ELWATAN-ALHABIB
dimanche 9 mars 2014
 
MORTELLES SOLLICITUDES
 
 
 
 
par M. Saadoune
Dernières news du chaos libyen ordinaires : des miliciens tentaient, hier, d'exporter leur première cargaison de brut du port d'Al-Sedra, dans l'est de la Libye, ou pour faire plus «in» en Cyrénaïque, où des «fédéralistes» tentent de mettre en place les éléments d'un gouvernement autonome voire indépendant. C'est un pétrolier battant pavillon nord-coréen mais qui serait, en réalité, selon un membre de la commission de défense du Parlement libyen, affrété par un homme d'affaires saoudien. Business as usual, pourrait-on dire, même si le ministre libyen du Pétrole «par intérim», Omar Al-Chakmak, crie à la piraterie, à la souveraineté nationale. Et demande au ministère de la Défense de «traiter» avec le navire. Mais la capacité du ministère de la Défense et du gouvernement de Tripoli à «traiter» les graves problèmes sécuritaires du pays est quasi nulle.

Les milices ont assurément plus de capacités que l'armée officielle dans la Libye «libérée» par l'Otan. Cela fait plus d'un an que le chef milicien, Ibrahim El-Jodhrane, qui s'est auto-désigné «président du Bureau politique» de la région de Cyrénaïque, contrôle les sites pétroliers, représentant 60% de la production du pays en temps «normal». Et met en place les moyens de sa politique avec la création d'entités administratives, d'une banque et… d'une compagnie pétrolière. La capacité de «traiter» du ministère de la Défense ne s'est guère manifestée. Et beaucoup de Libyens pensent que le gros problème ne sera jamais traité par une force régulière mais que ce sera une autre milice qui finira par le faire… Les perspectives restent résolument chaotiques. Et il y avait, jeudi, à Rome, à la réunion des «amis de la Libye» une certaine dose de cynisme à faire des constats sur la gravité de la situation politique et sécuritaire, sur le besoin d'un «vrai dialogue national». Les Occidentaux n'ignorent rien des causes de l'instabilité libyenne, ils en sont largement responsables.

Dans ce chaos libyen, il est devenu difficile de savoir qui fait quoi et encore moins de comprendre les objectifs des milices qui se sont totalement incrustées dans le paysage. L'indiscipline des Libyens n'explique pas tout. Et il faut bien se demander si des intérêts extérieurs n'entretiennent pas le chaos pour aller vers un remembrement d'une Libye «trop riche» pour être laissée aux Libyens. Aujourd'hui, la Libye «libérée» est classée par les «libérateurs» comme une «menace» pour l'ensemble de la région. Des forces spéciales occidentales y agissent déjà. Le «Sud» est l'objet de toutes les attentions alors que le séparatisme, qui se masque de fédéralisme, marque des points et des territoires… Le ministre des Affaires du Niger a invité, il y a peu, les Occidentaux qui ont fait tomber Kadhafi à faire le «service après-vente». Recommandation totalement superflue.

Plus on laisse le chaos s'installer dans ce pays et plus sa «stabilisation» par la partition deviendra une option forte. La partition pourrait même devenir un «souhait» des populations mises sous pression de l'insécurité et la peur. Après une «révolution» totalement inauthentique, le service après-vente viendra faire des réparations en organisant, au nom du «droit de protéger», une séparation des régions. Ce n'est pas une simple hypothèse. C'est déjà une démarche. La Libye risque de ne pas survivre aux sollicitudes intéressées de ses «amis».
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]