ELWATAN-ALHABIB
mercredi 9 juillet 2014
 
Gaza:4000 colons s’enfuient,des missiles iraniens et syriens tirés depuis Gaza 
L’équipe du site
Au deuxième jour de l’agression israélienne lancée contre Gaza (Bordure protectrice), la résistance palestinienne a riposté à la destruction de Gaza en lançant différentes types de missiles sur les territoires occupés.
Pour le maire d’Ashkelon, les équations ont changé, « Israël » tout entier est désormais sous le feu des missiles.
Des dizaines d’obus et Grad se sont abattus mardi soir et mercredi pour la première fois sur Tel-Aviv, Jérusalem, Haïfa et différentes colonies israéliennes.
Des missiles iraniens et syriens
Les missiles lancés depuis Gaza sont de fabrication iranienne a assuré le bureau de Netanyahu. Une source militaire israélienne a également fait état de la présence à Gaza des dizaines de missiles de type M302 de fabrication syrienne.
Selon les analystes israéliens, le Hamas a réussi à "surprendre" "Israël" en parvenant à tirer une roquette à longe portée de type M-302, de fabrication syrienne, sur Hadera, une localité au nord de Tel-Aviv, située à 116 km de la bande de Gaza, soit l'objectif le plus distant jamais atteint par une roquette palestinienne.
Dans ce contexte, un officier israélien, cité par le correspondant d’AlMayadeen, a révélé que les résistants palestiniens ont tiré des lanceurs anti-aériens de type Strela et Igla (fabrication russe) sur les avions de chasse israéliens les empêchant  de bombarder toutes leurs cibles.
Plus de 200 roquettes au total ont été lancées depuis le  lancement mardi par la résistance de l'opération Edifice renforcé.
Tel-Aviv et Haïfa
Mercredi matin, 5 roquettes palestiniennes ont visé Tel-Aviv, selon la radio israélienne.
Pour sa part, le Hamas a revendiqué deux tirs de type M160 contre la ville occupée de Haïfa, un soldat israélien a été grièvement blessé, selon les médias israéliens.  La radio publique israélienne a indiqué qu'un projectile était tombé près de la station balnéaire de Césarée et un autre près de la plage de Carmel, toutes deux au sud de Haïfa. Il s'agit de l'objectif le plus distant jamais atteint par des roquettes palestiniennes.
Le Hamas a également revendiqué 10 tirs de missiles Grad sur la colonie de Sderot, 10 sur Keryat Mlakhi et 10 autres tirs sur la colonie d’Eshdod.
De leur côté, les brigades AlQuds ont revendiqué 10 tirs de roquettes de type 107 sur la colonie de Niroz.
Fuite des colons
Suite aux tirs de la résistance, plus de 4.000 colons ont été contraints de prendre la fuite. Ils ont abandonné les localités situées près de la bande de Gaza vers les régions du nord et du centre de l’entité sioniste.
Des milliers d'Israéliens se sont également afflués vers l'aéroport de Ben Gurion pour quitter « Israël », ont également rapporté des sources médiatiques israéliennes.
Hausse du bilan des martyrs
Cependant à Gaza, l’aviation israélienne a poursuivi les bombardements visant les bâtiments résidentiels et les lieux publics.
Vingt-deux Palestiniens, dont 15 femmes et enfants, ont péri mercredi dans des raids
israéliens contre la bande de Gaza, portant à 43 le nombre de morts depuis le
début d'une offensive israélienne lundi à minuit.

Ces raids ont également fait plus de 370 blessés en deux jours, a déclaré à l'AFP le porte-parole des services des urgences, Ashraf al-Qodra.

Dix-sept Palestiniens, dont cinq femmes et six enfants, sont tombés en martyre mercredi dans une série de raids israéliens dans l'est et au nord de la ville de Gaza, selon les services de secours palestiniens.
Selon l'AFP, dans quatre des raids, toutes les victimes étaient des femmes et des enfants. Dans l'après-midi, une mère et ses quatre enfants ont ainsi été
tués par un missile s'étant abattu sur leur maison à Al-Maghazi, un camp de réfugiés dans le centre de la bande de Gaza.

Le raid la plus meurtrier a eu lieu peu après minuit dans la ville de Beit Hanoun, dans le nord du territoire palestinien. Un commandant local du mouvement de résistance Jihad islamique, Hafez Hammad, a péri dans la destruction de sa maison. Parmi les martyrs, figurent trois femmes et cinq enfants, selon les services d'urgences de Gaza.  

"Deux frères de 12 et 13 ans (ont péri) à Choujaïya, tandis qu'un garçon de quatre ans et une femme sont morts à Zeitoun", a déclaré le porte-parole des services des urgences, Ashraf al-Qodra.
En outre, une femme de 40 ans et son fils de 14 ans ont péri dans le bombardement de leur maison à Beit Hanoun, au nord de la bande de Gaza, a-t-il ajouté.
Ailleurs dans le territoire palestinien, un homme de 30 ans a été tué dans un raid aérien à Rafah (sud).
Alors que le jour se levait, un missile tiré par un drone israélien a tué un homme qui circulait sur une mobylette à Beit Lahiya (nord). Un deuxième
homme se trouvant sur la mobylette a été grièvement blessé.

A Moughrada, dans le centre de la bande de Gaza, une femme de 80 ans a par ailleurs été retrouvée morte dans les décombres de sa maison bombardée.
Dans le même secteur, un missile israélien a tué deux hommes de 60 ans et 31 ans dans un champ près du camp de réfugiés de Nousseirat.
Mardi, 21 Palestiniens avaient été tués, 17 dans des frappes aériennes et quatre militants de la branche armée du Hamas abattus après s'être infiltrés dans une base militaire israélienne les terriroires de 48.


55 maisons ont été entièrement détruites par les raids israéliens depuis le début de cette agression, a précisé le ministère palestinien de l'intérieur.
Les alentours de l’aéroport international de Gaza déjà détruit ont également été bombardés.
L'aviation israélienne a annoncé avoir effectué 550 raids depuis le début de son offensive "Bordure protectrice", menée avec pour prétexte de riposter riposte à des salves de roquettes palestiniennes.
Mercredi, au moins 48 roquettes ont touché les colonies dans les territoires de 1948, dont une dans le secteur de Tel-Aviv. Seize autres ont été interceptées par le système anti-missiles Iron Dome, dont deux dans le secteur de Tel-Aviv, selon l'armée d'occupation israélienne.
Mardi, un total de 117 roquettes avaient touché l'entité sioniste, tandis que 45 avaient été détruites en vol, selon l'armée. Aucune victime n'a été signalée
mais selon la police, un centre commercial a été endommagé à Ashdod, non loin de Gaza.


Détruire la branche armée du Hamas
Entre-temps, le ministre israélien de la guerre Moshe Ya'alon a prétendu que l’offensive contre Gaza va s'intensifier dans les prochains jours.
"Nous sommes en train de détruire la branche armée du Hamas, ses infrastructures terroristes, son commandement, ses institutions et édifices gouvernementaux ainsi que les maisons de terroristes (...) Nous sommes également en train de tuer les terroristes du haut commandement de cette organisation", a-t-il dit pour justifier ces agressions.
Pour sa part, le vice-ministre israélien de la défense, Danny Danon, a réclamé la coupure immédiate de l’électricité et l’interdiction de l’entrée du Carburant à Gaza. 
Ne plus produire des roquettes
"L'opération que nous avons lancée va s'étendre dans les prochains jours", a également averti le porte-parole d’occupation.
"La mobilisation des réservistes qui a commencé mardi continue. Ils vont remplacer les soldats du contingent qui étaient déployés dans les régions militaires Centre et Nord", a-t-il ajouté.
Interrogé sur les objectifs israéliens, le ministre de l'Environnement Gilad Erdan, un membre du cabinet de sécurité, a expliqué qu' « Israël » ne "se contenterait pas d'un arrêt des tirs de roquettes". "Il faut qu'à la fin des combats, le Hamas ne dispose plus des moyens de production des roquettes", a-t-il explicité.
Mardi soir, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait exhorté les Israéliens à "faire preuve de patience car cette opération peut prendre du temps".

Source:divers
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 / octobre 2017 / novembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]