ELWATAN-ALHABIB
vendredi 20 avril 2012
 

Où est donc passée Me Mokhtari, l’avocate du père de Mohamed Merah ? 

 

 

Publié le20 avril 2012
Par Alain Julles

Me Zahia Mokhtari
Me Zahia Mokhtari
Elle était apparue dans les médias avec fracas le 1er avril 2012 suite aux déclarations du père de Mohamed Merah, qui avaient choqué la classe politique française. Selon Me Mokhtari, «Mohamed Merah  a été manipulé et utilisé dans ces opérations par les services français et a ensuite été liquidé pour que la vérité ne voie pas le jour». Elle devait arriver à Paris pour porter plainte mais, depuis, c’est le silence. Pire, l’omerta dans nos médias. Mais, où est donc passée Me Mokhtari l’avocate du père de Mohamed Merah ? 
Esbroufe, propagande et désinformation ?
Tout le monde pensait donc que les choses allaient se dérouler dans les règles de l’art. Que tout allait s’accélérer, aller très vite. Mais, depuis, il y a un silence radio. Hier, sur France 2, dans l’émission Complément d’Enquête était diffusé un dossier Merah intitulé “Toulouse, la contre-enquête”. Alors que l’avocate devait se rendre en France pour déposer plainte devant la justice française, rien à l’horizon.
Et pourtant, elle serait en possession d’une bombe atomique. Elle avait déclaré lors d’une conférence de presse à Alger en Algérie: «Nous détenons deux vidéos identiques de 20 minutes chacune dans lesquelles Mohamed Merah dit aux policiers “pourquoi vous me tuez?” (…) “je suis innocent”», ajoutant: «Des personnes au coeur de l’événement, et qui voulaient que la vérité éclate, m’ont remis ces vidéos». Trois semaines après cette conférence de presse qu’avait donc donné Me Zahia Mokhtari, plus rien n’a filtré sur ce dossier. 
Pressions politiques et tentative d’étouffement ? 
Lors de cette conférence de presse, l’avocate a indiqué qu’elle remettrait à la justice française “une première liste de trois noms, ceux d’un responsable des services français et de deux autres personnes de nationalités différentes qui ‘travaillaient’ avec Mohamed Merah pour qu’elles soient entendues dans cette affaire”. L’avocate aurait fait l’objet d’intimidations : des câbles électriques de sa voiture ont été débranchés et elle a découvert un gobelet de café et une cigarette se consumant sur sa voiture…
Le ministère de l’intérieur Claude Guéant n’avait pas souhaité commenter ces informations. La demande d’audition des chefs du renseignement français, notamment M. Squarcini, par la commission pour le contrôle de l’application des lois du Sénat avait été refusé dans la foulée par le gouvernement. Mais, plusieurs responsables politiques avaient réagi négativement, notamment Alain Juppé, demandant au père de Mohamed Merah de se taire…
Visa refusé, motivé par son mariage avec un islamiste et son voile ?
Un visa aurait été refusé à Me Zakia Mokhtari. Elle serait mariée à un ancien militant du Front Islamique du Salut. Son beau-frère quant à lui, serait un membre repenti  du Groupe Islamique Armé (GIA), organisation de triste mémoire et des années de braise en Algérie post indépendance, elle est une nébuleuse placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des Etats-Unis d’Amérique et du Royaume-Uni et la France.
Un autre souci se serait posé: le port du voile. On lui aurait signifié qu’elle ne peut plaider ainsi, le voile n’étant pas autorisé dans les administrations. La médiatisation de l’avocate a même suscité des jalousies. Pour ses pairs algériens, elle ne fait pas partie des ténors du barreau d’Alger. Mais pourquoi donc, après toutes ces informations, ne s’est-elle pas insurgée ? Pire, pourquoi le père de Mohamed Merah n’a-t-il pas changé d’avocat ? Le mystère reste complet…
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]