ELWATAN-ALHABIB
samedi 27 septembre 2014
 
L'EIL est une menace mais qui a rendu cela possible ? 
 
 
 
 
par Kharroubi Habib
L'Amérique et les Occidentaux battent tambour de guerre contre l'organisation terroriste «l'Etat islamique» qui, de groupuscule djihadiste armé apparu en Irak sous occupation américaine ayant été près de l'extinction, s'est subitement transformée en une véritable machine de guerre qui fait désormais planer une menace aux dimensions mondiales, comme l'a justement qualifiée l'ONU. Ils font silence néanmoins sur les raisons qui lui ont permis cette mue. Pour la bonne et simple raison qu'à des motifs multiples, leur responsabilité est directement en cause, accablante. Les Américains éludent en effet que la guerre qu'ils ont menée contre l'Irak et l'occupation par eux de ce pays ont créé les conditions ayant permis l'apparition de cette organisation terroriste tout comme ils zappent que l'appui intéressé qu'ils ont accordé au soi-disant gouvernement «démocratique» mais en réalité sectaire et corrompu qu'ils ont placé à la tête du pays en prévision de leur retrait n'est pas étranger à la résurgence en terme de capacité de recrutement d'adeptes combattants. Ils font autant silence sur le fait qu'ils ont offert à «l'Etat islamique» l'opportunité d'un autre champ de bataille, la Syrie en l'occurrence, où la convergence momentanée de ses buts de guerre avec ceux de l'Occident et de ses alliés dans la région lui a permis de bénéficier des aides sans compter et multiformes de ces derniers.

«L'Etat islamique» n'a déclenché son offensive «irrésistible» contre le pouvoir de Baghdad, dont Nouri El Maliki était l'homme «fort», qu'après avoir obtenu ces aides et que les services secrets saoudiens eurent circonvenu des rebelles irakiens sunnites non affiliés initialement à la mouvance terroriste de faire cause commune contre «l'ennemi» chiite.

Les «grandes oreilles» américaines ne pouvaient être dans l'ignorance du «grand jeu» auquel s'adonnaient les pétro-monarchies, leurs alliés liges, avec cette organisation terroriste. Washington crie maintenant au danger alors qu'elle en est l'apprenti sorcier qui en fut le promoteur. L'Amérique et les Occidentaux se défaussent, question de responsabilités, sur le régime syrien qu'ils présentent comme ayant porté sur les fonts baptismaux cette sinistre organisation et l'avoir sponsorisée pour détourner leur vindicte contre lui. Israël, qui n'en est pas moins responsable du grand «foutoir» que l'Amérique et les pétro-monarchies ont semé avec leur stratégie à la gomme, surenchérit dans la diabolisation des prétendus géniteurs de «l'Etat islamique» qui sont pour lui les Iraniens. Tout ce beau monde hurle maintenant à l'unisson au loup dont ils ont couvé la portée mais sans que l'un ou l'autre fasse son mea-culpa d'avoir eu une part de responsabilité. Mieux encore, ils accablent de leurs arrogantes injonctions à s'aligner sur leur toute aussi calamiteuse stratégie de guerre contre «l'Etat islamique» les pays et Etats qui, instruits de leur duplicité, font de la résistance à s'impliquer dans sa mise en œuvre. Des djihadistes afghans à «l'Etat islamique» en passant par El-Qaïda et toutes les formes qu'a prises ici et là le terrorisme prétendument islamiste, il y a une constante vérifiée: celle que derrière chacune de ces organisations, il y a eu au départ la main et le soutien souvent réunis de l'Amérique, de l'Occident en général, d'Israël et des infâmes pétro-monarchies arabes.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]