ELWATAN-ALHABIB
mardi 26 août 2014
 

La Résistance de Gaza rend Israël fou

 

 


IRIB- Cinquante jours après le début de l’opération « Bordure protectrice », tous les calculs du régime sionistes sont tombés à l’eau. La Résistance des Gazaouis rend fou les dirigeants du régime sioniste. 
Le quotidien As-Safir écrit que cinquante jours après le début de l’offensive de l’armée du régime sioniste contre la bande de Gaza, Tel-Aviv avoue son incapacité de terminer la guerre en raison de ses mauvais calculs dès le départ, et en raison de la résistance imprévisible des habitants de la bande de Gaza. Les dirigeants du régime sioniste, surtout le Premier ministre Benyamin Netanyahu semblent tous devenir fous par le cours des événements. En même temps, les attaques aux roquettes des combattants de la Résistance n’ont pas cessé, et les missiles touchent chaque jour diverses villes en Palestine occupée, dont Tel-Aviv.
Israël poursuite ses attaques sauvages pour briser la résistance :
Dans ce contexte, les dirigeants de Tel-Aviv croient n’avoir d’autre solution que de poursuivre avec cruauté leurs attaques sauvages contre les civils de la bande de Gaza pour briser leur résistance afin de les faire accepter un cessez-le-feu qui garantira les intérêts illégitimes du régime sioniste. Cependant, le ministre de la guerre du régime sioniste, Moshe Yaalon disais quelques jours après le déclenchement de l’opération « Bordure protectrice » que les habitants des colonies qui se situent près de la bande de Gaza doivent faire preuve d’un peu de patience. Mais aujourd’hui, Moshe Yaalon n’a qu’à avouer son déception totale. Cinquante jours après le début de l’offensive israélienne contre la bande de Gaza, le tir des missiles de la résistance palestiniens continuent et les responsables du régime sioniste ont dit aux habitants des colonies de peuplement situées près de la bande de Gaza qu’ils doivent décider eux-mêmes de rester ou de quitter les lieux.
Jusqu’à présent, les dirigeants du régime sioniste considéraient que si les colons quittent leurs foyers en raison de l’insécurité, ce serait une honte pour le régime sioniste. Mais aujourd’hui, le gouvernement de Tel-Aviv est en train d’octroyer des aides financières aux colons pour qu’ils quittent les colonies de peuplement qui se trouvent près de la frontière de la bande de Gaza. Les colons sont de plus en plus mécontents, de sorte que le Premier ministre du régime sioniste, Benyamin Netanyahu a dû leur dire : « Nous ferons tout ce qui est dans notre pouvoir pour vous aider. Nous sommes patients et nous avons prouvé que les gens qui prennent pour cible les colonies israéliennes ne seront pas en sécurité. Nous sommes prêts à continuer la guerre même après la rentrée scolaire. » Netanyahu a même promis aux colons des aides spéciales de son gouvernement. Pourtant, les déclarations de Benyamin Netanyahu n’ont pas pu empêcher les colons de dresser leurs tentes devant le bureau du Premier ministre en signe de protestation. Ces rassemblements ont été organisé à la suite des tirs de missiles contre les colonies israéliennes et les dégâts que les colons subissent en raison de la poursuite de la guerre dans la bande de Gaza. Mais les experts israéliens croient que l’intensification des attaques au obus de mortiers contre les colonies israélienne ont aggravé la situation, car malgré la portée inférieure de ces obus de mortiers, ils sont plus dangereux et peuvent causer plus de dégâts par rapport aux missiles et aux roquettes de la Résistance palestinienne.
Aucun signe de la défaite de la Résistance :
Pour le moment, les Israéliens ne voient aucun signe de la défaite de la résistance palestinienne dans la bande de Gaza. Il est vrai que plus de deux mille habitants de la bande de Gaza ont été tués et des milliers d’autres ont été blessés, mais Gaza n’a pas accepté la défaite. Les martyrs et les blessés de Gaza paient, en fait, le prix de leur oppositions aux pressions du régime sioniste qui voulaient des faire reconnaître par force leur défaite. Mais les habitants de la bande de Gaza ont prouvé qu’ils sont prêts à payer un prix encore plus lourd pour mettre fin au blocus inhumain de la bande de Gaza.
Mais il paraît maintenant que la situation devient encore plus compliqué pour les Israéliens qui se voient peu à peu obligés à accepter la levée de la bande de Gaza, d’autant plus que parallèlement à la demande des Palestiniens, le Caire et New York sont devenus aussi le théâtre d’importants événements. Les discussions au niveau internationales ne se limitent plus à la question du cessez-le-feu ou de la levée du blocus de Gaza, car dans les milieux internationales, on parle maintenant de la nécessité de l’application du plan de deux Etats d’après les frontières de 1967. Il est évident que cela peut être considéré comme « très dangereux » à Tel-Aviv, car les membres de l’extrême droite dans le cabinet du régime sioniste qui s’opposaient aux efforts des Etats-Unis et du secrétaire d’Etat américain, John Kerry, de trouver une solution durable avec l’Autorité autonome palestinienne du président Mahmoud Abbas, voient aujourd’hui qu’ils n’ont plus rien à faire qu’accepter les propositions du Conseil de sécurité de l’ONU, propositions qui sont toutes liées au règlement de la crise de Gaza dans la perspective de la solution finale de la crise israélo-palestinienne entre le régime de Tel-Aviv et l’Autorité autonome palestinienne.
La plupart des analystes disent que les problèmes entre les Israéliens et les Palestiniens sont des problèmes de taille qui ne pourront pas être réglées dans le cadre du plan du cessez-le-feu proposé par le gouvernement égyptien. Par contre, il faut un plan global pour arriver à une paix durable. Ces évolutions interviennent alors que la position officielle des pays arabes semblent changer également, car les dirigeants des Etats arabes commencent à croire que la résistance de Gaza et la réalisation des demandes des habitants de l’enclave palestinienne seraient éventuellement le début d’un règlement global de la crise entre Israël et les Palestiniens. Entre-temps, les experts israéliens disent que la situation est d’autant plus compliquée, car l’avant-texte de la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU ne reprend pas simplement le plan du cessez-le-feu proposé par l’Egypte, mais qu’il veut le compléter en quelque sorte.
Netanyahu de plus en plus fou :
Il est évident que la résistance des habitants de la bande de Gaza a divisé la communauté internationale ainsi que les milieux politique du régime sioniste. Dans ce contexte difficile, le Premier ministre du régime sioniste, Benyamin Netanyahu continue sa folie. Il y a deux jours, il a donné l’ordre de la destruction de touts les hauts bâtiments de la bande de Gaza. Suite à l’annonce de cet ordre par le Premier ministre israélien, l’armée du régime sioniste a détruit la tour d’al-Zafer, en prétendant que cet immeuble était un centre de commandement des Brigades Qassam, branche militaire du Mouvement de la résistance islamique de la Palestine (Hamas). Mais la réalité est autre. La décision de l’armée israélienne de détruire cette tour n’a qu’une raison simple : détruire les maisons d’une centaine de familles palestinienne pour établir davantage un climat de peur et de terreur dans la bande de Gaza, a fin de mettre le Hamas sous pression et l’obliger d’accepter les conditions d’un cessez-le-feu tel que les sionistes le souhaitent. Après ces attaques, les autorités israéliennes avouent chaque fois qu’elles n’ont pas réussi à réaliser leurs objectifs, mais le Premier ministre du régime sioniste, Benyamin Netanyahu prétend que pour assurer ces objectifs il faut aller encore plus loin en intensifiant le recours à la force.
C’est la raison pour laquelle, Benyamin Netanyahu ne s’est plus contenté de la distribution des tracts ou des contacts téléphoniques par les militaires israéliens pour demander aux habitants de différentes zones de la bande de Gaza de quitter leur foyer, car cette fois-ci il est apparu lui-même sur l’écran de la télévision pour dire de vive voix aux palestiniens de Gaza qu’ils doivent tous quitter leurs maisons, en menaçant que les forces de l’armée sioniste détruiront bientôt toutes les maisons dans la bande de Gaza. Après ces déclarations du Premier ministre du régime sioniste, l’armée israélienne a menacé les Palestiniens de Gaza d’entamer une nouvelle phase d’attaques terrestres contre Gaza, tandis que Netanyahu a dit que la guerre peut se continuer même après la rentrée scolaire. 
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]