ELWATAN-ALHABIB
mardi 5 août 2014
 
Star, demande pardon
 
 
 
 
par Moncef Wafi
Dénoncer aujourd'hui le massacre d'enfants à Ghaza passe pour de l'antisémitisme primaire. L'acte de condamner le meurtre d'innocents, alors que c'est le premier réflexe à avoir en tant qu'être humain, devient un exercice à risques lorsqu'il s'agit de personnalités du show-business étrangères qui osent s'attaquer à la politique génocidaire d'Israël. C'est en tout cas une autre guerre (même si le parallèle avec ce qui se passe à Ghaza est maladroit) qui est menée contre les peoples. Une guerre médiatique et sur les réseaux sociaux qui frappe d'anathème celle ou celui qui twitte ou envoie une lettre pour défendre les enfants palestiniens visés systématiquement par les obus israéliens.

Vu de chez nous, du côté des arabo-musulmans, la condamnation verbale, molle ou enflammée, du génocide ghazaoui est le moins qu'on puisse faire puisque cela nous coûte que de la salive, mais de l'autre côté du miroir, vu d'Hollywood et des majors du cinéma mondial ou des industriels de la musique, rien n'est épargné à ceux qui glissent et dénoncent publiquement le massacre des enfants. Uniquement. Sans condamner Israël ni remettre en cause sa politique encore moins ses soldats. Ces célébrités ont simplement laissé libre cours à leur humanité choquées par les images de ces centaines d'enfants déchiquetés par les bombes de cette armée d'assassins. Mais elles ont vite été reprises par des bouledogues de service payés et nourris par les tout puissants lobbies juifs qui détiennent les cordons de la finance internationale.

Dernier exemple en date, la lettre ouverte de Javier Bardem, intitulée sobrement «Génocide», dénonce «l'horreur qui se passe en ce moment à Gaza». L'acteur espagnol n'a pas manqué de critiquer «la position honteuse des Etats-Unis et de l'Union européenne». Son épouse, Penélope Cruz, ou encore le réalisateur Pedro Almodóvar se sont associés à Javier Bardem pour dénoncer, à leur tour, les crimes de l'armée israélienne. Le chien de garde d'Israël s'appelle, cette fois, Jon Voight, le père d'Angelina Jolie pour ceux qui ignorent le pedigree de cet acteur. Il s'attaque véhémentement au couple Bardem-Cruz accusé tout bonnement d'antisémitisme. Jouant au moralisateur, il reproche au couple d'acteurs de faire «la propagande de l'antisémitisme à travers le monde». Jouant aux historiens, il rappelle l'origine de ce massacre, le meurtre de trois jeunes Israéliens, l'imputant au Hamas palestinien. Une version battue en brèche même par Tel-Aviv qui a fini par mettre en doute ce scénario. Dans sa lettre d'offre de service aux compagnies hollywoodiennes, il appelle le couple à s'excuser auprès d'Israël qu'il qualifie de «seul pays démocratique et de bonne volonté au Moyen-Orient».

D'autres personnalités comme le chanteur Zayn du groupe britannique One Direction ont également pris position. Son tweet #FreePalestine lui a valu des menaces de mort sur le réseau social. Même Madonna, connue pour son amour pour Israël, a demandé de cesser le feu pour préserver les enfants de Ghaza dans un tweet publié le 23 juillet sur son compte officiel. Rihanna en a fait de même twittant un #FreePalestine. Pourtant, ces deux stars de la pop music ont dû faire marche arrière en justifiant leurs positions vis-à-vis du conflit israélo-palestinien. Le joueur de basketball Dwight Howard a, lui aussi, fait machine arrière après avoir twitté #freepalestine. C'est dire la pression exercée sur ces personnalités pour leur interdire d'afficher publiquement leur code moral. Idole des très jeunes, Selena Gomez s'est exprimée sur Twitter en faveur des Gazaouis sans pour autant prendre position pour qui que ce soit des deux camps. Rapidement, elle est qualifiée d'«inculte» sur les réseaux sociaux et accusée de «soutenir des terroristes».

Conscient de l'influence de ces stars planétaires sur l'opinion mondiale, Israël s'interroge sur «le silence des juifs pro-israéliens dans l'industrie de la musique». Alors être artiste-star en Occident, c'est juste fermer sa gueule quand on a pris position avec les victimes sinon se faire lapider, renvoyer de son boulot (pauvre Galliano) ou être voué aux gémonies (voir le cas de Mel Gibson) parce que, ivre, on a dit tout haut ce que la majorité des Occidentaux pensent tout bas.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 / octobre 2017 / novembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]