ELWATAN-ALHABIB
dimanche 12 juin 2011
 

La France muselle t-elle

l'opposition algérienne ?



Eutelsat a coupé la liaison satellitaire de la chaine de télévision « AL ASR », qui devait diffuser notamment les programmes de Rachad TV et Kalima TV, ce samedi 11 juin 2011 au moment ou celle ci allait entamer sa première retransmission.
En Mars 2010, Eutelsat avait déjà opéré de la même manière en coupant la liaison satellitaire de Radio kalima. En réponse à un courrier de Jean-François Julliard, secrétaire général de l'ONG Reporters Sans Frontières « RSF » qui lui demandait des explications, le Directeur Général d'Eutelsat, avait reconnu l'intervention directe des autorités algériennes.

Eutelsat récidiviste

En récidivant dans ses actes de censure, Eutelsat ne se contente plus d'apporter des solutions techniques à ses clients, mais se met ouvertement du coté du régime algérien et participe à la marginalisation de l'opposition et au muselage des médias indépendants.

Cette attitude d'Eutelsat à l'encontre de l'Algérie ne serait pas possible sans le consentement du pouvoir français. Comment Eutelsat, entreprise européenne mais dirigée par les français peut-elle bloquer la liaison satellitaire d'une chaîne de télévision d'opposant algériens trois jours avant le voyage du ministre français des affaires étrangères à Alger, ( Alain juppé est attendu à Alger mercredi 15 juin) sans avoir au préalable, au minimum pris l'avis du quai d'Orsay à Paris. Il est, en effet, inimaginable qu'Eutelsat prenne le risque de « pourrir » le déplacement d'un ministre. Il est dès lors plus que probable que cette grave atteinte à la liberté d'expression en violation de l'article III de la Convention Internationale établissant l'Organisation Européenne des télécommunications « Eutelsat » s'est faite avec la bénédiction du pays « des droits de l'homme ».


La France muselle t-elle l'opposition algérienne ?


Les récentes signatures, dans l’opacité absolue, d’accords commerciaux et financiers en faveur de Paris par les autorités algériennes prennent alors toute leur signification. Que le gouvernement français ferme les yeux sur le comportement quasi mafieux du régime algérien n'a rien de surprenant, il l'a toujours fait et continue à la faire dans tous les pays de la région, mais qu'il se rende directement complice, en contre partie de contrats commerciaux, du muselage de l'opposition et des médias indépendants qui militent pour un changement démocratique en Algérie, constitue un glissement très dangereux. La diplomatie française est directement interpellée et doit clarifier sa position dans les plus brefs délais, si elle veut garder encore un quelconque crédit à ses positions par rapport aux changements démocratiques en cours au sud de la méditerranée.


Yahia Bounouar


La France muselle t-elle l'opposition algérienne ?

Commentaire


Ameziane * a écrit le 12.06.2011 21:42 La France soutient le Régime militaro-mafieux d'Alger

La « sainte-alliance » Alger-Paris demeure si solide ! Sur son blog, Raffarin vient d’exprimer son entière satisfaction après avoir « tout » obtenu récemment à Alger. La tradition veut que Le Régime militaro-mafieux d'Alger, à l’approche des Présidentielles dans l’Héxagone, réaffirme ses préférences pour la Droite dure dont le passé barbouzard et « choquiste » (SAC, OAS) fait « école » et inspire encore les Dictateurs professionnels… Faut-il rappeler que La France a toujours soutenu la Dictature d’Alger, milite en sa faveur, donne le « là » et détermine la politique algérienne (et maghrébine) de l’Europe. Les Généraux, dont bon nombre étaient les serviteurs zélés de l’Armée coloniale, des harkis faut-il dire, renvoient l’ascenseur, en finançant les Partis, les Parlementaires, les Médias, des Personnalités de France et de Navarre, par des subsides en liquide, des cadeaux de luxe, des parties de chasse de gazelles au Sahara, des villas au soleil, etc, les surfacturations et fausses factures sur les centaines de marchés, atteignenant des proportions inimaginables.Il nous faut nous rendre à l’évidence, entre Alger et Paris, il n’y'a pas de coopération, ni d’échanges , c’est un chemin de non-droit, qui s’articule sur deux axe: la pratique permanente de la raison d’Etat et la phobie des boat people. Alors, peut-on vraiment nous étonner d’un refus de visa pour le Président du SNAPA, et le brouillage de Kalima & El Asr tant par le passé nous avons connu pire: comment peut-on oublier l’assassinat de Mécili, l’héroique Officier de l’ALN, et compagnon de H. Ait-Ahmèd. Et bien d’autres crimes….Fondamentalement: en soutenant ce Régime « tueur et destructeur », La Droite impériale et néo-coloniale assume la vengeance posthume du colonialisme français…Ce qu'elle n'avait pu détruire par le passé, elle est entrain de l'achever, et de surcroit avec des main "indigènes", celles de ces Généraux criminels et mafieux....Et pour ceux qui doutent encore: si les mégalomanes Ferhat et Sadi s’activent librement à Paris, c’est que ces « agitateurs politiques » oeuvrent concommitement pour la Droite sarkozienne en France, et pour la Junte militaire en Algérie, ainsi que le révèlent leurs discours, sorties médiatiques, compagnonnages, alliances, soutiens, placés sur une « grille de lecture politique »

Les Généraux vont poursuire la guerre contre la population tant qu’ils bénéficient du « soutien politique total de la France » , de la manne financière qui découle de la rente pétrolière et gazière , de la puissance du système répressif, et des alliés et relais locaux……ces pseudos et des faux quui épaulent et soutiennent La Camarilla au pouvoir, constituant ainsi des murs de soutènement, des forces d'interposition, des digues de renforcement pour contrecarrer les "tornades" révolutionnaires, populaires
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]