ELWATAN-ALHABIB
mercredi 3 septembre 2014
 
Le Front El Nosra, nouvelle carte syrienne pour les Occidentaux
 
 
 
 
par Kharroubi Habib
Sur le conflit syrien, les Occidentaux se retrouvent confrontés à une situation qui tourne au cauchemar pour eux. Ils savent désormais que dans ce pays ne se font face que les forces du régime et les combattants islamistes extrémistes appartenant soit au Front El Nosra, soit à l'Etat islamique, groupes tous deux inscrits dans leurs listes des organisations terroristes représentant une menace pour les sécurités nationales du camp occidental. Le bras armé de l'opposition syrienne dite modérée l'ASL sur laquelle les Occidentaux ont fondé des espoirs s'est proprement effondré et se retrouve dans l'incapacité de peser sur l'issue du conflit qui ne dépend plus que du résultat de la confrontation entre l'armée régulière du régime et les groupes islamistes extrémistes.

Pour quelle stratégie ont-ils opté face à cette tournure prise par la guerre en Syrie qui met fin aux illusions qu'ils ont entretenues sur les capacités militaires de l'ASL et par voie de conséquence sur le rôle que pouvait jouer l'opposition modérée qu'ils voyaient ni plus ni moins arrivant au pouvoir à Damas à l'effondrement « inéluctable » du régime de Bachar El Assad ? Elle est on ne peut plus « brumeuse » si l'ont tient compte qu'ils déclarent ne vouloir ni la victoire et donc du maintien du régime, ni celle des groupes islamistes extrémistes qui en cas où ils déferont ce régime ne feront aucune place à leur protégée qu'est l'opposition syrienne dite modérée.

Sous prétexte que l'Etat islamique menace l'Etat irakien au bord de l'effondrement suite à la déroute que ses combattants ont infligée à l'armée de Baghdad, les Etats-Unis s'activent à former une coalition internationale dont la « légitimité » leur servirait d'écran à une intervention militaire incluant comme champ opérationnel le territoire syrien dont l'Etat islamique occupe une large portion. Mais en réalité le volet syrien de cette intervention vise l'objectif de s'en prendre également aux forces du régime de Damas. Ce que les pétromonarchies de la région mettent comme condition pour leur adhésion à la coalition que John Kerry s'active à mettre en place. Elles ont même plaidé pour que le Front El Nosra pourtant qualifié d'organisation terroriste ne soit pas la cible de cette intervention.

Pour qu'il en soit ainsi, ce groupe islamiste extrémiste « conseillé » par ses sponsors monarchiques fait depuis peu des gestes dont il espère qu'ils auront pour effet d'atténuer la réputation sanglante et extrémiste qui est la sienne auprès des Occidentaux. D'ici à ce que ce Front El Nosra ne soit comptabilisé parmi les membres de la coalition anti-Etat islamique et anti-régime syrien dans le même temps, il s'écoulera peu de temps car les Saoudiens, les Qataris et même la Turquie et la Jordanie y travaillent fébrilement auprès des Occidentaux. N'ayant pas le projet d'instaurer un khalifat islamique dont la seule évocation terrorise les émirs, le Front El Nosra ne les inquiète pas car ayant pour doctrine religieuse le wahhabisme dont leurs Etats sont les propagateurs. Son arrivée au pouvoir à Damas arrangerait les affaires de l'Arabie Saoudite et des émirats du Golfe.

Pour les Syriens, cela reviendrait à échanger une dictature laïco-communautariste contre celle d'un groupe religieux non moins dictatorial et absolument plus rétrograde. Ce que les Occidentaux s'apprêtent à leur imposer en se prêtant servilement aux exigences des pétromonarchies pour qui cette issue au conflit syrien est un objectif au service duquel ils ont mis toute l'influence dont elles disposent grâce à leurs faramineuses ressources financières et énergétiques.

 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]