ELWATAN-ALHABIB
lundi 20 octobre 2014
 

Une guerre prolongée, le scénario idéal pour Obama



 Par Soraya Hélou


 Une guerre prolongée, le scénario idéal pour Obama, par Soraya Hélou
IRIB-La guerre déclarée par les Etats-Unis contre «Daech»
a maintenant un mois et la coalition formée par le président Barack Obama ne cesse de prendre de l'ampleur. Pourtant, l'organisation terroriste n'est pas en train de perdre du terrain. Bien au contraire, elle continue de s'étendre géographiquement, politiquement et populairement, continuant d'attirer, selon les rapports des services secrets américains de nouvelles recrues venues des quatre coins de la planète, par dizaines. Faut-il en conclure que l'Occident avec toute son armada, épaulé par les pays du Golfe et d'autres Etats régionaux, n'est pas en mesure de vaincre une organisation comme «Daech» ? Au point d'ailleurs qu'Obama lui-même annonce une guerre longue qui devrait durer entre trois et dix ans ? Les analystes occidentaux, et en particulier américains, qui se posent cette question, estiment qu'il y a un enjeu caché à la guerre déclarée contre «Daech» et voulue longue par les Etats-Unis. Selon eux, à travers des articles parus dans le New York Times ou encore le britannique Sunday Times, les Etats Unis ne sont pas encore décidés à détruire «Daech». Ils souhaiteraient simplement contenir cette organisation, dans une zone géographique, tout en essayant de l'utiliser pour obtenir des acquis régionaux. Grâce à cette organisation et son invasion de Mossoul et de la province de Ninive, jusqu'aux portes d'Erbil, ils ont réussi à obtenir le départ de l'ancien Premier ministre irakien Nouri al Maliki, tout comme ils ont réussi à remettre de l'ordre chez leurs alliés du golfe qui commençaient à prendre trop d'initiatives inconsidérées. 

Aujourd'hui, «Daech» est donc une menace réelle pour l'Occident, notamment pour les pays européens qui craignent le retour des combattants fanatiques dans leurs pays d'origine, mais elle n'est pas encore de nature à inquiéter foncièrement les Etats-Unis. Ceux-ci pensent pouvoir l'utiliser pour affaiblir l'Iran et ses alliés, le régime syrien et le Hezbollah, estimant que ceux-ci sont encore trop forts pour venir à des négociations en faisant des concessions. Dans cette optique, la carte de «Daech» est donc encore utile en Syrie et au Liban et même aussi en Irak.Les Etats Unis encore pas décidés à détruire «Daech» De plus, les Etats-Unis n'étant plus aussi puissants qu'il y a quelques années, lors des précédentes coalitions internationales formées contre l'Irak, en 1991 et en 2003, ils doivent aussi tenir compte des exigences de leurs alliés dans la région. Or, l'Arabie saoudite et la Turquie sont en train de poser des conditions à leur participation à la guerre contre «Daech», exigeant ainsi en contrepartie, la poursuite de la guerre contre le régime syrien. L'Arabie saoudite a ainsi demandé l'autorisation de former, d'entraîner et d'équiper «les forces modérées» au sein de l'opposition syrienne, pour pouvoir combattre le régime syrien. Les Etats-Unis ont accepté sans grande conviction et selon le New York Times, les forces dites modérées que l'Arabie se préparer à former ne sont pas près d'enregistrer des victoires stratégiques sur le régime syrien. De son côté, la Turquie, qui hésite encore à intégrer la coalition conduite par les Etats-Unis, allant même jusqu'à faire preuve d'un grand cynisme à l'égard notamment de la ville de Kobané, pose deux conditions à sa participation : pouvoir créer une zone d'exclusion aérienne à l'intérieur de la Syrie et obtenir des garanties contre la création d'un Etat kurde en Irak et à sa frontière. Dans les deux sujets, les Etats-Unis ne sont pas encore prêts à répondre aux exigences turques d'abord parce qu'ils préfèrent maintenir un équilibre de faiblesse entre tous les pays de la région et ne veulent pas en voir un prendre le dessus sur les autres pour être les seuls à tirer les ficelles et d'autre part, parce qu'accepter les conditions turques c'est aussi compliquer leurs relations avec l'Iran et la Russie. 

C'est dans ce contexte compliqué que les Etats-Unis mènent donc leur coalition, multipliant les raids aériens sur soi-disant les positions de «Daech» et envoyant ensuite les factures aux pays du Golfe. Ils peuvent ainsi utiliser leurs armes et faire de nouvelles expériences sans toutefois débourser un dollar. Mais ils savent en même temps, leurs généraux le disent régulièrement, que la bataille contre «Daech» ne peut pas être remportée s'il n'y a pas de déploiement de troupes au sol. Pour l'instant, il n'en est pas encore question car au fond, le scénario d'une guerre prolongée est celui que les Etats-Unis préfèrent et tant pis pour les victimes qui tombent chaque jour, ainsi que pour les destructions. Aux yeux des intérêts stratégiques américains, ils ne sont que «des dommages collatéraux»...

Source : French.alahednew
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]