ELWATAN-ALHABIB
mardi 11 octobre 2011
 
Peau noire, Alger blanche
 
par Kamel Daoud
Comment reconnaître un chômeur algérien qui ne veut pas être chômeur ? A la couleur de la peau. Selon des témoignages, les premières arrestations contre les chômeurs qui voulaient organiser un sit-in devant la Présidence, avant-hier, ont visé les Algériens dont la peau était noire. Explication facile : le mouvement des chômeurs a sa capitale à Ouargla ou Hassi Messaoud, là où il y a deux choses qui font mal : le pétrole et le vide. Fatalement, pour pouvoir les arrêter dans une foule de 36 millions de désœuvrés inoffensifs, des consignes ont été données : vous les reconnaîtrez à Alger la blanche par leur peau noire. Un chômeur est donc transparent jusqu'à ce qu'il devienne noir, habite le sud, monte vers la capitale et veut sa part de travail et du pays et du puits. Tant qu'il fait du bruit au sud, on ne le touche pas, mais qu'il monte au nord, il faut l'arrêter et le refouler. Donc, hier, les chômeurs algériens n'ont pas pu dire ce qu'ils avaient à dire au président de la République du nord ou du nord ouest.

 recours au faciès pour identifier le manifestant commence donc à se généraliser. Il a été pratiqué à l'époque du Fis où, pour arrêter un homme, on regarde sa barbe. Il a été aussi pratiqué pour stopper les marches de la Kabylie vers Alger : tout ce qui était blanc, blond, parlait le français avec un accent pas français, avait la peau claire, était arrêté entre Bougie et Alger. A l'occasion de la marche des gardes communaux, c'était autre chose : tous ceux qui étaient bruns, brulés par le soleil, maigres et avec une mauvaise dentition étaient supposés gardes communaux, et donc arrêtés et refoulés aux portes d'Alger. On a fait de même pour la marche des médecins résidents : on frappe la blouse blanche, la peau claire, les cheveux soignés, les gens trop polis et tout ce qui ressemble à un Tlemcénien, sauf quelques ministres et quelques autres.

A qui appartient Alger ? Pas à tous, à l'évidence. C'est un pays à part. Peut-on marcher ailleurs ? Oui et non. Réellement non. On peut tourner en rond. Comment reconnaître un Algérien dans la foule de beaucoup d'Algériens ?  

 Selon un signalement spécifique génétique. La meilleure couleur qu'aime le Pouvoir c'est quand l'Algérien est invisible et transparent. Là, il l'adore et lui donne une carte d'identité en plus.

Où va finir cette histoire de peau, de bus arrêtés aux portes d'Alger selon les immatriculations, de chasse au Kabyle, au noir, au vert ? Nulle part. Elle est ridicule, tragique, fourbe et malheureuse. Ce qu'on appelle « la baisse du niveau pédagogique » touche aujourd'hui même la répression des manifestants. Tout ce que le colon a fait, certains le refont
.
 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]