ELWATAN-ALHABIB
dimanche 20 juillet 2014
 
Le peuple de la Shoah applique la solution finale aux Palestiniens
 


par Kharroubi Habib
Le chaos indescriptible règne dans la bande de Ghaza soumise à un déluge de fer et de feu. Il n'est nul lieu où ses habitants trouvent refuge car dans la guerre totale engagée par l'armée israélienne, il n'est plus question pour celle-ci de cibles particulières, c'est toute la bande de Ghaza qui est théâtre de guerre. Au vu et au su de la communauté internationale qui malgré cela reste impassible si ce n'est résolument du côté de l'agresseur israélien en faisant valoir qu'Israël ne fait que se défendre par une opération vouée à neutraliser les tirs de roquettes et les incursions « terroristes » dont son territoire est la cible.

Le carnage qui découle du matraquage subi par la population est par trop horrible, obligeant ces mêmes milieux à « recommander » à l'Etat sioniste de faire preuve de « retenue » et à être précis dans ses frappes et interventions. La « retenue », Israël l'ignore totalement. C'est toute sa machine de guerre qu'il a lancée contre la bande de Ghaza. Depuis jeudi, son opération de frappes aériennes s'est élargie en une offensive combinant l'action de son aviation avec celle menée par ses forces terrestres et maritimes. Feindre de croire qu'un tel engagement de puissance de feu puisse être mené sans faire de « dégâts collatéraux » relève du cynisme le plus abject.

Ceux qui pensent qu'Israël en est capable et soucieux de ne pas en être accusé, considèrent au fond que la tragédie humanitaire qui se déroule à huis clos à Ghaza ne vaut pas encore que la communauté internationale intervienne pour la faire cesser. C'est une « solution finale » dont l'armée israélienne a été chargée dans la bande de Ghaza. Aucun Palestinien habitant à Ghaza n'est exclu de sa ligne de mire, aussi bien les hommes, les vieillards que les femmes et les enfants, comme le démontre la tuerie en cours. Les victimes sont présentées comme des « terroristes » dûment repérés et précisément ciblés. En véhiculant une si odieuse version des résultats de l'agression, la propagande israélienne est fidèle au regard qu'ont les Israéliens à l'égard des Palestiniens, celui d'être des « terroristes » dont il n'y a pas lieu de s'apitoyer sur le sort. Même quand ce sont des bébés qu'écrasent et mutilent les bombes qui s'abattent de partout et sans trêve.

Israël est coupable de crimes contre l'humanité, la communauté internationale l'est de celui de non-assistance à peuple en danger de génocide. Elle l'est parce qu'elle a sciemment accepté qu'Israël entreprenne son agression au fallacieux prétexte que c'est son droit légitime de protéger sa population. Une protection que l'Etat sioniste lui aurait procurée en mettant fin au blocus qu'elle impose à la bande de Ghaza au mépris de toutes les lois internationales humanitaires. C'est ce blocus qui est cause de la résistance à laquelle Israël est confronté à partir de la bande de Ghaza.

Israël croit que son agression va lui permettre d'en finir avec cette résistance sans renoncer au blocus et à maintenir la population ghazaouie dans la plus grande et horrible prison à ciel ouvert du monde. Il peut certes en finir avec le Hamas qui est présentement l'âme de la résistance, il ne brisera jamais celle du peuple palestinien et cela quelle que soit l'énormité de la disproportion de la puissance militaire en sa faveur.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 / octobre 2017 / novembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]