la violence, nous étions noyés dans le mutisme et la lâcheté, quoiqu'il ne faut jamais oublier, et ils sont connus, que certains tunisiens se battaient aussi courageusement contre la dictature, et contre ces minorités des compromissions, c'était terrible, et cette époque qui semblait révolue avec la révolution du 14 janvier, semble de plus en plus, aujourd'hui par la filouterie et les tours de passe-passe, par la délinquance politique, vouloir s'imposer aux tunisiens à travers ces commissions, dont la plus part , la très grande majorité des membres décideurs n'ont rien à voir de prés ou de loin avec le dégagement de la dictature mauve.

Oui les saoudiens, du moins le pouvoir monarchique qui spolie l'Arabie heureuse, terre de l'islam et du prophète Mohammed SAW emploie toutes ses forces et des forces occultes pour contenir la marée du changement, et essayer de remettre en place dans les pays arabes libérés et qui se libèrent de plus en plus, des ordres anciens, à leur ordre et par voie de conséquence sous contrôle et sous influences de leurs maîtres à penser, sans qui ils seront lamentablement balayés, voilà notre ennemi le plus coriace, une monarchie rétrograde saoudienne, 5000 princes fainéants, et la cinquième colonne aliénée qui pousse la TUNISIE à l'anarchie, les caciques du RCD et les Hommes de main de BOURGUIBA et de BEN ALI. Les bourguibistes réformistes sont aussi vulgaire et crapuleux, aussi réactionnaires et passéistes que les sicaires mauves de BEN ALI, nous devons, nous peuple tunisien libre, réécrire notre histoire sans aucune opacité et donner à une justice indépendante et autonome toutes les certitudes pour qu'elle se prononce, même à titre posthume, et qu'elle s'applique en toute sérénité sans peur et sans reproche, nous devons le faire avant toute chose, pour exister sur des bases solides, claires et transparentes, pour l'avenir de notre pays et celui de notre patrie, pour réveiller le monde des opprimés et le monde arabe en particulier, pour laver notre subconscient collectif, qui désormais ne peut plus être qu'universel, comme notre humanité retrouvée, de sa déchéance et de l'arbitraire qui pendant des dizaines d'années l'a maintenue dans une dégénérescence sans nom.

Les réactionnaires tunisiens, sont dans une alliance naturelle de la bourgeoisie nationale, une bourgeoisie dans son sens affairiste matériellement et idéologiquement, où on trouve des anciens staliniens, des idolâtres des dictateurs, des spéculateurs et des idéologues aliénés à la pensée cosmopolite dans ce qu'elle a de pire, ce cosmopolitisme agraire et belliciste dans sa démarche d'éradication des singularités culturelles des peuples et des rapports de force néo-coloniaux, sans canonnières, mais pire , celle du peuple tunisien, l'éradication de la civilisation arabo-musulman en la circonstance, celle qui pour les aliénés et les alimentaires tunisiens ne veut rien dire ou ne représente rien. Dans ce marigot le stalinien collaborateur est allié avec l'affairiste véreux puisque l'objectif est le même, la fin aussi dramatique et dégénérée soit-elle, justifie tous les sales moyens qu'ils emploient. L'islamophobe primaire est allié avec le sioniste militant, c'est dans l'ordre des choses et de leur nature commune . Cette réaction chapeaute ces commissions, et avec des puissances impérialistes prépare, en Tunisie, la contre-révolution, il est plus que jamais urgent pour les partis démocratiques et les tunisiens de bon sens, d'ici à la nouvelle date d'octobre, de veiller au grain et si possible de s'ériger en contrôleur et en contre pouvoir face à ce bloc de conspirateurs illégitimes et défaitistes. Nous devons exiger la dissolution de ces commissions et la formation d’un gouvernement provisoire de confiance, constitué de membres de l’opposition et de la société civile, pour préparer des élections transparentes et sereines, et renforcer, surtout, des institutions qui limiteront toute déformation du pouvoir politique.

 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]