ELWATAN-ALHABIB
dimanche 16 octobre 2016
 

Jean-Pierre Filiu:" Zemmour, Daech et nous"




Par  Jean-pierre Filiu
Le « respect » exprimé publiquement par Eric Zemmour envers les terroristes de Daech entre en résonance avec la pire propagande jihadiste.
4971369_6_182f_le-memorial-spontane-dresse-devant-le_56cbecc3b3abcf8af70be067c8819bec
Je n’avais jamais lu Eric Zemmour avant le 7 octobre 2016. Les débats sur l’islam en France ne m’intéressent en effet qu’en fonction de la compétence, au moins minimale, de ceux qui y participent. Je n’avais donc jamais lu Zemmour et je ne nourrissais dès lors aucune opinion à son endroit. Il ne me fascinait pas, il ne m’irritait pas. En un mot comme en cent, il m’était indifférent.
Ce 7 octobre, j’apprends par voie de presse qu’une enquête préliminaire pour« apologie du terrorisme » a été ouverte contre Eric Zemmour, après plainte déposée au parquet de Paris par des familles des victimes des attentats du 13 novembre 2015 et par SOS-Racisme. Plutôt que de me contenter de la citation reprise en boucle par les médias, je me reporte à l’entretien lui-même, publié par le mensuel Causeur.
Déjà le titre me sidère : « Entre la France et l’islam, les musulmans doivent choisir ».Remplacez « islam » par n’importe quelle orientation religieuse, politique ou sexuelle et imaginez l’énormité du propos. Mais, non, dès qu’il s’agit d’islam, tous les amalgames sont permis, à commencer par le plus insidieux d’entre eux : celui de réduire les musulmans à n’être que des « musulmans », une fois pour toutes, et non pas aussi des femmes ou des hommes, des vieux ou des jeunes, des hétérosexuels ou des gays, des riches ou des pauvres, des ouvriers ou des retraités, je vous épargne la suite de la liste.
Après avoir affirmé « ne pas prendre les jihadistes pour des abrutis ou des fous », Zemmour déclare : « je respecte les gens qui meurent pour ce qu’ils croient – ce dont nous ne sommes plus capables ». Il ajoute : « Quand des gens agissent parce qu’ils pensent que leurs morts le leur demandent, il y a quelque chose de respectable ». Un respect aussi réitéré, ce n’est pas un effet de manche, c’est un engagement, que l’auteur de ces propos assume d’ailleurs, exprimant depuis de vagues « regrets », sans rien amender de son « respect ».
Je ne m’appesantirai pas sur un tel « respect », au cœur d’une controverse dont Zemmour se réjouit peut-être, en pleine campagne de promotion de son dernier ouvrage. Je ne commenterai pas sa terrible dénonciation d’une « cinquième colonne » sur le territoire français. Je préfère revenir sur ce membre de phrase proprement stupéfiant : « des gens agissent parce qu’ils pensent que leurs morts le leur demandent », ces « gens » étant les assassins du Bataclan, de Charlie, de l’Hypercacher, de Nice et d’ailleurs.
Cela fait une trentaine d’années que j’essaie de suivre du moins loin possible le phénomène jihadiste et, quelles que soient mes fonctions successives, jamais je n’ai croisé des « gens » qui agiraient « parce qu’ils pensent que leurs morts le leur demandent ». Il y a toujours un donneur d’ordres qui « demande » et, n’en déplaise à Zemmour,  ce donneur d’ordres est bel et bien vivant. Dans le cas des récents carnages en France, il est lié à la Syrie, voire s’y trouve physiquement, comme l’énigmatique « Abou Ahmad » le 13 novembre 2015, ou le très médiatique Rachid Kassim des tentatives avortées de ces dernières semaines.
En revanche, la propagande de Daech, le bien mal-nommé « Etat islamique », regorge d’invocations des morts tombés aux mains « des Juifs et des Croisés », ainsi qu’elle stigmatise nos sociétés et nos gouvernements. Est-ce à cela que Zemmour fait référence ? Reprend-il vraiment à son compte le mythe des « représailles jihadistes » face à une supposée « agression » occidentale ? A-t-il si profondément intériorisé les fantasmes de Daech qu’il est devenu incapable de faire la part de la réalité et de la mise en scène ?
Je laisse Zemmour avec ses « morts qui demandent » je ne sais quoi à des bourreaux que lui-même se targue de « respecter ». Les morts qui appellent pour moi le respect sont ceux tombés sous la terreur de Daech, et non leurs assassins. Devoir expliciter une telle évidence morale et citoyenne est déjà en soi, avouons-le, une douleur. Et on gardera ouverte la question de savoir à qui va le « respect » de Zemmour dans l’attentat heureusement déjoué à Leipzig : au terroriste, qui a fini par se pendre dans sa cellule ; ou aux trois réfugiés syriens qui l’avaient neutralisé et livré à la police ?
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]