ELWATAN-ALHABIB
samedi 2 août 2014
 
Ghaza, un pays de l'Amérique latine 
 
 
 
par Moncef Wafi
«Il n'y qu'Allah qui peut les sauver», une réaction qui souligne toute l'impuissance du monde face au massacre des Palestiniens qui continue depuis maintenant 25 jours. Plus de 1.440 morts, dont la quasi-majorité des civils, un tableau de chasse qui compte parmi ses cibles 245 enfants depuis le 8 juillet et dire que l'offensive terrestre du 17 juillet lancée par les uniformes israéliens était censée éviter les bavures comme celle qui a vu la mort en live de trois petits enfants qui jouaient au ballon sur une plage de Ghaza.

Trêve, cessez-le-feu, Tel-Aviv joue avec l'opinion mondiale en donnant l'illusion de vouloir arrêter le génocide, faisant endosser l'échec de ces mi-temps humanitaires au Hamas. En réalité et comme ce fut le cas pour ce dernier interlude de 72 heures négocié par John Kerry, un ministre du criminel de guerre Netanyahu, ou bien c'est le John Kerry d'Obama, à force on commence à tout confondre avec ces doubles casquettes pro-israéliennes, l'objectif de l'armée israélienne est de finir le boulot, comme on dit, «avec ou sans cessez-le-feu». Le Premier ministre sioniste a juré solennellement la destruction du Hamas, une promesse aux relents électoralistes et a annoncé la mobilisation de 16.000 tueurs d'enfants supplémentaires.

Alors comment peut-on décemment reprocher aux Palestiniens de croire en une trêve qui va les enterrer davantage, un peu plus, sous le regard placide des dirigeants de ce monde ? Comment peut-on se taire et chercher des raisons à Israël alors que des enfants qui ont l'âge de leurs sourires sont littéralement déchiquetés par les bombes israéliennes ? Comment rester insensible à ces images qui vous font regretter de les avoir regardées et continuer à siffler au vent, comme si tout un peuple ne se faisait pas massacrer en toute impunité ? Que reste-t-il de raison pour se dire que rien ne se passe dans la bande de Ghaza et se bronzer au soleil ?

Depuis le 8 juillet, nos frères palestiniens meurent en silence et aucun Arabe n'a levé énergiquement la voix pour appeler au djihad saint. Où sont tous ces prédicateurs de la haine qui passent en boucle pour appeler les musulmans à aller se faire exploser à Damas, à Tripoli ou à Kirkouk ? Où sont les dirigeants arabes et musulmans qui préfèrent passer leurs vacances dans des palaces à boire du champagne et à entretenir leur lubricité vacillante à grand renfort de Cialis et de Viagra ? Où sont passés tous ces enturbannés et ces trois-pièces cravate alors que les pays d'Amérique latine, qui ne sont ni arabes encore moins musulmans aux dernières nouvelles, ont déclaré Israël comme «Etat terroriste», rappelant leurs ambassadeurs en poste chez les sionistes ?

L'Amérique latine s'est mobilisée comme jamais pour condamner le massacre de la population civile de Ghaza et offrir un soutien quasiment unanime aux Palestiniens. Le président bolivien Evo Morales, en épinglant Israël sur une liste «des Etats terroristes», a tout simplement supprimé un accord d'exemption de visa entre les deux pays. Mais l'Amérique latine n'est pas la Ligue arabe où siègent les éternels vaincus de ce monde. L'Egypte ne fait pas heureusement pas partie de cette Amérique latine fière et rebelle, sinon Israël aurait eu un allié de choix dans cette région du globe. Cette Egypte qui n'a pas hésité, hier, à fermer les portes du passage de Rafah devant des centaines de Palestiniens bombardés par l'armée israélienne. «Il n'y a qu'Allah qui pourra les sauver» parce que tous les Arabes et musulmans sur cette terre sont morts... de honte.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]