ELWATAN-ALHABIB
mercredi 20 août 2014
 
Que réserve mercredi aux Gazaouis ?
 
 
 
 
 
par Kharroubi Habib
Au Caire, les négociateurs palestiniens et israéliens n'étant pas parvenus à un accord avant l'expiration lundi soir de la trêve de cinq jours observée dans la bande de Gaza ont, à la demande des médiateurs égyptiens, convenu de sa prorogation pour vingt-quatre heures, c'est-à-dire jusqu'hier minuit, et de poursuivre leurs cruciales discussions indirectes pendant ce laps de temps. Toutefois, les événements ont pris un autre cours dans l'après-midi d'hier avec l'annonce par Israël d'un lancer de roquette à partir de Gaza sur son territoire et que suite à quoi son aviation a procédé à des raids de bombardements sur la ville en « représailles ».

De fait par conséquent la trêve a été rompue. S'ensuivra-t-il une reprise sans retenue de la confrontation armée ? Cela est à craindre d'autant que le Premier ministre israélien a immédiatement ordonné à la délégation de son pays au Caire de rentrer à Israël. Apparemment donc les ponts sont à nouveau rompus entre Palestiniens et Israéliens. Il reste à espérer que l'accroc fait à la trêve hier après-midi n'a été qu'ultime «démonstration de force» et de détermination de la part des belligérants ayant pour but de persuader l'autre à se montrer « conciliant » dans les négociations et qu'ils retourneront à la table des négociations.

Cela dépendra pour une bonne part de ce que Mahmoud Abbas le président de l'Autorité palestinienne et Khaled Mechaal le chef politique du Hamas annonceront ce qu'est la position commune palestinienne sur les points sur lesquels il y a inconciliabilité entre Palestiniens et Israéliens. Les deux parties feront-elles preuve de « retenue » jusqu'à jeudi après la rencontre des deux leaders palestiniens à Doha au Qatar ? C'est à la médiation égyptienne de s'y employer.

La lueur d'espoir que les incidents d'hier ne sont pas le prélude à un embrasement est que sans le proclamer ouvertement, autant Israël que le Hamas veulent d'une prolongation de la trêve. Sans céder sur ce qu'ils considèrent essentiels à obtenir pour eux dans les négociations du Caire, ils ne refuseront pas de consentir à des concessions n'impliquant pas aux yeux de leurs opinions publiques respectives qu'en les faisant ils ont abdiqué face à l'ennemi sur les enjeux majeurs de leur confrontation dans la bande de Gaza.

Israël recherche la prolongation de la trêve au constat que son agression meurtrière l'a mis dans une situation internationale intenable et lui vaut une réprobation universelle qui s'est muée en pressions de plus en plus comminatoires exigeant l'arrêt définitif de cette agression. Il y est d'autant plus sensible que celles exercées sur lui par ses alliés naturels et stratégiques ne sont pas les moins inquiétantes même enrobées de la réitération de leur soutien indéfectible. Le Hamas est lui aussi sous pression et conscient qu'il ne peut s'aventurer à défier la convergence régionale qui s'est tissée pour le pousser à se montrer moins intransigeant qu'il ne le proclame en acceptant le plan égyptien d'accord palestino-israélien soumis aux négociations du Caire.

Il nous paraît donc plausible que finalement celles-ci se concluront par un accord sauvant les apparences pour les deux parties et qu'il en résultera une accalmie temporaire. Faut de mieux, un tel accord offrira un «répit» plus ou moins long à la population gazaouie, mais ne dissipera pas pour elle la reprise à tout moment des hostilités et leur cortège de massacres et de souffrances. Cela tant que des négociations n'ayant pour finalité que la création d'un Etat palestinien et la fin de l'occupation et des persécutions israéliennes ne seront pas engagées avec une implication décisive et contraignante de la communauté internationale. Les Palestiniens et les Gazaouis en particulier sont fatigués du cycle négociation-rupture qui leur vaut de n'entrevoir aucun avenir et que l'on continue à leur prêcher de ne pas renouer avec la résistance armée à l'occupant sioniste. Si rien n'est fait par la communauté internationale pour la satisfaction de leur droit national, l'embrasement qu'a connu Gaza n'épargnera plus à un moment Israël.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]