ELWATAN-ALHABIB
mercredi 24 septembre 2014
 
Les desseins à peine avoués de Washington
 
 
 
 
par Moncef Wafi
L'Amérique a bombardé la Syrie ou plu-tôt les positions syriennes de «l'Etat islamique » comme l'avait promis Barak Obama. Le message est clair, net et sans fioritures : « On ne touche pas aux intérêts, ni aux citoyens américains sans en payer le prix lourd». La loi du Far West est de nouveau à la Une de l'Onu qui signe sans regarder toutes les propositions américaines ou des Etats européens à la solde de la politique de Washington en souvenir du Plan Marshall. Le président américain a annoncé que les frappes sur Daech ne sont pas exclusivement américaines mais que certains pays, à l'image du Bahrein, ont participé à ces raids, pour la première fois, ce mardi matin, depuis le début de la guerre civile en mars 2011, élargissant ainsi les frappes aériennes, confinées, dans un premier temps, au territoire irakien. Parmi les premiers alliés des Américains dans la région, on trouve le Qatar, obligé de faire volte-face, la Jordanie, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, Abou Dhabi étant déjà cité dans le bombardement des milices islamistes aux abords de l'aéroport de Tripoli. Et comme promis, également par la Maison-Blanche, Damas n'a pas été prévenue de ces frappes aériennes, excluant de facto le régime de Bachar al-Assad d'un partenariat gagnant-gagnant dans la guerre contre les troupes de l'EI qui y occupent, depuis 2013, de vastes régions dans le nord, frontalières de l'Irak et la Turquie. Un rappel qui bat en brèche les déclarations du ministère syrien des Affaires étrangères à Damas, qui a affirmé que Damas a été prévenue d'avance. Si Bachar al-Assad voit dans ces attaques contre l'un des ennemis intérieurs une aubaine pour se débarrasser de l'internationale djihadiste, il aura fort à faire avec l'opposition financée et armée par Paris et Washington. Une opposition syrienne qui a salué les frappes américaines, tout en insistant sur la nécessité de faire pression sur le président Bachar al-Assad dont elle cherche à renverser le régime. Si la stratégie militaire du Pentagone ne s'appuie pas sur une intervention au sol, il est fort à parier que l'option des rebelles syriens « modérés», combattant sous le parapluie des avions de l'US Air Force, ne pourra pas venir à bout des djihadistes de Daech même si le Congrès américain a autorisé Obama à armer et entraîner ces mêmes rebelles. D'où la carte des Kurdes et l'appui du chef rebelle kurde de Turquie, Abdullah Öcalan, à l'appel aux Kurdes lancé par son mouvement armé PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) pour « une résistance générale» en Syrie contre les djihadistes. Ce nouveau front syrien présage dès maintenant d'une nouvelle partition du pays entre nationalistes pro-occidentaux et kurdes à l'image de l'Irak. Ainsi, les Américains, en jouant à fond la carte des Kurdes avec l'accord préalable d'Ankara, sont en train de redessiner la carte du Moyen-Orient avec la création de zones autonomes, pour ne pas dire indépendantes, de Kurdes dans la région.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]