ELWATAN-ALHABIB
dimanche 13 juillet 2014
 
Les Palestiniens sommés d'observer de la «retenue»
 
 
 
 
par Kharroubi Habib
L'aviation israélienne poursuit jour et nuit son œuvre de mort et de destruction dans la bande de Gaza. Ses sorties au-dessus de Gaza se comptent par centaines à chaque jour qui passe. Les victimes des bombardements sont indistinctement des enfants, des femmes et des civils dont le seul tort est d'être des Palestiniens. Cyniquement, les autorités sionistes qui l'ont ordonné se défendent d'avoir entrepris d'infliger à la population ghazaouie une punition collective. S'il y a, prétendent-ils, des victimes civiles c'est parce que le Hamas imposerait à la population de servir de bouclier sur les sites où ses dirigeants s'abritent ou servant de bases de lancement de roquettes en direction du territoire israélien.

En fait, il est procédé à un matraquage systématique qui a pour but de terroriser la population et de la priver de ce qui est indispensable pour sa survie. Il en résulte qu'en plus du carnage en vies humaines qu'occasionnent les bombardements, cette population est désormais privée de tout et réduite à une vie d'enfer.

Ce genre d'opération a un nom, celui de génocide que réfutent imperturbablement de prononcer ceux qu'aveugle leur parti pris pro-israélien qui leur fait soutenir en dépit du fait que la nation dont le peuple a subi la « shoah » ne peut être animée d'intentions génocidaires.

Au bout de combien de milliers de morts palestiniens commencera-t-on à admettre que les agressions israéliennes récurrentes contre la population palestinienne ont une finalité génocidaire ? Pourtant si les puissances occidentales alliées d'Israël lui demandent de faire preuve de retenue lors de ses opérations de « riposte » à celle qu'entreprend contre lui la résistance palestinienne, c'est qu'elles ont conscience qu'il les entreprend animé par la détermination d'en finir avec un peuple dont la résistance malgré le martyre qui lui est infligé le contraint à dévoiler sa véritable nature qui est celle d'un oppresseur ne reculant devant aucune barbarie pour lui imposer le fait accompli de la spoliation de sa patrie. Leurs appels à la « retenue » sont en fait synonyme à faire comprendre à l'Etat sioniste qu'elles ferment les yeux sur ses agressions qu'elles lui demandent de mener de façon « propre ».

Est-ce une façon propre que de punir collectivement une population au prétexte qu'elle ne se dissocie pas du mouvement de résistance qui est l'expression de son refus de la spoliation historique dont elle n'accepte pas le fait accompli ? Netanyahu relayé par la propagande sioniste le martèle cyniquement et a trouvé des oreilles complaisantes malgré le sinistre bilan en vies humaines qui va en s'allongeant.

L'Amérique et l'Europe si promptes à s'enflammer d'indignation quand ailleurs les populations civiles sont soumises à des opérations de répression aveugle, se contentent quand c'est Israël qui est l'auteur de lui conseiller de ne pas avoir la «main lourde» et d'intimer aux Palestiniens de renoncer à leur pathétique résistance.

Un comportement que Netanyahu ne peut interpréter que comme encouragement à en finir une bonne fois pour toutes avec cette résistance qui tant qu'elle se manifestera jettera l'opprobre sur leur comportement dans ce conflit qui en est à l'origine et a permis qu'il perdure.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 / octobre 2017 / novembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]