ELWATAN-ALHABIB
mardi 15 juillet 2014
 
Ghaza,Champs-Elysées, le spectacle continue
 
 
 
 
 
par Moncef Wafi
Quel point commun existe-t-il entre le défilé militaire français du 14 Juillet sur les Champs-Elysées et le massacre des Palestiniens à Ghaza ? Aucun à priori si ce n'est que les deux sont devenus des spectacles grandeur nature. Si pour le défilé français le spectacle est un rendez-vous annuel de plus en plus apprécié par Paris pour montrer ses muscles militaires et son arsenal de guerre à exporter en Afrique, la guerre contre les civils palestiniens est devenue une sorte de divertissement, un écran géant de cinéma ou une scène de théâtre avec la mort et la destruction d'une ville en live et comme bonus une entrée gratuite.

Alors que des civils palestiniens meurent chaque jour sous les bombardements, à échelle industrielle, de l'aviation sur la bande de Ghaza, les civils israéliens, eux, s'installent pop-corn et fauteuils en plein air à Sderot pour assister au spectacle pyrotechnique que leur offre Tsahal. L'information a été rapportée par le quotidien danois Kristeligt Dagblad qui raconte, dans sa version du 11 juillet, qu'une cinquantaine d'Israéliens se sont rassemblés dans ce lieu qui offre un point de vue sur la bande de Ghaza et qui se transforme «en une sorte de fête». Le journal rapporte également les propos de certains spectateurs contents d'être sur place. «C'est super d'être ici. Tu peux sentir le tonnerre et voir les roquettes. C'est une quête de sensations fortes», dira cynique l'un d'eux. Ou encore on pouvait entendre des discours triomphalistes comme ceux tenus par un jeune Américain de 22 ans installé en Israël qui ajoutera que «nous sommes ici pour regarder Israël détruire le Hamas».

Cela ne s'invente pas et l'exemple de Sderot est loin d'être un cas particulier. Ce massacre à ciel ouvert, qui perpétue le génocide du peuple palestinien, s'installe dans la durée à l'image de toutes les campagnes militaires israéliennes contre les Arabes, le tout sous le regard bienveillant de l'Occident et du silence complice des régimes arabes, malgré tous les communiqués de dénonciation rédigés entre deux boureks. Pendant ce temps-là, on célèbre en France le centenaire de la Première Guerre mondiale sur fond d'une polémique algérienne. Une participation au défilé quoique symbolique avec la présence de trois uniformes algériens accompagnés d'un ministre de la République.

Si la délégation officielle algérienne à ce rendez-vous a aiguisé le refus de certains qui y voient comme un enterrement définitif de la demande du repentir français, la présence de Youcef Yousfi, le ministre de l'Energie, ne saurait passer inaperçue. Le choix d'un tel portefeuille est en lui-même énigmatique puisqu'on aurait pu envoyer un autre ministre à sa place. N'importe lequel.

D'aucuns feront vite le lien avec le dossier du gaz de schiste et la dernière visite de Fabius en Algérie. Alors discutera-t-on du futur des énergies non conventionnelles entre Alger et Paris en marge des fanfares militaires ? Loin, très loin du faste parisien, des Israéliens zappent entre les Champs-Elysées et la bande de Ghaza.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 / octobre 2017 / novembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]