ELWATAN-ALHABIB
mardi 8 juillet 2014
 
Une offensive terrestre n'est pas écartée : Ghaza sous les bombes israéliennes 
 
 
 
 
par Yazid Alilat

Une nouvelle agression de grande envergure a été lancée, dans la nuit de lundi à mardi, par l'armée israélienne contre les Palestiniens dans la bande de Ghaza, faisant au moins 14 morts et plus de 80 blessés. Des dizaines de raids aériens ont été menés contre des positions, selon l'entité sioniste, du Hamas dans la bande de Ghaza. Baptisée «Protective Edge» («Bordure protectrice»), cette opération de bombardements aériens risque de s'étaler dans le temps et même suivie par une opération terrestre, selon des officiels israéliens.

«L'objectif est de frapper le Hamas et de réduire le nombre de roquettes tirées vers Israël», a souligné hier un porte-parole militaire. Plusieurs maisons ont été visées par ces attaques dans le sud de la bande de Ghaza, notamment à Khan Younès, selon des témoins. Lundi soir, le cabinet de sécurité israélien, convoqué par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, a donné son feu vert à l'armée pour «durcir les représailles contre le Hamas». La confrontation entre le Hamas et Israël s'est intensifiée après la mort de huit Palestiniens dans la nuit de dimanche à lundi. «Nous sommes prêts à mener une bataille contre le Hamas qui ne se terminera pas en quelques jours. L'armée poursuivra son offensive de telle façon que le Hamas va payer un prix très élevé», a averti le ministre de la Défense Moshé Yaalon. «Il faut frapper le Hamas car notre pouvoir de dissuasion a diminué. Personne n'est enthousiaste à l'idée d'une confrontation militaire mais plus on hésite, plus il faudra agir avec force», a renchéri le ministre de l'Intérieur Gideon Saar. «On ne pourra rétablir le calme que lorsqu'on aura prouvé au Hamas qu'il a tout intérêt à cesser ses attaques contre Israël, mais pour cela, il faut lui asséner un coup suffisamment dur», a-t-il ajouté. Selon Israël, le Hamas disposerait d'un stock de 100.000 roquettes, dont certaines peuvent atteindre Tel-Aviv. A la suite de ces raids, la branche militaire du Hamas, les brigades Ezzedine al-Qassam, a lancé des menaces contre Israël. Israël «a franchi une ligne rouge en attaquant des maisons. Si cette politique ne cesse pas, nous répliquerons en élargissant le cercle de nos cibles au point de surprendre l'ennemi», ont prévenu les brigades dans un communiqué. L'ex-chef du gouvernement du Hamas Ismaïl Haniyeh a, quant à lui, dans un communiqué appelé «à l'unité palestinienne sur le front politique et sur le terrain ainsi qu'à une intense coordination et coopération entre tous les membres de notre peuple pour faire face à cette étape critique».

De son côté, le président palestinien, Mahmoud Abbas, a exigé hier mardi qu'Israël mette fin «immédiatement» à cette agression contre la bande de Ghaza. Il a appelé la communauté internationale d'«intervenir immédiatement pour arrêter la dangereuse escalade qui pourrait provoquer davantage de destruction et d'instabilité dans la région», selon un communiqué. Le président Abbas a précisé que la direction palestinienne avait «lancé des appels pressants» aux dirigeants arabes afin qu'ils fassent pression sur Israël pour stopper son offensive aérienne en cours à Ghaza. Cette agression israélienne contre les Palestiniens de la bande de Ghaza ajoute encore plus de tension après la mort d'un jeune Palestinien, début juillet, par des terroristes israéliens, et au moment où l'OLP et le Hamas observent une réconciliation ouvrant la voie à une réunification des rangs des différents mouvements de libération de la Palestine.

RENFORTS PRES DE LA FRONTIERE DE GHAZA

Contrôlée entièrement par le mouvement Hamas, la bande de Ghaza est en permanence attaquée, agressée et pilonnée par l'armée israélienne, s'appuyant sur le fallacieux prétexte de tirs de roquettes à partir de cette enclave, mise sous embargo par Tel-Aviv. Mahmoud Abbas a en fait réaffirmé qu'il était «plus que jamais favorable à la réconciliation palestinienne face à cette agression». C'est la plus violente agression israélienne contre la bande de Ghaza depuis celle de novembre 2012. Des renforts ont été déployés près de la frontière avec Ghaza «afin d'être prêt à lancer une attaque terrestre en cas de besoin» et d'autres renforts «seront graduellement mobilisés dans les prochains jours», a indiqué un porte-parole de l'armée israélienne. Il ajoute que «les attaques aériennes que nous avons menées ne constituent qu'une étape. L'opération n'a pas de limite de temps». Une affirmation qui laisse toutes les options ouvertes, y compris celle d'une intervention terrestre musclée et dévastatrice en ce mois de Ramadhan. En Israël, les écoles, les camps de vacances situés dans un rayon de 40 km autour de la bande de Ghaza ont été fermés hier. Les habitants ont été appelés à éviter tout rassemblement. D'autre part, les heurts se sont poursuivis à Al Qods occupé et dans des localités arabes du nord d'Israël, où le rapt et le meurtre la semaine dernière d'un adolescent palestinien a provoqué la colère des habitants. Trente-neuf manifestants ont été interpellés dans la nuit de lundi à mardi, selon la police. Au total, 300 personnes ont été arrêtées lors d'émeutes depuis la mort du Palestinien le 2 juillet. Trois jeunes Israéliens, qui ont avoué l'avoir tué, sont soupçonnés d'appartenir à une organisation terroriste israélienne.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]