ELWATAN-ALHABIB
samedi 2 juillet 2011
 

Lettre aux sectateurs de l’Armageddon.




Djamaldine BEN CHENOUF
photo : Robert Mitchum dans le film "La Nuit du Chasseur"




J’ai toujours échoué à comprendre pourquoi vous autres Américains, qui disposez d’une si grande puissance, et de tant de génie, en êtes vous venus à en user pour faire le mal plutôt que le bien. Vous disposez de tant de capacités objectives. Il est dans vos moyens de transformer notre planète en vaste paradis, d’en éradiquer la famine, l’ignorance, le despotisme, le SIDA et toutes ces épidémies d’un autre âge qui tuent des centaines de millions d’êtres humains. Au lieu de cela, vous déployez d’immenses efforts pour réaliser le contraire, allant jusqu’à détruire des cultures pour en maintenir les cours, à interdire la production de vaccins génériques, à vous doter d’armements de plus en plus performants, et de plus en plus dévastateurs, à soutenir des régimes illégitimes et sanguinaires, à vous opposer à des programmes écologiques mondiaux. En somme, vous avez institué l’adoration du veau d’or et le culte de la force brutale.

Pourtant, votre religion dominante, ou votre secte, devrais-je dire, l’Église Évangélique, dans toutes ses tendances, et qui affirme que Amérique triomphante est la nouvelle Jérusalem, ne prétend pas moins que d’instaurer l’éden éternel sur terre.

Votre Église, à l’image de votre idéologie impérialiste qui a réussi à anéantir le communisme, s’est donnée comme objectif d’éradiquer toute autre religion sur terre, en commençant par celle qui se prête le mieux à son entreprise. Votre légende de l’Armageddon, qui est le coeur de tout ce que vous entreprenez, vient à point nommé dans ce contexte de choc des civilisations dont vous avez réussi à imprégner l’humanité entière.

Après avoir converti des centaines de millions de personnes à votre secte, dans toute l’Amérique du Sud, en Asie et en Afrique, en l’espace d’un demi siècle, après être passés de 40 millions de fidèles à plus de cinq cent millions d’affidés, vous avez tourné vos regard vers nos pays, dont vous dites, haut et fort, qu’il faut en extirper cette fausse religion qu’est l’Islam.

Cette religion dont vous n’avez pas pas hésité, néanmoins à vous servir, à la manipuler, à en exacerber toutes les rancoeurs et toutes les haines, quand vous, vos alliés, et vos valets de la monarchie Saoudienne, leurs imams et leurs prédicateurs, en aviez fait un outil bien commode de Djihad contre le Communisme, en Afghanistan et ailleurs.

Combien de nos enfants, en ces temps troubles, avaient répondu en toute bonne foi, et non sans stupidité, aux appels de votre "djihad", lancés par des imams ignares et rémunérés, à la solde de votre CIA et autres États majors du Djihad utile. En ces temps héroïques, le Djihad avait le vent en poupe. Et pour cause !

Combien de ces naïfs musulmans se sont sacrifiés, face aux tanks soviétiques, pour chasser, croyaient-ils, « l’Ours rouge » d’Afghanistan. Le "Communiste athée". En échange de promesses d’un paradis presque pornographique.

Ils ne savaient pas, ces amants de houris chimériques, qu’ils donnaient leurs jeunes vies pour que vous puissiez assouvir votre soif de dominer le monde entier, en faisant tomber le dernier obstacle qui se dressait sur votre chemin : le Communisme ! Puis, sans état d’âme, puisque vous étiez arrivés à vos fins, vous avez décidé de débander cette armée d’islamistes illuminés dont vous vous étiez si bien servis, que vous aviez si bien entraînés à la guerre subversive, au kamikaze, que vous aviez dotés d’armements sophistiqués, de vos Stingers et de vos informations satellitaires.

Et, curieusement, les terres d’islam que votre prosélytisme avait soigneusement évitées jusque là, pendant tout ce temps où elles vous servaient de vivier pour alimenter votre machine de guerre contre l’URSS, sont devenues, aussitôt « l’Ours rouge » terrassé, des territoires à conquérir. A sauver de la damnation, dites-vous ! Et tout aussitôt, vos prédicateurs djihadistes ont été remisés au placard, pour être remplacés par vos télévangélistes, vos bibles traduites en arabe, en persan, en kurde, en berbère, et dans toutes nos langues vernaculaires. Vos dollars et vos promesses de Green Card se sont abattues sur nos pays.

Acte II.

En Algérie, nous avons longtemps cohabité avec l’Église catholique. Faut-il vous rappeler que l’Église d’Afrique qui a brillé dès les premiers âges de la chrétienté, a été la religion de nos ancêtres pendant un demi millier d’années. Saint Augustin, Donat, Saint Cyprien, Sainte Monique et tant d’autres sont de notre sang. Puis comme tant d’autres peuples sur terre, tout comme des hébreux sont devenus chrétiens, nos pères ont embrassé l’islam. Ils ont en fait un socle de leur identité profonde.

Après la conquête de notre pays par les Français, le Cardinal de Lavigerie a tenté d’y restaurer l’Église d’Afrique. Il usa de la position prédominante que lui permettait l’occupation de notre pays pour y essaimer et tenter de nous soustraire à l’islam. Souvent par des moyens déloyaux et corrupteurs. Mais malgré l’extrême indigence dans laquelle les populations étaient tombées, son initiative fut vouée à l’échec. Les Algériens, de Kabylie et d’ailleurs, ont choisi de mourir de faim plutôt que d’abjurer. Il ne pût « repêcher » que quelques brebis égarées et quelques orphelins sans famille. C’est tellement facile de convertir un orphelin.

L’Église d’Algérie, très minoritaire mais acceptée dans le corps social, continue d’exister dans notre pays. Elle s’interdit toute forme de prosélytisme et cohabite harmonieusement avec l’Islam. Ses membres ne se font remarquer que par leur dévouement sans bornes pour les pauvres et déploient des efforts méritoires pour venir au secours des plus démunis. Ils sont devenus, au cours de l’immense tragédie qui a frappé notre pays, dans les années 90, synonymes d’abnégation et de sacrifice.

Plusieurs prêtres et prélats ont été sauvagement assassinés par les monstres fanatiques que vous avez vous-mêmes formés et utilisés. En Afghanistan et ailleurs. Ces prêtres, dont les moines de Tibhirine, qui ont été sauvagement assassinés, ont été, il faut le rappeler, les victimes innocentes des manipulations de vos complices qui sont dans nos services de sécurité, et qui pensaient qu’en les sacrifiant, ils retourneraient l’opinion internationale en leur faveur. Mais de ces catholiques et de ces protestants fervents, qui sont nos frères et nos compatriotes, nous ne connaissons que des messages d’amour, d’altruisme et de charité chrétienne. Ils sont fidèles, plus que ne l’a jamais été l’Église, à l’esprit de la chrétienté. Nous les aimons et ils nous aiment. Ne vous en déplaise ! Ce qui est loin d’être votre cas. Vous les Évangéliques triomphateurs. Vous « le glaive du seigneur ». Car, de vous et de votre action insidieuse, nous n’entendons que hargne et vindicte. Vous développez contre notre religion et son prophète un discours de haine.

Personnellement, je ne m’autoriserais jamais à contester à quiconque le droit de changer de religion si tant est qu’il le fasse en connaissance de cause. Et sans haine. Mais je ne comprendrais jamais qu’on puisse déverser autant de calomnies sur une religion pour en extirper les fidèles.

Vous utilisez la contestation légitime de nos populations berbérophones pour faire l’amalgame entre arabe et musulman. Les sites internet que vous financez et encouragez sont des cloaques de fiel. Vous y faites traiter le prophète de l’islam de pédophile et la religion musulmane de mensonge grossier. Votre religion, que j’ai qualifié à juste titre de secte au début de cette lettre, est un condensé d’absurdités. Vous considérez que l’oppression du peuple palestinien est légitime parce que, soutenez-vous avec une audace incroyable, qu’ « il est nécessaire que les juifs du monde entier soient réunis en Palestine pour que le retour du Christ puisse avoir lieu ». Pour qu’ils se convertissent tous, et au même moment, au christianisme. Vous dites même, et les juifs en rient tout en vous laissant dire, que ceux d’entre eux qui refuseront de se convertir seront exterminés, Tout comme le reste de l’humanité qui ne reconnaîtra pas le "vrai" christianisme comme seule religion. Et ainsi, dites-vous, dans l’ultime bataille de l’Armageddon, du Christ contre L’Antéchrist, dont les musulmans sont les soldats, quelle dérision et quelle caricature, tous ceux qui ne se rangeront pas derrière la bannière du Christ périront. Ensuite, poursuivez-vous, ce sera l’âge d’or et le paradis sur terre, pour l’éternité. Plus personne ne mourra, ni ne souffrira de quoi que ce soit.

Ces histoires à dormir debout, comme la plupart des histoires dans les religions, par ailleurs, auraient prêté à rire si elles n’étaient pas la cause de tragédies. Les dissensions et la haine que vous semez risquent de provoquer d’irréparables malentendus. Ce qui ne serait pas pour vous déplaire. Quelques nouveaux martyrs du christianisme seraient les bienvenus dans votre scénario catastrophe. Il semble même que vous soyez très étonnés que dans un pays « fanatique » comme le nôtre, et malgré les injures ignobles que vous lancez à l’islam et à son prophète dans ces sites web à votre dévotion, vous n’ayez encore aucun martyr à déplorer. Quel dommage pour votre propagande.

Je n’ai pas de connaissances en matière de christianisme, mais le peu que j’en sais est que le message du Christ est amour. Toute ma vie, j’ai entendu les chrétiens algériens parler de fraternité et de charité chrétienne. Encore que le colonialisme a fait du christianisme son cheval de bataille.

Mais j’ai pu mesurer à sa juste valeur la portée de cet enseignement et de ces valeurs dans les pays de tradition chrétienne, où les droits de la personne humaine sont sacrés. Même si cet état d’esprit procède plus des luttes pour les droits de l’homme que des valeurs chrétiennes. Il n’en demeure pas moins que les êtres humains, dans ces pays, sont traités en tant que tels. Ceux qui ne travaillent pas jouissent de la solidarité active de toute le société, les handicapés, les démunis, les sans logis, les malades et même les étrangers y jouissent de droits élémentaires inaliénables, quelles que soient leurs origines, leurs croyances, ou leurs non croyances, leurs idées politiques ou leur statuts sociaux. Ce qui a fit dire à un de mes amis : « C’est chez les chrétiens que ce qui est prôné dans l’islam est le mieux appliqué ! » Parce que, malheureusement pour nous, en terre d’islam, c’est l’oppression et l’injustice qui triomphent. Aux côtés de l’hypocrisie institutionnalisée.

Mais pour en revenir à vous, les évangéliques américains, qui dites vouloir sauver le monde, pourquoi donc ne commenceriez-vous pas à sauver votre propre peuple ? Ignoriez-vous que plus de 40 millions d’américains vivent en dessous du seuil de pauvreté ? Dans des conditions de vie honteuses, sans aucun soutien, dans l’indignité et la réprobation d’une société réglée sur la course au profit et le consumérisme ? Que ceux d’entre les plus pauvres d’entre vous qui sont atteints de maladies graves, meurent dans la souffrances faute d’être soignés ? Parce qu’ils n’ont pas de quoi payer leur prise en charge. Et parce qu’il n’y a pas de Sécurité sociale chez vous.

Ignorez-vous que votre Grande Nation propose aux jeunes immigrants clandestins la faveur d’être régularisés s’ils s’engagent à aller au casse pipe en Irak et ailleurs ?

Ne savez vous pas que votre Grande Nation, que vous n’hésitez pas à considérer qu’elle est le phare du christianisme, s’enrichit en pillant et en dépouillant des pays pauvres, réduisant des milliards d’êtres humains à la misère, à la violence et à l’infamie ?

Ne savez vous pas que vos dirigeants n’hésitent pas et n’ont jamais hésité à recourir au crime, au mensonge, à la manipulation, à la corruption, à l’espionnage et à tant de pratiques indignes pour enrichir une poignée de grosses fortunes, et pour continuer à entretenir ce rêve américain chimérique qui consiste seulement à pouvoir consommer mieux et plus que les autres ? Que vos concitoyens, dont le plus grand problème de santé publique est l’obésité, au moment où des peuples entiers meurent d’inanition, n’ont d’autre souci que de ne pas finir dans le bataillon des loosers ? Ce qui a fait dire à un de mes amis que les Américains sont les seuls boeufs qui mangent du boeuf. Jusqu’à en crever !

Saviez vous que votre Grande Nation n’hésite pas à détruire du blé pour que ses prix ne s’effondrent pas ? Au moment même où des Éthiopiens chrétiens, vos coreligionnaires, mourraient de faim par dizaines de milliers ? Que les dépenses en armement qui enrichissent, toujours plus, des familles qui ne pourraient pas dépenser leurs fortunes en mille ans, pourraient nourrir et soigner toute l’humanité pendant un siècle ?

Je pourrais ainsi vous citer des situations barbares qui vous distinguent sans discontinuer. Pourtant, parce que c’est vous qui détenez le droit exclusif à la parole et à la bonne parole, croyez-vous, vous vous faites passer, malgré l’horreur de votre règne et de votre mainmise sur nos vies, comme les vrais et uniques détenteurs de la vérité, du droit, de la justice, de la démocratie et en somme de la vraie vie. Vous dites de vous-mêmes que vous êtes les forces du bien. En toute sincérité. Vous avez fini par croire vous-mêmes à vos propres mensonges. Et vous vous vautrez d’aise dans vos propres turpitudes.

Que ne vous occupez-vous plutôt de restaurer un tant soit peu de justice et de fraternité dans votre propre nouvelle Jérusalem ! Que ne partez-vous plutôt en croisade contre la barbarie de votre nouvelle Cité de Dieu, pour protéger les êtres humains les plus faibles qui sont vos compatriotes et vos coreligionnaires ! Prenez le temps de vous regarder dans un miroir !

Vous croyez avoir raison parce que vous êtes les plus forts. De cette force acquise par la brutalité et la rapine. Vous croyez être les seuls à fixer la lumière. Parce que vous êtes aveugles.

Vous croyez que seule votre voix porte. Parce que vous êtes autistes.

Vous croyez en vos chimères. Parce que vous ne connaissez pas la vie. La vraie ! Celle qui se passe des Américains. Et des Évangéliques.

Mais sachez une chose ! Imprégnez-vous en ! Parce que l’Histoire ne va pas à reculons. Votre action est vouée à l’échec et à la dérision, si tant est que le malheur peut faire rire. Nous vous combattrons ! Des quatre coins de notre planète que vous avez si effroyablement martyrisée. Nous nous lèverons et nous marcherons contre vous. Et nous vous réduirons. Par tous les moyens, y compris les vôtres.

Mais nous ne vous fermerons pas la porte de la rédemption. Vous pourrez vous racheter en redevenant des êtres charitables et fraternels.

Nous vous combattrons, non pas au nom d’une quelconque religion, puisque la nôtre aussi a été le prétexte à des illuminés et à des opportunistes d’opprimer les peuples et de les tromper, mais au nom des droits de l’humain, arrachés de haute lutte, à une vie digne, au nom de la vérité, au nom de la lumière, au nom de la justice et contre toutes les forces du mal.

Où qu’elles se trouvent et de quelque religion elles se revendiquent.

Djamaldine BEN CHENOUF

 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]