ELWATAN-ALHABIB
samedi 14 novembre 2015
 

IRIB- « Hormis lequel groupe va revendiquer les attaques sanglantes de vendredi soir à Paris, ces attentats terroristes renforceront les partisans de la poursuite de la guerre en Syrie, aussi bien en France que dans d’autres pays européens, par rapport aux partisans de la paix dans ce pays », estiment les analystes.
Selon l’agence de presse Fars, suite aux attaques sanglantes qui ont secoué divers points de la capitale française, laissant dans leur sillage le lourd bilan de 120 morts, des questions se posent sur les motifs, les conséquences et le pourquoi de ces attentats terroristes en France. Ces attaques dans un pays qui se trouve au cœur de l’Europe politique, sécuritaire et économique, peut provoquer un séisme politique aussi bien en France que dans d’autres pays européens. Ces attentats nous rappellent une fois de plus l’attentat terroriste contre le siège de Charlie Hebdo à Paris, les reliant aux conflits en Syrie. Pour savoir pourquoi la France fait l’objet de ces attentats sanglants, les analystes politiques estiment que la France est un pays qui se pose, traditionnellement en le parrain de la Syrie et ceci découle de sa tutelle sur la Syrie avant 1936. C’est la raison pour laquelle, depuis l’éclatement de la crise en Syrie en 2011, parmi les pays européens, c’est la France qui a mené plus de coopération avec les Etats-Unis contre le gouvernement de Damas. Tout changement de politique de Paris vis-à-vis de Damas pourra avoir des impacts sur l’opinion d’autres pays européens. Dans l’optique de certains observateurs politiques, les attentats terroristes, vendredi soir, à Paris ne sont que de prétexte en vue de renforcer le statut des bellicistes en Europe, d’autant plus que l’opinion publique fait pression sur les hommes politiques pour qu’ils cessent de soutenir les terroristes en Syrie et en Irak. Ils estiment que vu la solidarité internationale exprimée envers l’Ordre syrien et l’opposition aux soutiens sans ambages de l’Occident au terrorisme en Syrie, une sorte de sympathie était en train d’être formée entre l’opinion publique occidentale et le gouvernement syrien, et les multiples déplacements des députés européens à Damas et leurs rencontres avec le président Bachar al-Assad viennent à l’appui de cette affirmation, ce qui a renforcé l’idée du rétablissement de la paix et de la stabilité en Syrie, par le biais d’une solution politique. La dernière en date a été la visite d’une délégation parlementaire française présidée par le député Jean-Frédéric Poisson à Damas, et sa rencontre avec le président syrien, Bachar al-Assad.
Par ailleurs, des députés de l’Assemblée nationale et les responsables des Partis d’opposition épinglent le gouvernement socialiste pour ses prises de positions envers les évolutions en cours au Moyen-Orient notamment en Syrie.
Dans la foulée, des anciens diplomates de France accordent des interviews, à divers médias, dans lesquelles ils stigmatisent la politique extérieure de François Hollande. Press TV insiste sur l’incapacité de Washington et de ses alliés régionaux dans la lutte antiterroriste, ajoutant que les récentes menaces de l’Occident d’une attaque militaire directe contre la Syrie, relevaient des échecs en série qu’avaient provoqués, pendant les quatre dernières années, les politiques des Etats-Unis et de leurs alliés en soutenant les terroristes au détriment du gouvernement Assad.
Aujourd’hui, l’opinion publique occidentale notamment européenne croit plus que jamais que la crise en Syrie ne connaît aucune solution militaire, ce qui prouve comment les peuples européens sont pour le rétablissement de la stabilité en Syrie, en mettant un terme aux soutiens financiers et militaires de l’Occident aux terroristes. Cette conviction à laquelle est parvenue l’opinion publique occidentale, affaiblira sans aucun doute la position d’un groupe de dirigeants européens qui ne s’intéressaient qu’à la guerre et qui voyaient en le militarisme la seule voie de l’intervention au Moyen-Orient. Mais les attentats sanglants qui se sont produits vendredi soir à Paris baliseront le terrain à la persistance de la pensée belliciste de ce groupe de responsables européens. Les attentats de Paris ont eu lieu juste au moment où les groupes terroristes s’enlisent dans les différentes régions en Syrie et en Irak et l’armée syrienne se prépare à lancer une grande opération historique qu’est l’opération de la libération de la ville stratégique d’Alep. D’autre part, certains pays occidentaux dont la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis ainsi que leurs alliés régionaux en l’occurrence l’Arabie saoudite, la Turquie, le Qatar et le régime d’occupant Qods parlent ces jours-ci de l’éventualité d’intensifier des opérations militaires et de la création d’une zone d’exclusion aérienne en Syrie. Les opérations terroristes de Paris qui ont paniqué les Français et dont la responsabilité serait revendiquée par un groupe dit « islamiste », comme Al-Qaïda ou Daech, pourront ternir, de nouveau, l’image de l’Islam, aux yeux des Européens et les pousser à soutenir l’idée d’une soi-disant lutte anti-terroriste, parrainée par François Hollande, une idée qui prône plutôt la guerre non seulement en Syrie mais en plus dans tous les pays de l’Asie de l’Ouest et elle n’est pas pour la stabilité et la paix dans cette région stratégique. Les attentats de Paris mettront également en jeu la situation des réfugiés qui ont récemment afflué en Europe, en provenance de la Syrie, sous le feu vert de l’Occident et de la Turquie, et les mettront dans des conditions critiques en pleine saison de froid.

 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]