ELWATAN-ALHABIB
mercredi 27 août 2014
 
Cisjordanie: le «calme» qui couve une tempête
 
 
 
 
par Kharroubi Habib
La population palestinienne en Cisjordanie n'a pas le sort qui est celui des Ghazaouis vivant depuis plus de cinquante jours sous les bombardements terrifiants et atrocement barbares de l'aviation sioniste. Il n'en demeure pas moins que depuis le départ de l'agression israélienne les Cisjordaniens subissent une occupation qui se donne libre cours dans la persécution et la répression. Dans leur territoire, l'Etat sioniste a massivement renforcé son dispositif sécuritaire répressif et transgresse sans ménagement la parcelle d'autorité reconnue à l'Autorité palestinienne par les accords israélo-palestiniens.

Il en résulte que la moindre agitation qui se manifeste en Cisjordanie exprimant la solidarité de ses habitants avec leurs frères martyrs de Ghaza en est impitoyablement réprimée par la soldatesque et la police israélienne qui tirent froidement sur la population pour des motifs infondés.

Depuis le début de l'agression contre Ghaza, la Cisjordanie est ainsi le théâtre d'un déchaînement répressif dont les médias ne relatent qu'incidemment la brutalité et le caractère d'atteinte aux droits de l'homme car ayant le regard focalisé sur ce qui se passe à Ghaza.

En étant reléguée ainsi au point de vue médiatique, la situation qui prévaut en Cisjordanie a pu apparaître comme «calme» et faire naître du doute sur la solidarité de ses habitants à l'égard de leurs frères ghazaouis vivant l'enfer.

La population cisjordanienne tente pourtant de manifester celle-ci mais en est systématiquement empêchée par un quadrillage sécuritaire de son territoire lui fermant tout espace public d'expression. Préventivement les autorités sionistes ont procédé au décapitage des organisations susceptibles d'organiser la protestation populaire en Cisjordanie contre l'agression à Ghaza. Il faut bien reconnaître également que l'Autorité palestinienne fait tout de son côté pour dissuader la population à descendre dans la rue. Elle a fait intervenir ses propres forces de sécurité pour disperser des rassemblements de protestation. Ce qui n'est pas redorer son crédit auprès des Cisjordaniens dont une majorité désapprouve son attitude et la fustige en la traitant de supplétive de l'ennemi sioniste.

Il semble, au vu de celle-ci, que Mahmoud Abbas en espère que les Israéliens lui sachant gré lui attribueront le statut d'interlocuteur principal pour les deux territoires palestiniens dans les éventuelles négociations pour un arrêt de l'agression de Ghaza et celles sur les rapports futurs entre l'Etat sioniste et les Palestiniens. Mais l'immense choc que provoquent les carnages qui se perpètrent à Ghaza provoquera inéluctablement une lame de révolte en Cisjordanie dont ni les forces d'occupation ni celles de l'Autorité palestinienne n'endigueront la furie.

Une nouvelle intifada que redoutent autant les autorités sionistes que Mahmoud Abbas et son entourage est inscrite dans le calendrier à court terme de la Cisjordanie. Il ne peut en aller autrement car les Palestiniens ont atteint le fond de l'abîme et ne croient plus au processus de négociations avec l'Etat sioniste qui ne s'accompagne pas d'une relance de l'insurrection populaire contre l'occupation et les agressions sionistes. Ce que du fond de sa cellule leur leader charismatique El Barghouti leur a recommandé de faire au tout début de l'agression contre la bande de Ghaza.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]